Concernant l’affaire Charlie voici une video en anglais très intéressante qui parle de la tragédie comme étant un false flag, nous vous laissons juge.

Cellule44

 

Supposedly there were at least two gunmen on the street of Paris France shouting « allahu akbar » while shooting up the area. Supposedly these gunmen were going after the Charlie Hebdo magazine.

The « allahu akbar » shout was caught in this video from France24 (watch in 720p HD if possible)

https://www.youtube.com/watch?v=MgqiF…

This video was shown on France24 television LIVE… supposedly « unedited ». Unfortunately, this « evidence » was highly edited.

In my opinion, Muslim / Islamic people are being SETUP .. being portrayed as « terrorists » when in reality these are scenes spliced in, and faked most likely.

Full written analysis for the visually impaired or the avid reader:

In the video, we can clearly see this « allahu akbar » scene was SPLICED in. The « gunmen » magically appear out of thin air AFTER the splice is done when they duck behind the chimney on the rooftop. No doubt about it.

First there were three SWAT police on the street at the intersection AS THE BLACK CAR IS STILL ROLLING in from the left hand side of the screen from around the corner of the building.

The police then magically DISAPPEAR in a quick edit done as the camera pans down behind the chimney.

Then , within 1-2 frames, or less than 1 second time, BOTH gunman appear in the street shouting « allahu akbar ».

The police magically disappear, no return gunfire, and were not shot (no police in swat gear or on bicycles reported hurt at that location).

On the roof , where the video is being filmed from, a man in body armor is seen crouching down, then getting up rather boldly to look over and direct the camera person where to point the camera.

You can see the man in the bullet proof vest point down the street at the three police in black (with white writing on their back). As they both duck down behind the chimney, the splice occurs.

Finally, at the end of the video , you see the man in the bullet proof vest again walking on the rooftop, another edit / splice , and the people with their hands in their pockets, texting and standing around while OTHERS run by in panic?!

Summed up, we have three SWAT police on the street below, and a man in body armor on the building rooftop above. The police do not engage the car pulling up, instead they are edited out, and the gunmen edited in… INSTANTLY.

The people milling around on the roof , are mixed with other people in all black clothing and white gloves. Strange for several people to be wearing those similar clothes, while others are normally dressed.

I’d like to know how they were able to edit and splice the video and get it up LIVE as it was going down, and I’d also like to know why three police were edited out BEFORE the shooting happened. Why is there a man on the roof in a bullet proof vest? Who are the people in black with white gloves?

And finally, I’d like to know how 2 gunman can appear within 1 frame less than 1 second when the police were edited out?!

_____

tir fausse terreur canular Schießen gefälschte Fälschung schieten nep hoax terreur skydning falsk fotografování falešný ohledně podvodu teroru ירי טרור מתיחה מזויף 偽のデマの恐怖を撮影 γυρίσματα ψεύτικο φάρσα τρόμου skyting falske Frankrike Francie Frankrijk Γαλλία Frankreich צרפת Frankrig フランス faux pavillon terreur tir paris

 

Cellule44

 

Source : Youtube

Publicités

3 pensées sur “La tragédie de Charlie un false flag ?”

  1. Depuis trois années et dix mois que la guerre sévit contre le peuple syrien – civiles, armée et gouvernement – qui n’a cessé de clamer qu’il s’agissait de terrorisme injecté par puissances occidentales, avec à leur tête les états-uniens, leurs alliés et leurs laquais arabes. Tout le monde faisait la sourde oreille, personne ne voulait prendre en considération cette réalité incontestable, personnalisée par ce terrorisme fabriqué, formé, soutenu, armé et injecté en Syrie, mais qui devient potentiellement capable de frapper n’importe où dans le monde, pas seulement en Syrie, en Irak, en Egypte, en Libye, en Afrique du Nord, au Sahel et en Afrique Centrale, dans le Caucase, russe, en Chine, mais également en Europe et en Amérique. Cette fièvre terroriste déjà constatée, diagnostiquée, serait elle le choc nécessaire pour que ces pays européens, tels que la Grande-Bretagne et la France entre autres, changent leur orientation politique contre l’Etat Syrien, ou bien les développements de ces événements vont se poursuivre se sans changement. Seule l’armée arabe syrienne qui résiste, et réalise victoires sur victoires contre ce terrorisme en ce début d’année 2015, sur un terrain neigeux et glacial sur l’ensemble de la géographie syrienne, et particulièrement face à la frontière avec la Turquie, à Louban et Zohra d’où continuent d’affluer encore et encore des milliers de terroristes de toutes nationalités, repoussés dans chacune de leurs tentatives par les forces civiles et l’armée arabe syrienne. Bien que deux résolutions, 20170 et 2178, avec leurs articles 7, aient été décidées au Conseil de Sécurité des Nations-Unies, et que tous les membres permanents et non permanents ont signé ces résolutions, cependant elles ne sont toujours pas appliquées, puisque une définition claire et nette n’est toujours pas donnée à ce qui est appelé terrorisme. Les états-uniens estiment que les hommes armés contre l’Etat syrien, contre l’armée arabe syrienne ne sont pas terroristes, mais une opposition armée de combattants pour la démocratie contre un ‘’ Régime dictatorial ‘’ au pouvoir en Syrie depuis des dizaines d’années. Les états-uniens pour récupérer et détourner ces deux résolutions onusiennes ont très rapidement organisé une coalition composée exclusivement de pays qui leur sont alliés, et tenter de reprendre pied en Irak par ce faux prétexte de lutte contre Da3ach qui menace ses intérêts dans le Kurdistan irakien, alors qu’ils furent chassés en 2011 par le gouvernement irakien après d’âpres négociations ; et par la même continuer de combattre l’état syrien au moyen de Da3ach au sol, en simulant le bombarder en Irak et en Syrie, au moyen de leurs avions de guerre, qui jusqu’ici n’ont causé que de faibles dégâts à ces groupes armés, qui poursuivent leurs avancées dans toutes les directions. Seules les armées arabes syriennes et irakiennes leur font fasse réellement. Ainsi, le manque de définition pour ce qui est terrorisme fait que les deux résolutions onusiennes sont restées lettre morte, et les états-uniens, et la Turquie ouvertement soutiennent le terrorisme, l’arment, et l’injectent en Irak et en Syrie, comme les pays du Conseil de Coopération du Golfe arabo persique, le Qatar, l’Arabie Saoudite, comme la France, comme la Jordanie, le font, et n’ont pas arrêté de le faire jusqu’à présent. terroristes d’exister, en les formant militairement pour aller commettre des crimes ailleurs, il ne peut dans le même temps les isoler du milieux sociale d’où il les a prélevé, car tôt ou tard, lorsqu’ils ne sont pas victorieux dans l’entreprise qui leur a été assigné, comme d’aller détruire l’état syrien, ou de se faire tuer sur place, ils finiront par revenir au bercail et continuer l’activité criminel quotidienne qu’ils avaient durant ces quatre années en Syrie, en Irak, et en Libye.
    Aujourd’hui, ce terrorisme commence à revenir au pays qui lui a donné naissance, ce qui est tout à fait objectif et rationnel. Lorsqu’un état crée une possibilité pour les terroristes d’exister, en les formant militairement pour aller commettre des crimes ailleurs, il ne peut dans le même temps les isoler du milieux sociale d’où il les a prélevé, car tôt ou tard, lorsqu’ils ne sont pas victorieux dans l’entreprise qui leur a été assigné, comme d’aller détruire l’état syrien, ou de se faire tuer sur place, ils finiront par revenir au bercail et continuer l’activité criminel quotidienne qu’ils avaient durant ces quatre années en Syrie, en Irak, et en Libye. Ce qui vient de se produire en France, à Paris 11 e arrondissement ce 7 janvier 2015, contre le siège de Charlie Hebdo, avec la morts de douze personnes tuées dont la majorité était parmi les journalistes caricaturistes de cet hebdomadaire de gauche, lors d’une attaque terroriste, exécutée par deux hommes masqués, armés de fusils de guerre. Le 8 janvier 2015, encore une attaque contre deux policiers, et le 9 janvier 2015 encore une prise d’otage dans un restaurant Kasher, en y ajoutant l’attaque d’un restaurant Kebab proche d’une mosquée, tout ça montre bien que le terrorisme n’a pas de nationalité, ni de frontière. En fait c’est ce qu’ont semé Laurent Fabius et François Hollande, et avant eux Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. Sans rappeler les louanges, du Ministre des Affaires étrangères françaises, Monsieur Laurent Fabius qu’il avait adressé aux terroristes en Syrie, qui pour lui étaient et sont encore des combattants de la liberté, et qui selon lui font du bon bouleau en Syrie, ce que le Président François Holland n’a pas manqué de faire par tous les encouragements et fourniture d »aide logistique pour qu’ils fassent tomber  »Bachar » qui selon eux n’a plus le droit de vivre, Aujourd’hui, ce drapeau en berne et cette minute de silence pour ces victimes de l’information, doivent plutôt être adressées au Président et à son Ministre des Affaires étrangères, pour qu’ils déposent leur démissions. Ils sont tous deux responsables d’avoir créer cette situation, en étant les représentants suprêmes d’un état, à l’origine de la révolution de 1789, universelle dans sa portée, en allant violer, agresser la Syrie pays souverain, comme le fit un ex-ministre des Affaires Etrangères Monsieur Bernard Kouchner qui également en compagnie de terroristes, vient de violer la frontière de l’état syrien souverain en s’y introduisant.

  2. . » »’ En permettant à ces terroristes d’exister, en les formant militairement pour aller commettre des crimes ailleurs, il ne peut dans le même temps les isoler du milieux sociale d’où il les a prélevé, car tôt ou tard, lorsqu’ils ne sont pas victorieux dans l’entreprise qui leur a été assigné, comme d’aller détruire l’état syrien, ou de se faire tuer sur place, ils finiront par revenir au bercail et continuer l’activité criminel quotidienne qu’ils avaient durant ces quatre années en Syrie, en Irak, et en Libye.  » »’ Correction !

  3. Depuis trois années et dix mois que la guerre sévit contre le peuple syrien – civiles, armée et gouvernement – qui n’a cessé de clamer qu’il s’agissait de terrorisme injecté par puissances occidentales, avec à leur tête les états-uniens, leurs alliés et leurs laquais arabes. Tout le monde faisait la sourde oreille, personne ne voulait prendre en considération cette réalité incontestable, personnalisée par ce terrorisme fabriqué, formé, soutenu, armé et injecté en Syrie, mais qui devient potentiellement capable de frapper n’importe où dans le monde, pas seulement en Syrie, en Irak, en Egypte, en Libye, en Afrique du Nord, au Sahel et en Afrique Centrale, dans le Caucase, russe, en Chine, mais également en Europe et en Amérique. Cette fièvre terroriste déjà constatée, diagnostiquée, serait elle le choc nécessaire pour que ces pays européens, tels que la Grande-Bretagne et la France entre autres, changent leur orientation politique contre l’Etat Syrien, ou bien les développements de ces événements vont se poursuivre se sans changement. Seule l’armée arabe syrienne qui résiste, et réalise victoires sur victoires contre ce terrorisme en ce début d’année 2015, sur un terrain neigeux et glacial sur l’ensemble de la géographie syrienne, et particulièrement face à la frontière avec la Turquie, à Louban et Zohra d’où continuent d’affluer encore et encore des milliers de terroristes de toutes nationalités, repoussés dans chacune de leurs tentatives par les forces civiles et l’armée arabe syrienne. Bien que deux résolutions, 20170 et 2178, avec leurs articles 7, aient été décidées au Conseil de Sécurité des Nations-Unies, et que tous les membres permanents et non permanents ont signé ces résolutions, cependant elles ne sont toujours pas appliquées, puisque une définition claire et nette n’est toujours pas donnée à ce qui est appelé terrorisme. Les états-uniens estiment que les hommes armés contre l’Etat syrien, contre l’armée arabe syrienne ne sont pas terroristes, mais une opposition armée de combattants pour la démocratie contre un ‘’ Régime dictatorial ‘’ au pouvoir en Syrie depuis des dizaines d’années. Les états-uniens pour récupérer et détourner ces deux résolutions onusiennes ont très rapidement organisé une coalition composée exclusivement de pays qui leur sont alliés, et tenter de reprendre pied en Irak par ce faux prétexte de lutte contre Da3ach qui menace ses intérêts dans le Kurdistan irakien, alors qu’ils furent chassés en 2011 par le gouvernement irakien après d’âpres négociations ; et par la même continuer de combattre l’état syrien au moyen de Da3ach au sol, en simulant le bombarder en Irak et en Syrie, au moyen de leurs avions de guerre, qui jusqu’ici n’ont causé que de faibles dégâts à ces groupes armés, qui poursuivent leurs avancées dans toutes les directions. Seules les armées arabes syriennes et irakiennes leur font fasse réellement. Ainsi, le manque de définition pour ce qui est terrorisme fait que les deux résolutions onusiennes sont restées lettre morte, et les états-uniens, et la Turquie ouvertement soutiennent le terrorisme, l’arment, et l’injectent en Irak et en Syrie, comme les pays du Conseil de Coopération du Golfe arabo persique, le Qatar, l’Arabie Saoudite, comme la France, comme la Jordanie, le font, et n’ont pas arrêté de le faire jusqu’à présent. En permettant à ces terroristes d’exister, en les formant militairement pour aller commettre des crimes ailleurs, cet état français, comme les autres états qui l’ont fait ne peuvent pas dans le même temps isoler ces terroristes du milieux sociale d’où ils les a prélevé, car tôt ou tard, lorsqu’ils ne sont pas victorieux dans l’entreprise qui leur a été assigné, comme d’aller détruire l’état syrien, réussir un coup d’état ou de se faire tuer sur place, ils finiront par revenir au bercail et continuer l’activité criminel quotidienne qu’ils avaient mené durant ces quatre années en Syrie, en Irak, et en Libye.
    Aujourd’hui, ce terrorisme commence à revenir au pays qui lui a donné naissance, ce qui est tout à fait objectif et rationnel, c’est ce qui vient de se produire en France, à Paris 11 e arrondissement ce 7 janvier 2015, contre le siège de Charlie Hebdo, avec la morts de douze personnes tuées dont la majorité était parmi les journalistes caricaturistes de cet hebdomadaire de gauche, lors d’une attaque terroriste, exécutée par deux hommes masqués, armés de fusils de guerre. Le 8 janvier 2015, encore une attaque contre deux policiers, et le 9 janvier 2015 encore une prise d’otage dans un restaurant Kasher, en y ajoutant l’attaque d’un restaurant Kebab proche d’une mosquée, tout ça montre bien que le terrorisme n’a pas de nationalité, ni de frontière. En fait c’est ce qu’ont semé Laurent Fabius et François Hollande, et avant eux Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. Sans rappeler les louanges, du Ministre des Affaires étrangères françaises, Monsieur Laurent Fabius qu’il avait adressé aux terroristes en Syrie, qui pour lui étaient et sont encore des combattants de la liberté, et qui selon lui font du bon bouleau en Syrie, ce que le Président François Holland n’a pas manqué de faire par tous les encouragements et fourniture d »aide logistique pour qu’ils fassent tomber  »Bachar » qui selon eux n’a plus le droit de vivre, Aujourd’hui, ce drapeau en berne et cette minute de silence pour ces victimes de l’information, doivent plutôt être adressées au Président et à son Ministre des Affaires étrangères, pour qu’ils déposent leur démissions. Ils sont tous deux responsables d’avoir créer cette situation, en étant les représentants suprêmes d’un état, à l’origine de la révolution de 1789, universelle dans sa portée, en allant violer, agresser la Syrie pays souverain, comme le fit un ex-ministre des Affaires Etrangères Monsieur Bernard Kouchner qui également en compagnie de terroristes, vient de violer la frontière de l’état syrien souverain en s’y introduisant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.