Vincent Peillon a enseigné la philosophie dans les lycées entre 1984 et 1997. | LP/Olivier Corsan

L’heure est à la rentrée des classes pour les anciens ministres. Après ,qui a commencé lundi une formation de quatre semaine dans une école de commerce pour devenir «haut dirigeant», c’est au tour de VincentPeillon de rejoindre les bancs de l’université.

Mais à la différence de l’ancien ministre du Redressement productif , l’ex-ministre de l’ nationale va officier en tant que professeur.

Comme l’annonce la Radio Télévision Suisse (RTS), Vincent Peillon enseignera la philosophie à l’Université de Neuchâtel (UniNE) à partir du 1er décembre prochain. Le député européen a été nommé professeur associé par le Conseil d’Etat neuchâtelois.

Il sera rattaché à l’Institut de philosophie de la Faculté des lettres et des sciences humaines. Professeur agrégé et docteur en philosophie, Vincent Peillon avait enseigné au lycée entre 1984 et 1997, date à laquelle il avait été élu à l’Assemblée nationale.

Titre Cellule44

6c1bbd3705d9ba71afa39cc77b0da4d5

Cellule44 : Billet d’humeur

Le philosophe français Peillon qui s’est longuement expliqué publiquement sur sa vision d’une société au bénéfice d’une nouvelle religion : La religion laïc et républicaine qui permettrait en quelques sortes d’accomplir, de parachever, la révolution française par une dimension spirituelle; et bien ce bouillonnant et élogieux intellectuel, ancien ministre de l’éducation, a été récupéré nous semble t-il par le milieu universitaire neuchâtelois.

Or donc, cet éminent philosophe qui passe du terrain de la philosophie sur le terrain de la théologie, en faisant l’économie de la révélation, va coûter un saladier au bon peuple de Neuchâtel qui n’avait pourtant rien demander. Après l’affaire Ménard, Legris et j’en passe, ce canton ne va -t-il pas se retrouver à faire à nouveau la une des journaux ?

La mise sous tutelle du canton de Neuchâtel c’est pour quand ?

Pour mieux me faire comprendre la vidéo ci-dessous ne sera pas de trop. Voyez de quel type de société ce Monsieur veut nous affubler. Son but ? Tout simplement détruire la religion chrétienne. Et c’est cette «philosophie» qu’il va enseigner à l’Université de Neuchâtel.

 

By Philippe Ehua

Voir également ici :http://philippehua.com/2014/02/02/theorie-du-genre-vincent-peillon-un-franc-macon-artefact-de-ministre/

Publicités

3 pensées sur “La Suisse semble être intéressée par le projet de société de Vincent Peillon”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.