Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a appelé mercredi l’Ukraine à lancer des négociations avec toutes les parties intérieures concernées.

« Il faut lancer immédiatement un dialogue intra-ukrainien ouvert, substantiel et complet pour mettre fin à la guerre fratricide en Ukraine », a déclaré M. Lavrov aux médias.

Il a expliqué que tous les acteurs extérieurs doivent s’abstenir d’intervenir afin de ne pas faire dérailler le cessez- le-feu fragile en Ukraine, soulignant qu’il incombe à Kiev de faire un choix, car personne ne devrait intervenir dans ce conflit interne.

De plus, M. Lavrov a nié les accusations portées par l’Occident qui affirme que la Russie est responsable des troubles que connaît actuellement l’Ukraine.

La Russie se consacre à apporter « une aide en créant des conditions favorables pour trouver une solution pacifique aux problèmes graves que rencontre l’Ukraine », a expliqué M. Lavrov.

L’Occident mène une guerre d’information contre Moscou sans fournir la preuve de l’implication de la Russie dans les affaires ukrainiennes, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le diplomate a confirmé que Moscou continuera à apporter une aide humanitaire aux régions de Lugansk et Donetsk touchées par le conflit. La Russie a déjà envoyé deux convois humanitaires dans ces régions de l’est de l’Ukraine sans l’autorisation de Kiev.

Des affrontements ont éclaté entre les troupes du gouvernement ukrainien et les insurgés en avril et ont fait à ce jour 3.000 morts et des centaines de milliers de déplacés. Fi

Source: Agence de presse Xinhua
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.