Vers 1h du matin (heure de Moscou) nous avons pilonné les Ukropes dans la zone du village Berezovoïe. En réponse, ils ont essayé de tirer sur quelque chose dans la zone de Dokoutchaïevka, en vain.

Vers deux heures et demie du matin, on entendait un duel de tirs à l’est de Marioupol dans la zone Chirokino. Avant, le soir nous avons frappé les Ukropes avec les mortiers encore en zone du village Tchernenko. Il a y une demi-heure environ les Ukropes ont commencé à pilonner Staroignatievka. (le Sud de la RPD).

Les cosaques ont réussi à réaliser une percée sur la périphérie du bourg Tchernoukhino (pèrs de Debaltsevo), seulement grâce aux renforts venant de Debaltsevo, leur attaque a été contrée. Mais les cosaques ont bien fauché les Ukropes. Et après, il les ont bien pilonné avec l’artillerie dans Tchernoukhino  et près de Mius.

La nuit, sur la rivière Bakhmutka nous avons molesté les avant-postes des Urkopes près des villages Krymskoïe et Trekhizbenka avec les mortiers et les MLRS « Grad »

Nous avons pilonné les Ukropes près de la ville Stchastie. Avec du résultat à en juger sur leurs hurlements.

On peut déjà tirer d’autres bilans : la batterie d’artillerie n°28 près de Stepnoïe est allée en enfer (l’information vient des Ukropes mêmes).

Hier les Ukropes se sont mis à diffuser les infos sur une grave blessure de Motorola. La source de l’intox a été le message d’un soi disant parachutiste qui a déserté de 79e unité, à l’indicatif « Marshall ».
En fait, il n’a fait que reproduire Gleb Kornilov :

« On a parlé avec Motorola sur Skype. En résumé :
1. L’aéroport sera défendu jusqu’au bout;
2. Aujourd’hui j’ai reçu dans la poitrine l’éclat d’un obus de 152 mm. Sauvé par le gilet pare-balles.
3. Il attend avec impatience la première livraison des gilet » ‘le rêve de Motorola »;
4. Il a remercié pour des téléphone increvables Hummer, l’uniforme d’hiver et le colis privés « la vidéo à venir demain).

Dans sa conversation téléphonique avec le journaliste de LifeNews, Motorola a dit:
« Je suis sain et sauf. Pas de blessures, tout va bien. Je dors en ce moment, ne vous inquiétez pas. Plusieurs personnes m’ont appelé, pas de quoi vous inquiéter ».

Source : http://fr.novorossia.today/publications/novorossia/analyses-de-la-situation-militaire/sitrep-du-17-11-2014-7h49-de-prokhorov-m.html

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.