Les américains ne perdent pas de temps, ils partent sur les chapeaux de roues, 2015 une année qui s’ annonce terrible…
Cellule44

image

Luc MICHEL pour EODE Think Tank/
avec Magyar Nemzet – EODE Press Office/ 2014 12 30/
https://www.facebook.com/EODE.Think.Tank
http://www.eode.org/

Il y a en géopolitique comme en politique des “années décisives” (selon les termes de Spengler). Nous sommes entrés dans une décennie décisive. C’est la volonté de Washington d’engager un cycle historique dont le but est de faire du « 21e siècle un nouveau siècle américain ». Selon les termes mêmes, et identiques, de tous les géopolitologues et idéologues américains, que ce soit Georges Friedman de STRATFOR (dans son « Les Cent prochaines années) ou les Neocons (dans la ligne du manifeste du PINAC) de retour sur le devant de la scène.

La machine américaine s’est donc lancée dans une logique de confrontation avec ses deux grands ennemis désignés : Russie et Chine. Et dans le même mouvement une vague de changements de régime a été planifiée, via la machinerie bien réglée des « révolutions de couleur » : l’Ukraine en est la première réussite, mais sont aussi visés le Venezuela de Maduro (deux tentatives déjà), la Chine avec « Occupy Hong-Kong » (1), et surtout l’Afrique entière (2), où Washington entend bloquer l’avancée économique de la Chine et le retour géopolitique de la Russie (l’ennemi n° 1), et où une première « colour revolution » est en cours au Gabon (3) …

La Hongrie de Viktor Orban est une nouvelle révolution de couleur en Europe, après l’Ukraine, mais au sein même de l’Union Européenne cette fois !

« LE SCENARIO DE KIEV AVEC UN COMMANDITAIRE OCCIDENTAL? » (MAGYAR NEMZET)

La presse hongroise craint un US-Made Maidan à Budapest. « Le chargé d’affaires de l’Ambassade américaine à Budapest, Andre Goodfriend a assisté aux manifestations anti-gouvernementales», a déclaré le grand quotidien Magyar Nemzet (28 décembre). Magyar Nemzet (Nation hongroise) est un quotidien conservateur proche du parti Fidesz de Viktor Orban. L’article ci-dessous a été écrit par son comité de rédaction.

Il est paru avec le titre « Scénario de Kiev avec commanditaire occidental? » :
Magyar Nemzet: « Bien qu’à Budapest les cocktails Molotov ne volent pas et le sang ne coule pas dans les rues, comme ce fut le cas à cette époque l’année dernière à Kiev, mais pour explorer les parallèles et la logique des événements à la place Kossuth.
Ce scénario était le premier point où les étudiants et les ONG ont commencé les protestations sur la place principale de Kiev avec le fort soutien de l’Amérique.
Les masses apparaissent vitales pour l’avenir de l’Union européenne, demandant un changement de gouvernement, alors que des slogans anti-corruption ont repris dans les rues.
Il est connu dans la capitale hongroise que pratiquement depuis toujours les participants aux manifestations ont défilé sous des bannières telles que leurs homologues nationaux hongrois – parfois accompagnés par André Goodfriend, avocat américain (NDLR : et diplomate, chargé d’affaire US à Budapest). Cela a été suivi par le deuxième point dans les rues du scénario de Kiev, par l’apparition du Secteur droit d’extrême droite, et derrière eux les manifestations pacifiques avant les premiers coups de feu, ont fait voler les premiers cocktails Molotov.
Aujourd’hui à Budapest, Place Kossuth « Nulle part pour reculer », au milieu de la manifestation de participants jetant des bouteilles de bière est apparu Budahazy Georges, qui, auparavant, a été également accusé d’être membre d’une organisation terroriste en tant que responsable d’attaques au cocktail Molotov et armées menées par les politiciens pour intimider.
Nous nous souvenons tous de ce qu’était la version de Kiev de l’histoire: les affrontements de rue sanglants, et a suivi la guerre civile encore plus sanglante; l’année dernière, cela a exigé qu’une grande puissance joue avec la vie de milliers d’Ukrainiens en Ukraine.
On ne sait pas encore ce que sera la fin du scénario hongrois; cela en dit long en même temps sur les plaintes contre Viktor Orban, sur la Hongrie déclarée zone opérationnelle par l’Amérique.
Dans ce contexte, l’expert du renseignement Laszlo Földi a fait remarquer que si une «zone d’action » du pays est déclarée zone opérationnelle, cela signifie que là quasiment tous les moyens sont autorisés. Des pays alliés ne prennent pas une telle mesure contre l’un d’eux » – a-t-il souligné.

POURQUOI CETTE REVOLUTION DE COULEUR EN HONGRIE ?

Parce que Victor Orban a commis le grand sacrilège à la fois contre l’idéologie de l’UE et contre les visées de l’OTAN à l’Est ! Orban a en effet pris position pour l’IDEOLOGIE EURASISTE qui est au cœur du projet géopolitique de la Russie de Poutine. C’est-à-dire qu’un pays membre de l’UE – la petite Europe croupion de Bruxelles – soutient l’idéologie et le projet géopolitique russe, celui concurrent de la SECONDE Europe (4). Et il n’est pas le seul en Hongrie, puisque le puissant parti populiste de droite Jobik soutient aussi l’Eurasisme.
Orban dans sa lancée a critiqué les sanctions de l’UE contre la Russie, refusé de les appliquer, et a orienté l’économie hongroise vers Moscou et l’Union Economique Eurasiatique qui prend son envol en 2015 …

Considéré par Washington et les politiciens américanophiles et américanisés de Bruxelles comme un « cheval de Troie russe », Orban est donc devenu une cible. Celle d’un changement de régime au sein de l’UE organisé par les réseaux américains spécialisés dans les « révolutions de couleur ». Un « maidan » hongrois sur le Danube !

Luc MICHEL

(1) Cfr. Mon émission géopolitique EODE-TV & AFRIQUE MEDIA/ LE GRAND JEU (5). OCCUPY HONG-KONG. REVOLUTION DE COULEUR EN CHINE
https://vimeo.com/114919746

(2) Cfr. Mon interview pour LA VOIX DE LA RUSSIE :
– INTERVIEW CHOC : REVOLUTIONS DE COULEUR. VOICI LE TOUR DE L’AFRIQUE ET DE LA CHINE !
http://www.eode.org/luc-michel-sur-la-voix-de-la-russie-interview-choc-revolutions-de-couleur-voici-le-tour-de-lafrique-et-de-la-chine/
– et INTERVIEW CHOC (2) : REVOLUTIONS DE COULEUR. VOICI LE TOUR DE L’AFRIQUE ET DE LA CHINE !
http://www.eode.org/luc-michel-sur-la-voix-de-la-russie-interview-choc-2-revolutions-de-couleur-voici-le-tour-de-lafrique-et-de-la-chine/

(3) Cfr. Mon émission géopolitique EODE-TV & AFRIQUE MEDIA/ LE GRAND JEU (4) : GABON. UNE REVOLUTION DE COULEUR AFRICAINE ?
https://vimeo.com/114560655

(4) Sur le concept géopolitique de « Seconde Europe », cfr. EODE THINK TANK/ GEOPOLITIQUE / THESES SUR LA « SECONDE EUROPE » UNIFIEE PAR MOSCOU
__________________________
https://www.facebook.com/EODE.Think.Tank
http://www.eode.org/

Publicités

Une pensée sur “REVOLUTION DE COULEUR EN HONGRIE/ le scénario de Kiev saveur goulash …”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.