Par IVOIREBUSINESS – Les fédérations et les femmes du FPI en ébullition. Des sanctions et la radiation d’Affi exigées. Vers la tenue d’un comité central extraordinaire. Un comité Adhoc des secrétaires généraux de fédérations crée.

La Fédération FPI de Gagnoa dans le fromager, réunie samedi 20 décembre 2014 en assemblée générale exige la radiation d’Affi N’guessan du FPI.

C’est en ce moment l’ébullition dans plusieurs fédérations du front populaire ivoirien. Ces fédérations multiplient des assemblées générales à un rythme effréné. La première fédération FPI à sonner la charge contre Affi N’guessan fut celle d’Abidjan-Sud le 14 décembre dernier, au lendemain du dernier congrès. Elle avait demandé la prise de sanctions exemplaires contre Affi Nguessan pour haute trahison.
Le week end dernier, ce fut au tour des fédérations d’Aboisso dans le Sanwi, et de Gagnoa dans le fromager, de se réunir samedi en assemblée générale et d’exiger que des sanctions soient prises contre Affi N’guessan, qui continue de se prévaloir du titre de président du FPI. Elles ne le reconnaissent plus comme tel, et demandent la tenue d’un comité central extraordinaire pour le radier du parti. Dans sa déclaration, la Fédération du Fromager exige la radiation pure et simple d’Affi N’Guessan, qu’elle ne reconnait d’ailleurs plus comme président.
L’organisation des femmes du front populaire ivoirien (OFFPI) réunie également en assemblée générale en plein air samedi en face du siège du FPI, fermé sur injonction d’Affi N’guessan, a demandé la tenue d’un comité central extraordinaire car Affi est rentré dans la clandestinité.
Même son de cloche du côté des fédérations de Dabou, d’Alepé, d’Abengourou, et d’Agnibikerou, où le rejet d’Affi N’guessan est total.
D’ailleurs samedi dernier au baron bar de Yopougon, la majorité des secrétaires généraux des fédérations du FPI ont mis sur pied un comité ad hoc de la conférence des secrétaires généraux de fédérations, et ont élu Soro Kéléfoua comme président, lequel est secondé par 5 vice-présidents qui sont:

1er vice président, Djadou Raymond
2eme Vice Président, Kuyo Narcisse
3 eme vice Président, Miessan Athanasse
4eme vice président, Kore Antoine
5 eme vice président, Koffi Koffi.
Cette conférence des fédéraux exige également la tenue d’un comité central extraordinaire pour mettre fin à la recréation.

Eric Lassale

Source : http://www.ivoirebusiness.net

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.