Le Canada dénonce la décision d’organiser une conférence contre Israël à Genève

Le Canada dénonce la décision d’organiser une conférence contre Israël à Genève

Le ministre canadien des Affaires étrangères John Baird, a annoncé la mise en place de nouvelles mesures pour lutter contre les crimes sexuels et crimes à la personne commis par  l' « État islamique». (Laffont/45eNord.ca)

Le Canada dénonce la décision d’organiser une conférence contre Israël à Genève où les représentants de 126 «Hautes parties contractantes» à la quatrième Convention de Genève se sont rencontrés ce mercredi 17 décembre pour adopter une déclaration en dix points rappelant l’applicabilité du droit international humanitaire (DIH) dans le Territoire palestinien occupé, y compris à Jérusalem Est, conférence à laquelle le Canada et nombre d’autres pays s’étaient fermement opposés.

Au cœur de la controverse «Israël, puissance occupante ou administrateur de territoires disputés»?

Israël estime que la IVe Convention ne s’applique pas aux territoires palestiniens (Cisjordanie et Gaza) et ne se voit pas comme une «puissance occupante» puisqu’il n’a pas envahi un autre État, mais plutôt comme l’administrateur de territoires encore «disputés».

En outre, Israël n’inclut pas dans ces territoires «disputés» Jérusalem-Est et le Golan (syrien), qui ont été «annexés» et donc intégrés à l’État hébreu.

De plus, depuis l’évacuation des colonies juives de la bande de Gaza et le retrait des militaires censés les protéger, Israël estime que ce territoire n’est ni «occupé» ni même «disputé».

Mais pour ceux qui voient encore en Israël la «puissance occupante», le blocus terrestre, le contrôle absolu de l’espace aérien et des zones maritimes, démontrent que le territoire n’est pas indépendant et que l’État hébreu en est bien la «puissance occupante».

Outre le statut de la bande de Gaza, il y a en jeu la colonisation, les démolitions des maisons de terroristes et la détention en Israël de prisonniers palestiniens

L’article 49 de la 4e Convention interdit à une «puissance occupante le «transfert d’une partie de sa propre population civile dans le territoire occupé», les démolitions des maisons des familles de «terroristes» palestiniens violeraient l’article 53 de la Convention, et l’article 76 de la même Convention dicte que les personnes inculpées soient «détenues dans le pays occupé», alors que nombre de Palestiniens sont transférés dans des prisons en Israël.

La conférence avait été organisée par la Suisse en sa qualité de dépositaire des Conventions de Genève après avoir mené des consultations auprès des Hautes parties contractantes sur la question du 28 juillet au 3 décembre 2014.

Certaines Hautes parties contractantes, dont le Canada, ont exprimé leur opposition à l’organisation de la conférence n’y ont pas participé.

Parmi les quelque 7 États qui n’ont pas participé à ;a Conférence figurent aussi les États-Unis et,, bien sûr, Israël.

Le ministre des Affaires étrangères canadien,John Baird, avait «fait part de ses vives préoccupations à cet égard et clairement fait savoir qu’il n’assistera pas à cette conférence et qu’il ne lui accordera aucune crédibilité».

«Le Canada est profondément déçu par la décision d’organiser cette conférence unilatérale et politisée, qui ne sert qu’à isoler et qu’à critiquer un seul pays, Israël. Le Canada n’a aucun doute quant à la force de la primauté du droit en Israël et il estime que les Israéliens sont en mesure d’enquêter eux-mêmes sur les faits entourant les événements qui se sont produits à Gaza à l’été 2014», a déclaré John Baird.

«Cette conférence risque de miner l’intégrité et la crédibilité des Conventions de Genève et de porter atteinte à la neutralité de leur application.Une telle approche erronée ne servira en rien la cause de la paix ni n’aidera les parties à parvenir à un règlement négocié.», affirme le chef de la diplomatie canadienne.

Source : http://www.45enord.ca/2014/12/le-canada-denonce-la-decision-dorganiser-une-conference-contre-israel-a-geneve/

Cellule44 : Le Gouvernement du Canada en  alliance inconditionnelle avec Israel et le peuple canadien ?, un article très parlant ici 

2 Replies to “Le Canada dénonce la décision d’organiser une conférence contre Israël à Genève”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :