Publicités
Cellule44 > Blog > Afrique > Cela se confirme: les attaques financières américaines contre l’Europe et l’euro commencent

Cela se confirme: les attaques financières américaines contre l’Europe et l’euro commencent

C’était annoncé dès fin Novembre par Charles Sannat, cela se confirmerait donc, les attaques financières planifiées par les Etats-Unis ont commencé de la manière la plus logique possible, en utilisant les agences d’escroqueries intensives de notations.

triple-standard-and-poors-cest-fete-clowns-L-eupx7K

Le rappel des troupes va donc être déclenché et Wall Street se prépare à l’offensive, attendant le bon moment pour passer à l’action. L’Allemagne n’a en réalité aucune confiance en Mario Draghi et restera toujours opposée à la mise en place d’eurobonds (obligations européennes) et généralement à toute idée de mutualisation des dettes.

Le maillon le plus faible est l’Italie. Les entreprises et banques italiennes sont des poissons dans un aquarium et l’argent, la liquidité, est leur eau. Dommage que cet aquarium soit écopé par deux hydrophiles : les autorités fiscales et le système bancaire qui n’ont ainsi de cesse de le vider.
C’est entre Noël et Nouvel An qu’une nouvelle offensive devrait donc être déclenchée contre l’Italie dans le but d’une part de mettre la main sur le stock d’épargne privée des Italiens et d’autre part pour réinitialiser l’euro en le faisant exploser. »

Et donc, les attaques les plus violentes devaient avoir lieu entre Noël et le jour de l’an, pendant que tout le monde regarde ailleurs, cette dévaluation de la note italienne n’est donc pas illogique, elle prépare juste le terrain pour la suite…

L’agence d’évaluation financière s’inquiète de la faiblesse de la croissance et de l’augmentation de l’endettement du pays. Elle a abaissé sa note à « BBB-« .

Après le Japon, c’est au tour de l’Italie de voir sa note dégradée par Standard & Poor’s.

L’agence d’évaluation financière a abaissé vendredi 5 décembre d’un cran la note du pays européen, pour la ramener à « BBB-« . Cette note est la plus faible de la catégorie « investissement », réservée aux emprunteurs considérés comme fiables. Mais l’Italie ne risque pas de tomber en catégorie spéculative à court ou moyen terme dans la mesure où la perspective de sa note reste « stable ».

Source et article en intégralité: Latribune.fr

Les agences de notations américaines ne sont qu’une pure et simple arnaque puisque les notes décernées doivent aller dans le sens des intérêts américains, et pas autrement! Souvenez-vous en 2011, il était question de baisser la note des USA puisque cette nation est dans un état financier lamentable, l’endettement est cataclysmique, le taux de pauvreté tragique, etc… Et une agence a osé sauter le pas: Stanrd&Poors. Vous vous souvenez de la suite? Le grand pontife de la boite a été poussé à la démission, punition suprême pour avoir touché la note des USA qui  ne devrait plus être un AAA mais bien plus un CCC (en suivant les normes de cette page).

Le président de l’agence de notation Standard & Poor’s, Deven Sharma, va démissionner, a annoncé la maison-mère de l’agence de notation, confirmant des informations parues dans la presse.

Agé de 55 ans et à la tête de Standard & Poor’s depuis 2007, Deven Sharma sera remplacé le 12 septembre par Douglas Peterson, 53 ans, auparavant actif chef Citibank.

Ce changement de direction intervient après la décision controversée de l’agence de dégrader la note souveraine des Etats-Unis de AAA à AA+

Article complet sur Trends.levif.be

Publicités

Une pensée sur “Cela se confirme: les attaques financières américaines contre l’Europe et l’euro commencent”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :