Les frappes aériennes en Syrie de la coalition dirigée par Washington contre le groupe État Islamique (EI) sont inefficaces, juge le président syrien Bachar al-Assad dans un entretien au magazine français Paris-Match publié jeudi.

Ces interventions aériennes « nous auraient certainement aidés si elles étaient sérieuses et efficaces. C’est nous qui menons les combats terrestres contre Daesh (acronyme arabe de l’État islamique, ndlr), et nous n’avons constaté aucun changement, surtout que la Turquie apporte toujours un soutien direct dans ces régions« , souligne-t-il.

Frappes inefficaces

« On ne peut pas mettre fin au terrorisme par des frappes aériennes. Des forces terrestres qui connaissent la géographie et agissent en même temps sont indispensables« , déclare le président syrien. « C’est la raison pour laquelle il n’y a pas eu de résultats réels après deux mois des campagnes menées par la coalition. Ce n’est donc pas vrai que les frappes de la coalition nous aident« , dit-il.

Source : 7sur7.be

Publicités

Une pensée sur “Bachar al-Assad : « Nous n’accepterons jamais que notre pays devienne un jouet de l’Occident »”

  1. A reblogué ceci sur raimanetet a ajouté:
    nous non plus nous refusons l’ américanisation programmée par les élus, si besoin est nous serons dans l’ obligation d’ assurer la survie de nos principes citoyens envers et contre tout … alors avec patience et humilité nous devons comme vous nous préparer a l’ inévitable choc de civilisations. avec la grâce de Dieu nous vaincrons les usurparteurs.
    Incha Allah !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.