Par Rtbf.be – Une employée s’est barricadée dans l’ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles.

Après avoir été licenciée, Anne-Marie Malan, secrétaire à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles, pose un acte désespéré.

Le cas de cette secrétaire est emblématique de la façon dont est souvent traité le personnel des ambassades. Cet été déjà, Anne-Marie affirmait que ses droits n’étaient pas respectés alors qu’elle est employée depuis 1994. A présent, elle vient de perdre son travail comme trois autres employées. Pour elle, ce licenciement est abusif et fait suite à ses contestations.

Anne-Marie est déterminée : elle ne sortira pas tant qu’elle n’aura pas obtenu satisfaction. Elle a bloqué toutes les entrées du bâtiment de l’avenue Franklin Roosevelt avec des machines à laver et des bouts de bois. Nous réussissons tout de même à lui parler à travers une fente dans une porte. « C’est un règlement de compte ce licenciement », nous dit-elle.

Ce mardi matin, les employés de l’ambassade ont trouvé porte close. Fabrice Epis de la CNE était sur place. Il a bien suivi le dossier. Pour lui, le problème est que ces employées ne sont pas totalement déclarées à la sécurité sociale. Par ailleurs, « elles ont travaillé durant plusieurs années sans être déclarées du tout. Elles ont alors déposé plainte au ministère du travail, qui a contacté l’ambassade afin de régulariser les dossiers ». Pour lui, l’ambassade a licencié ces quatre personnes en représailles au dépôt de plainte.

Joint par téléphone, l’ambassadeur se dit malade. Il dément fermement et prétend qu’Anne-Marie est folle.

La police quant à elle, ne peut intervenir sur le territoire ivoirien. Après son départ, des membres du personnel ont fini par forcer la porte. Anne-Marie Malan, campe toujours à l’intérieur.

I.L. avec D.V. et Nora Khaleefeh

Vidéo : http://www.rtbf.be/video/detail_le-sort-du-personnel-des-ambassades?id=1978848

Source de l’article :http://www.rtbf.be/info/societe/detail_une-employee-s-est-barricadee-dans-l-ambassade-de-cote-d-ivoire-a-bruxelles?id=8589952

Lu sur  : http://ivoirebusiness.net

Par S.K. Connectionivoirienne.net | 16 décembre 2015

Côte-d’Ivoire – Situation tendue à l’Ambassade à Bruxelles mardi matin

Des informations urgentes qui nous parviennent mardi matin font état d’une situation tendue à l’Ambassade de Côte-d’Ivoire près l’Union Européenne et la Belgique à Bruxelles. Les premières informations à chaud indiquent qu’uneemployée de cette Ambassade menacée de licenciement s’est enfermée depuis ce matin toute seule dans les locaux, en protestation. Elles seraient un groupe de quatre femmes et un homme, travaillant pour certains depuis plus de 20 ans et qui réclament leurs droits sociaux à l’État de Côte-d’Ivoire. Leurs licenciement annoncés en début de semaine rentrent dans le cadre des dégraissages de personnels diplomatiques entrepris par le gouvernement ivoirien depuis un certain temps. Une situation similaire avait récemment été rapportée par la presse concernant l’Ambassade de la Côte-d’Ivoire à Washington. Du côté de Bruxelles, l’Ambassadeur Jean-Vincent Zinsou a décidé de faire venir la police. Celle-ci est en négociation avec madame M. auto-enfermée. Les employés à Bruxelles réclament un audit indépendant de calculs de leurs droits sociaux après licenciements abusifs.

Derniers développements  11h40 heure de Bruxelles
La police a quitté les lieux. Ordre a été donné par l’Ambassadeur de faire ouvrir les portes par un serrurier. Le personnel y compris les conseillers de l’Ambassadeur a pris fonction tandis que l’employée en question reste toujours enfermée dans son bureau.

Source : Connectionivoirienne

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.