Publicités
Ukraine / Donbass : un cessez-le-feu inexistant

Ukraine / Donbass : un cessez-le-feu inexistant

6 septembre 2014   Jacques Frère

Le cessez-le-feu n’est pas respecté par la partie kiévienne : il fallait s’y attendre, et nous nous y attendions. En dépit de leurs unités broyées sur le terrain, les chefs des « bataillons » de paramilitaires d’extrême droite et néonazis, appellent à ne pas respecter l’engagement signé à Minsk. Il en est de même pour une fraction du gouvernement « proeuropéen ». Toute la nuit, sur les secteurs de Gorlivka et de Donetsk, entre autres, les accrochages se sont multipliés, l’artillerie de Kiev continuant à cibler en priorité les civils. Et de leur côté, les suppôts de la junte appellent à « armer » le régime putschiste, comme le sénateur néo-con gâteux John McCain, toujours fort en gueule mais assez peu enclin à montrer son nez en première ligne…Hier, sans la moindre incohérence, il soutenait les jihadistes en Libye et en Syrie, aujourd’hui les nostalgiques des collabos du IIIe Reich sur le Dniepr. Le camp de la défaite l’a mauvaise, et cela ne fait que commencer.

Et revoilà Elena avec ses nouvelles neuves de Nouvelle Russie : les troupes de Kiev continuent de perdre du terrain partout, mais persistent en représailles à pilonner les agglomérations et à y faire des morts et des dégâts considérables

Les républiques indépendantistes de Lugansk et de Donetsk ont signé avec Leonid Kuchma, le représentant de Porochenko, un cessez-le-feu à compter de vendredi 18h00. Un procès-verbal en 14 points, qui comprend le protocole de contrôle, l’échange de prisonniers et d’autres questions, a été rédigé à cet effet. Nombreux sont ceux dans le Donbass qui ne sont pas satisfaits de cet accord, en vertu de l’expérience précédente, pensant que la junte utilise ce répit pour le regroupement de ses forces et pour pouvoir contre-attaquer par la suite.

On en saura sans doute plus à l’occasion de cette réunion publique qui se déroulera à Moscou le 13 septembre en présence de Pavel Gubarev, d’Aleksandr Mozgovoi et d’Igor StrelkovViolations du cessez-le-feu

Dans le secteur Ouest et Nord de Donetsk, les forces de Kiev semblent avoir tout fait, depuis hier soir, pour refuser le cessez-le-feu, y compris des tirs d’artillerie sporadiques, mais massifs, sur les zones résidentielles. Même constat sur Gorlivka et Makiivka. Sur Gorlivka, plusieurs salves d’obusiers de 120 mm Nona-K de la 25e brigade de parachutistes ont été signalés. Même situation à Permovaisk, plus à l’Est, où les positions indépendantistes ont subi un assaut en règle. Malgré la volonté affirmée de faire taire les armes, les combats se sont poursuivis sur l’ensemble du front et pendant toute la journée. Dans la zone de Slaviansk, un regroupement de plusieurs centaines de véhicules transportant des paramilitaires a été signalé. Il pourrait s’agir d’un prépositionnement avant une offensive sur Gorlivka ou sur Debatsteve, ou pour venir appuyer le dernier bataillon de la 25e brigade sur le secteur Nord de la poche du Donbass.

Et même sur le front intérieur de l’Ukraine où les actions de sabotage n’ont pas cessé sous la responsabilité de Nestor Ivanovitch, le commandant du détachement de partisans « Batko Makhno », dont les subdivisions opèrent sur les régions de Zaporojie, de Dniepropetrovsk, de Kherson et de Tcherkassy.

A noter qu’hier, dans la journée, un sévère accrochage entre le bataillon indépendantiste « Zarya » et une compagnie réduite du « bataillon Aydar » eu lieu au Nord de Lugansk, vers le village de Shyshkove, au Nord-Ouest de Metalist qui venait d’être repris par les FAN. Résultat : 35 tués du côté des paramilitaires d’extrême droite tombés dans une embuscade (vidéo ci-dessus). La colonne détruite avait réussi à se sortir du chaudron au Sud de Lugansk la semaine dernière. Rappelons que cette unité de la garde nationale était majoritairement constituée de paramilitaires proches ou adhérents de Svoboda. « Aydar » était commandé par Sergiy ou Serhiy Melnychuk, et avait pour devise « Dieu est avec nous» (« Gott mit uns » était la devise de la Wehrmacht hitlérienne).

Progression dans Mariupol

Mais l’essentiel des combats s’est encore concentré surMariupol, où les habitants ont passé la nuit dans les caves et les garages souterrains et manquent de nourriture, de couvertures et d’un approvisionnement en eau.Chaque emplacement de barrage de l’armée ukrainienne nouvellement créée suscite de graves préoccupations car, immanquablement, dans les heures qui suivent, l’artillerie indépendantiste les prend pour cible dès qu’ils sont repérés. Les FAN disposent en effet d’observateurs à l’intérieur même de l’agglomération du grand port de la mer d’Azov. En outre, les résidents ont exprimé leurs préoccupations sur la présence de tireurs d’élite de l’armée ukrainienne et des paramilitaires sur les toits de leurs habitations.

Les restes du « bataillon Azov » ont essuyé la perte d’une cinquantaine de combattants, dont de très nombreux tués. L’escadron de la mort de Svoboda, formé pour l’essentiel d’activistes néonazis et de repris de justice, qui n’était déjà pas très bien équipé en matériels lourds et ne possédait quasiment aucun appui-feu, n’est presque plus opérationnel.

Les renforts des forces de Kiev pour Mariupol sont bloqués à plus de 10 km à l’Ouest de la ville

Les combats se sont poursuivis dans la matinée, avec le recul notable d’un grand nombre de défenseurs des secteurs Est et Nord en direction du centre-ville. A l’Est, les localités de Shyrokyne, de Shakhanka et de Talakivka (plus au Nord) sont tombées entre les mains des FAN aujourd’hui. A noter qu’une colonne motorisée arrivant en renfort par l’Ouest, vers Berdyansk, a été stoppée à l’aube par des tirs d’artillerie des forces indépendantistes.

Le camp de la guerre

McCain en janvier dernier avec le chef de Svoboda à Kiev : le sénateur néocon choisit toujours les pires…

Le projet de « nouvelles sanctions » contre la Russie de la part de Washington et de Bruxelles apparaît, une fois de plus, comme un soutien indéfectible aux bellicistes de Kiev. Il intervient juste au moment de la visite du sénateur américain John McCain, bien connu pour ses positions russophobes depuis toujours et qui fut en bonne place, il y a presque 20 ans, parmi les nombreux appuis des réseaux américains à la rébellion islamiste tchétchène dans le Caucase du Nord, avant de passer sur d’autres fronts : en Bosnie avec les islamistes d’Izetbegovic, au Kosovo avec les islamo-mafieux de l’UCK, en Libye avec les jihadistes salafistes et en Syrie du côté de ceux qui forment aujourd’hui l’ossature de l’Etat islamique. Rien d’étonnant en somme qu’il soutienne bec et ongles la partie la plus extrémiste des putchistes ukrainiens de l’hiver dernier.

Partager la publication « Ukraine / Donbass : un cessez-le-feu inexistant »

A lire aussi:

  1. Ukraine : répression contre le peuple du Donbass, Moscou menace, Kiev recule (actualisé) Le site Internet du journal ukrainien KyivPost, y faisant référence, rapporte cet après-midi que le gouvernement de Kiev a décidé de suspendre l’opération de répression contre la population à l’est…
  2. Ukraine / Donbass – Slaviansk la rebelle tient bon, massacres à Andryvka et à Odessa (actualisé) Les forces de répression envoyées par Kiev ont repris leur offensive sur Slaviansk et, surtout sur Kramatorsk, plus au sud, à partir de l’aéroport qu’elles utilisaient déjà comme base opérationnelle….
  3. Ukraine / Donbass : des chars et de l’artillerie lourde au sud de SlavianskHier soir, nous avons eu confirmation de l’arrivée, non loin de Slaviansk, à Semyonovka, au sud-est de Kramatorsk, d’un groupe tactique mécanisé interarmes, ce que nous présentions précédemment comme une…
  4. Ukraine / Donbass : Kiev resserre l’étau sur Slaviansk, mais ne maîtrise pas la situation Alors que Kiev démultiplie les provocations dans le Donbass, ne cesse de s’en prendre aux populations et cherche à asseoir son pouvoir illégitime par la terreur, Moscou tente une énième…
  5. Ukraine : Praviy Sector (néonazis) a bien participé à la tuerie de Krasnoarmeïsk Des éléments du groupe néonazi ukrainien Praviy Sektor ont participé à une opération commando contre le référendum du Donbass, tuant deux civils désarmés dans la petite ville de Krasnoarmeïsk (région…
  6. Ukraine / Donbass : pas de cessez-le-feu, pas de paix ! Un faible espoir de paix, sinon d’accalmie, souffle en ce moment sur le Donbass. Mais l’armée ukrainienne n’ayant pas arrêté ses tirs, les forces indépendantistes ont été obligées de riposter….

 

Source : http://www.nationspresse.info/mondialisme/atlantisme/ukraine-donbass-un-cessez-le-feu-inexistant

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :