Publié le Jeudi 4 Décembre 2014.

Par IVOIREBUSINESS – Elysée. Le Président François Hollande reçoit son homologue Alassane Ouattara et exige le respect de la constitution en 2015.

Elysée. Le Président François Hollande reçoit son homologue Alassane Ouattara le 04 décembre 2014.

Le Président François Hollande a reçu son homologue ivoirien Alassane Ouattara à l’Elysée ce jeudi 04 décembre 2014.
Il lui a une nouvelle fois exigé le respect de la constitution et demandé que les élections de 2015 en Côte d’Ivoire soient des libres, démocratiques, transparentes, et ouvertes à tous.
Selon une source proche de l’Elysée, le chef de l’Etat ivoirien, au cours de l’audience qui lui a été accordée par le Président François Hollande, a évité d’aller au clash, se bornant à l’écouter et à hocher de la tête. Comme on le sait, qui ne dit rien consent.
Alassane Ouattara a plutôt remercié son hôte pour le versement de la deuxième tranche de plus d’un milliard d’euros du contrat de désendettement (C2D), lequel devra porter sur les secteurs prioritaires comme l’éducation, la santé, le développement urbain, les infrastructures de transports, et la justice.
Les deux hommes au cours de la conférence de presse publique, ont tenu à sauver les apparences, ne faisant jamais allusion au clash qui les a récemment opposés sur la radio RFI, où Ouattara affirmait ne pas avoir de leçon à recevoir ni de François Hollande, ni de l’extérieur, concernant le respect de la constitution.
Chacun mettant la forme dans ses propos, mais là encore, François Hollande, malgré son habituel air jovial, a une nouvelle fois réitéré ses exigences de respect de la Constitution comme au Burkina, rappelé les événements ayant conduit à la chute de Blaise Compaoré, et à appelé à l’organisation d’élections libres, démocratiques, transparentes, et ouvertes à tous en 2015.

Mireille (Mimi) Kouamé

– See more at: http://ivoirebusiness.net/?q=articles/elys%C3%A9e-fran%C3%A7ois-hollande-re%C3%A7oit-ouattara-et-exige-le-respect-de-la-constitution-en-2015#sthash.LIZZ7CCK.dpuf

 

Cellule 44 :

Dans les champs de coton américains dans le passé il y avait toujours un contre-maître qui exécutait les ordres du maître blanc, souvent c’était un esclave qu’on élevait à ce poste et qui pouvait se montrer par ailleurs  très cruel vis à vis de ses congénères. Aujourd’hui les contremaîtres africains (Compaoré, Ouattara et d’autres) vont céder leurs places. Des contremaître blancs ont été désignés par le nouveau propriétaire Obama, il s’agit d’Hollande et de ses successeurs au travers de la Françafrique qui rétrograde (dans sa forme prédatrice de ses dernières années) dans les poubelles de l’histoire.Le Maître américain vient de se mettre à table. Les africains n’ont rien gagné au change. L’Afrique va passer de l’autorité du père indigne sous la coupe d’un adolescent dégénéré, polytoxicomaniaque, qui est en passe de changer le paysage géopolitique de la région avec la mise en place de bases militaires sous prétexte d’aides humanitaires et sanitaires.Plus c’est gros avec ces « gus » ,plus ça passe,c’est à rien n’y comprendre.Nous allons tenter d’être clair : Les américains débarquent pour vous ramasser toutes vos richesses et vous soumettre,il n’y aura pas de véritable démocratie en Afrique avec l’aide des américains et des français. En Europe, aux USA, ils sont en train de liquider le peu qui en reste, ce n’est pas pour l’octroyer aux peuples africains. L’Afrique est recolonnisée. De grâce que ceux qui rêvent encore se réveillent.

By Philippe Ehua

Publicités

2 pensées sur “Elysée: François Hollande reçoit Ouattara et exige le respect de la Constitution en 2015”

  1. A reblogué ceci sur journal intime et a ajouté:
    A la lecture de cette page, qui présente deux brefs articles, sur des sujets diplomatiques et géopolitiques, très épineux, je ne pu m’empêcher, de le rebloger, sur ma page, puis qu’ils viennent mettre en exergue, la grille de lecture que certains se font, de l’avenir du continent, à travers le nouvel recadrage géopolitique, ainsi que l’impact supposé résulter, de la nouvelle formulation des concepts dans ce sens. Ce faisant, de l’optimisme des uns à la crainte des autres, face à l’assistanat, la coopération sous toutes leurs formes, y compris, les aides humanitaires, entrevues assez souvent comme à l’origine de l’ingérence déguisée, il y’a lieu de se figurer, que ces deux positions, contribuent au mieux, à éclairer la mise à profit, des opportunités et perspectives de développement conférées, par la nouvelle reconfiguration économique et financière, du monde, depuis la dislocation du bloc communiste et la disparition progressive de certaines formes de communautés, telles que le mouvement des non alignés. Par ailleurs, les pratiques et les usages, diplomatiques, géopolitiques doublés, des contraintes économiques et financières, autant qu’ils soient d’un effet entraînant sur l’extension logique de la vision politique et diplomatique, à y assujettir, autant ils ouvrent de nouveaux champs d’analyse, d’approche, et d’interaction des concepts, idéologies, doctrines, théories et dogmes, à s’adjuger pour non seulement s’aligner sur les nouvelles donnes en la matière, mais aussi et surtout, redonner sens et vigueur aux réformes envisagées, comme le dit l’adage, ‘à chaque époque, ses mœurs’. Néanmoins, il ne faut jamais omettre, pour toute approche logique, de la politique diplomatique, le caractère stratégique de certaines prises de position demeurant factuelles, même s’il peut se révéler contraignant dans certaines circonstances, car en politique, la donne première, constitue, la sauvegarde des intérêts, à moins qu’elle soit mutualisée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.