L’EMPIRE ANGLO-SIONISTE EST VRAIMENT DEVENU UN « EMPIRE DES IILLUSIONS »

L’EMPIRE ANGLO-SIONISTE EST VRAIMENT DEVENU UN « EMPIRE DES IILLUSIONS »

Voilà qui est bizarre. Les deux derniers sommets (G20 et APEC) se sont, je dirais, terminés sur un désastre pour les États-Unis et leurs alliés (voir [1], [2] et [3]), tandis que la Russie, la Chine et le reste des BRICS ont clairement pris le contrôle de la la situation, mais il y a encore des gens qui croient les médias officiels occidentaux qui veulent présenter Poutine et la Russie comme faible.

Le livre de Chris Edges
Le livre de Chris Edges

Je suppose que dans notre époque de réalité virtuelle, les perceptions sont tout, et dans ce cas, ces perceptions sont clairement façonnées par l’exposition aux médias officiels occidentaux dont les compétences en lavage de cerveau sont tout simplement incroyables. Mais regardons les faits.

La plus importante évolution qui est ressortie de ces deux sommets est que Xi Jinping a clairement et, pour la première fois, ouvertement démontré qu’il appuie pleinement Poutine et la Russie.

Je me souviens qu’au début de cette année, il y avait beaucoup de gens qui doutaient des politiques de la Chine vers la Russie, beaucoup disaient que l’effet Walmart (l’ampleur des liens économiques sino-américaines) ne permettrait jamais à la Chine de marcher à côté de Russie contre les États-Unis et cependant c’est exactement ce qui est arrivé au moins à trois niveaux.

  1. Économique. Non seulement la Russie et la Chine ont signé ce qui ne peut pas être appelé autrement que des méga-contrats, mais en plus les Chinois ont été plus qu’heureux d’offrir aux banques russes (sous sanctions US/UE) l’accès aux crédits chinois. La Chine contribue également avec la Russie à remplacer le système SWIFT [4].
  2. Politique. Entre autres, les Chinois sont sortis du bois : non seulement ils ont montré que la Russie n’est pas isolée, mais ils ont présenté  Poutine comme l’invité d’honneur de l’APEC, défiant ainsi ouvertement les États-Unis et l’Union européenne [5].
  3. Militaire. La Russie et la Chine sont maintenant engagés dans des exercices militaires communs et réguliers de grande envergure, y compris des opérations navales et terrestres. Non seulement ils s’entrainent ensemble, mais ils créent régulièrement des états-majors interarmées.

Ça ne devrait vraiment être une surprise pour personne : la Russie et la Chine sont des partenaires idéaux, et ils se complètent parfaitement l’un l’autre. Ce qu’il faut à l’un, l’autre l’a, et vice-versa. Non seulement cela, mais les deux ont été (et sont encore) victimes d’intimidation de la part des États-Unis, à un point tel que je dirais que l’Empire les a littéralement poussés dans les bras l’un de l’autre. À plusieurs reprises,, et ouvertement, Obama a menacé la Russie et la Chine, leur a envoyées toutes sortes d’ultimatums, a essayé de réunir des coalitions contre elles, et, bien sûr, les a cernées par des bases militaires et des systèmes anti-missiles américains.

Ce qu’Obama et ses conseillers n’ont pas compris, c’est que : la Russie et la Chine (soutenues par le groupe des BRICS, par l’Organisation de coopération de Shanghai, par l’Organisation du traité de sécurité collective et par la Communauté économique eurasienne) sont beaucoup plus puissants que le bloc US/UE, en termes politiques, économiques et militaires. C’est la grande nouvelle, le principal développement stratégique, le grand changement géopolitique, dont les médias officiels de l’Empire tentent désespérément de cacher la réalité. Quant aux dirigeants occidentaux, ils sont tout simplement délirants et ils sont manifestement tombés dans le vieux piège de croire à leur propre propagande. Mais, comme le dit l’expression « lorsque votre tête est dans le sable, les fesses sont à l’air » et la réalité a maintenant repris ses droits par une morsure très puissante et douloureuse.

Le moment le plus ridicule du sommet du G20 de la semaine dernière survint quand Obama, après avoir échoué à atteindre un seul de ses objectifs contre la Russie ou la Chine, a prononcé un discours où il a sérieusement parlé de l’importance du leadership américain. C’était comique, au point d’être gênant. À la télévision russe, les commentateurs étaient littéralement morts de rire en le relatant.

Quant à Poutine, évidemment sûr de sa position, il s’est ouvertement moqué de l’idiotie des dirigeants des États-Unis et de Union européenne : « Ont-ils pensé à ce qu’ils font au fond ou pas ou est ce que la politique les a aveuglés ? Comme nous le savons, les yeux constituent une partie périphérique du cerveau. Est ce que quelque chose a été débranché dans leurs cerveaux ? ». Combiné avec maintenant un avertissement ouvert que la Russie ne permettra pas aux États-Unis et à l’Union européenne d’écraser la résistance de Novorussie, le message de Poutine est clair: les dirigeants occidentaux conduisent leur empire dans un mur.  Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous invite à analyser soigneusement l’interview récente de Poutine sur ARD  [6].

L’Empire anglo-sioniste est vraiment devenu un Empire des Illusions (selon l’expression de Chris Hedges [7]) où les faits sont beaucoup moins importants que les narratives, où la façon normale de faire face à un défi consiste à nier son existence, où l’auto-tromperie est un mode de vie.

Le message est sur le mur. Il est là depuis un long moment.

Le problème est que personne ne veut le lire.

Le Saker
Traduit par Hervé pour vineyardsaker.fr

Notes

[1] [L’œil itinérant] Le G20 en Australie : bouffons d’un côté, Grand Sud de l’autre (vineyardsaker, français, 18-11-2014)

[2] What Really Happened in Beijing: Putin, Obama, Xi And The Back Story The Media Won’t Tell You (informationclearinghouse.info, anglais, 16_11-2014)

[3] [L’œil itinérant] La Chine file une route soyeuse vers la gloire (vineyardsaker, français, 15-11-2014)

[4] La Russie lance un nouveau système de paiement pour contourner le réseau Swift (vineyardsaker, français, 14-11-2014)

[5] « Pivot vers l’Asie » : à Pékin, en pleine réunion de l’APEC, Obama tente le forcing pour imposer le TPP (vineyardsaker, français, 12-11-2014)

[6] Poutine à la TV allemande : « L’important, c’est d’arrêter immédiatement l’effusion de sang et les bombardements et de créer les conditions pour entamer un dialogue politique » (vineyardsaker, français, 19-11-2014)

[7] Empire of Illusion: The End of Literacy and the Triumph of Spectacle, par Chris Edges (amazon.fr, anglais)

Source : The AngloZionist Empire has truly become an « Empire of Illusions » (vineyardsaker, anglais, 17-11-2014)

One Reply to “L’EMPIRE ANGLO-SIONISTE EST VRAIMENT DEVENU UN « EMPIRE DES IILLUSIONS »”

  1. A reblogué ceci sur raimanetet a ajouté:
    le vieux rêve usraéliens … celui des maitres des mondes souterrains …. celui des oubliés des Dieux, celui des impies, celui des revenchards … plein de haine et de vengeance pour assouvir leur soif de domination.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :