La séduction est une forme de perversion.

La séduction est une forme de perversion.

Cliquez sur le lien ci-dessous,une vidéo qui intéressera tous les pères de famille d’aujourd’hui.On y parle de gynarchie (1)

//rutube.ru/play/embed/6237865

(1) Définition de gynarchie

Etymologie : du grec guné, femme et arkhê, pouvoir, commandement.

La gynarchie est l’exercice du pouvoir par les femmes. Un régime politique est dit « gynarchique » si les pouvoirs législatif, judiciaire et exécutif sont entre les mains des femmes.
La gynarchie est aussi un système social et familial qui donne la primauté aux femmes.

La gynarchie est basée sur des concepts de gynosuprématie, matriarchie, suprématie féminine, de croyances en une Déesse Suprême, et au pouvoir absolu et à l’autorité des femmes sur les autres espèces animales, y compris le mâle humain.

Valerie Solanas, intellectuelle féministe américaine, auteur d’un appel à la lutte violente contre les hommes et à la libération des femmes, intitulé le « SCUM Manifesto » (1967), est considérée comme la théoricienne de la gynarchie contemporaine.

On trouve parfois dans la littérature gynarchique une apologie de la torture, du meurtre et de la mutilation.

Cellule44

One Reply to “La séduction est une forme de perversion.”

  1. Bonjour, la femme n’a telle pas été l’objet de chute dès son départ? Eve séduite, la suite est là, mais sous d’autres formes, et toujours avec la ptite touche affiné du « malin » comme miroir!!! Les femmes évidement crieront au scandale!!! mais, ce ne sera qu’une parade de celui qui, comme le coiffeur fidèle et aux envies d’idées sans fin, ne fera que donner l’image de celle-ci: le vraie visage de la séduction!!!… Et qui dit séduction, dit???… Bien à vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :