Rebloger via chevallier.biz

Rédigé par jp-chevallier 

D’après SIX Swiss Exchange, les rendements des bons bons du Trésor helvète ont encore battu leur plus bas record hier 1° décembre à 0,301 % ainsi que ceux des mauvais bons à 10 ans du Trésor français à 0,955 % en cours de séance d’après une dépêche de l’AFP…

Document 1 :

… alors que les rendements des mauvais bons de la zone euro ont terminé la séance américaine à des niveaux nettement plus hauts

Document 2 :

ce qui a fait finalement tomber violemment l’écart entre les rendements des mauvais bons à 10 ans du Trésor français et ceux du Bund

Document 3 :

à un niveau qui diminue les risques apparents de crise interne dans la zone euro…

Document 4 :

… mais qui déplace les risques de crise au niveau de l’ensemble de la zone euro !

Document 5 :

En effet, d’après une dépêche de l’ATS, des spéculateurs européens ont acheté en masse des mauvais bons des Trésors français car la BNS envisage d’en acheter des quantités significatives.
Ils sont d’un rendement certes risqué mais non négligeable ce qui permettra à la BNS de tirer parti de ses énormes réserves de change qui se montaient à 505 milliards de francs fin novembre (420 milliards d’euros) dont près de la moitié sont généralement en euros,

Document 6 :

La BNS est donc sur le point de venir au secours de la BCE en achetant des mauvais bons des Trésors français dont les rendements sont ainsi anormalement bas, ce qui accentue le désordre et les risques dans la vieille Europe continentale.

Les petits Suisses devraient se méfier des initiatives dangereuses des gens de la BNS !

Cliquer ici pour voir les données sur les réserves de change de la BNS.
Cliquer ici pour accéder au site de l’ATS, Agence Télégraphique Suisse SA.

Source : http://chevallier.biz/2014/12/la-bns-au-secours-de-la-bce/

Publicités

Une pensée sur “La BNS au secours de la BCE !”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.