Objet: Opposition à la Candidature à la Présidence
du FPI du Camarade Pascal Affi N’guessan.

Au Camarade Président du Comité
de Contrôle.

Camarade Président du Comité de Contrôle, par voie de presse, nous, un groupe de militants de base du Front Populaire Ivoirien résidant aux Etats-Unis d’Amérique, en France, en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Benin,avons pris connaissance de la publication par le Comité de Contrôle de la liste des candidats retenus pour la Présidence du FPI au prochain Congrès du Parti qui se tiendra du 11 au 14 Décembre 2014. Il est indiqué dans le communiqué que les candidatures suivantes ont été retenues:

1. Gbagbo Laurent sous le No d ’ e n r e g i s t r e m e n t 2014/001/FPI/ CC reçu le 31 octobre 2014
2. Affi N’guessan Pascal sous le No d’enregistrement 2014/002/FPI/CC reçu le 12 Novembre 2014
Le communiqué indique que les réclamations sur les candidatures sont ouvertes du 18 Novembre à 10h au 20 Novembre 2014 à 18H.

Camarade Président du Comité de Contrôle, par la présente nous, un groupe de militants de base résidant aux Etats Unis d’Amérique, en France, en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Benin,nous opposons à la candidature du camarade Affi N’guessan Pascal , et demandons à la
structure compétente l’annulation de sa candidature. Cela conformément à l’article 12 de nos statuts et règlement intérieur
ci-dessous cité Article 12.
A l’occasion des élections au sein du parti, tout militant a le droit de proposer, de critiquer les candidats ou de demander le retrait des candidatures dans un délai de dix (10) jours à compter de la publication des candidatures.
La demande de retrait est adressée à la structure immédiatement supérieure s’il s’agit d’un organe de base ou au Comité de Contrôle s’il s’agit d’un Organe de la Direction.

Notre requête est fondée par les éléments ci-dessous qui rendent le camarade Affi passible de blâme et de suspension au prochain Congrès et il devra par conséquent être déclaré inéligible:
1-le camarade Affi est coupable de parjure car il n’a pas appliqué
les recommandations du comité central du 13 septembre
2014 qui a décidé du retrait du fpi de la Commission électorale
indépendante (cei). Ainsi, il a viole les articles 7 et 8 et 77 des
statuts et règlements intérieurs qui disent :

Article 7: « Les structures du parti ne délibèrent valablement qu’à la majorité absolue des membres présents. Si le quorum n’est pas atteint, les structures délibèrent valablement à la majorité relative des membres
présents à la réunion suivante.Tous les membres du parti sont
tenus d’appliquer les décisions prises tant qu’elles ne sont pas
remises en cause à la suite d’un débat démocratique. »

Article 8:Les décisions prises par les Organes Centraux de Direction
sont exécutoires pour L’ensemble de l’organisation.

Article 77:Le non-respect de la ligne du parti, de ses décisions, de ses
statuts et règlement intérieur entraîne des sanctions.

2- le camarade Affi N’guessan pascal a failli a l’organisation
d’un congres pendant une décennie (10 ans) en violation de
l’article 27.
Article 27: Le Congrès est l’instance suprême du parti.Il se réunit tous les trois (3) ans en session ordinaire sur convocation du Secrétariat Général
qui propose son ordre du jour et procède à son organisation
matérielle.
3- le camarade Affi a failli à la cohésion et a l’unité du parti. Il n’a pas promu la démocratie au sein du parti, et il n’a pas lutte contre la dictature tant au sein du parti que dans le pays en violation de l’article 21 de nos textes.
Article 21 : Le militant doit, à travers ses actes et son attitude,diffuser l’esprit démocratique autour de lui et combattre, sans cesse, la dictature
sous toutes ses formes. Le militant doit veiller à l’unité du
parti par la solidarité, la discipline,la critique.L’autocritique et la tolérance. Le militant doit lutter contre le tribalisme,la xénophobie, le racisme, la discrimination par le sexe et toute autre forme d’exclusion.

Il doit faire preuve de responsabilité, de volonté et de courage dans l’accomplissement des tâches du parti. Il doit s’acquitter régulièrement de ses cotisations.Camarade Président du Comité de Contrôle, nous vous prions de vouloir soumettre notre requête à la structure compétente
pour décision, et espérons vivement que dans l’intérêt du FPI, la candidature du Camarade Affi N’guessan Pascal sera invalidé.

Pour le groupe de militants de Base cité plus haut,
Le porte-Parole du groupe :
Demba Traoré
Représentant du FPI aux Etats-Unis de 2001 à 2013
Pascal D. Kokora : seconde la proposition du groupe
Premier Représentant du FPI à l’extérieur de Côte d’Ivoire, aux Etats-Unis Ancien ambassadeur de Côte d’Ivoire aux Etats-Unis Membre Fondateur du FPI (C’est dans son salon de la Tour Golem, Appartement No 42 qu’a germé, en mars 1982,l’idée de créer un parti politique en mettant en veilleuse tout activisme au sein du SYNARES pour se consacrer pleinement à la création d’un parti politique. Ont participé à cette réunion historique, Simon Ehivet Gbagbo, feu Emile Boga Doudou, Abou Drahamane Sangaré, Pascal Dago Kokora et Laurent Gbagbo qui, le lendemain de cette rencontre, a pris le train de Ouagadougou pour aller affronter les rigueurs d’un exil volontaire en France).

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.