Publicités
Valls 2 est déjà mort comme cela était prévu dès sa nomination.

Valls 2 est déjà mort comme cela était prévu dès sa nomination.

Derrière le discours de Taubira, il y a, de toute évidence, un changement constitutionnel. Le plan se déroule très vite et il est probable que le vote de confiance prévu septembre-octobre aura lieu plutôt en septembre. Il marquera la fin de Hollande et le début de la mise en place du régime totalitaire.

 

Nouvelle Constitution ?

En effet, personne ne dénonce aujourd’hui les violations de la constitution actuelle par le Président de la République qui impose sa politique au gouvernement au lieu de lui laisser la liberté de la définir comme le voudrait l’article 20 de la constitution. De fait, depuis des années, la démocratie n’existe plus en France alors que les partis continuent à nous faire croire le contraire.

Il n’y a donc aucune chance que la démocratie revienne en France. La nouvelle constitution officialisera l’autoritarisme actuel et les partis n’auront plus à jouer la comédie comme ils le font en permanence aujourd’hui pour donner l’illusion d’un fonctionnement démocratique de l’Etat.

 

Remaniement du gouvernement Français

Le remaniement du gouvernement est l’avant dernière étape d’un plan initié il y a 14 ans par les partis et qui vise à mettre en place un régime totalitaire en France.

En chassant de l’exécutif une partie de la majorité, le nouveau gouvernement ne pourra pas travailler car il n’aura plus le soutien suffisant à l’assemblée nationale. Il n’y aura donc pas d’autre solution que de destituer Hollande et de changer la Constitution qui sera désignée comme principale responsable de cette situation. Ainsi, de nouvelles règles institutionnelles totalitaires nous seront proposées et nous n’auront pas d’autres choix que de les accepter. Ce sera alors le retour du régime de Vichy en version plus moderne.

Ce plan repose principalement sur la violation depuis plusieurs années de l’article 20 de la constitution actuelle qui veut que ce soit le gouvernement qui détermine la politique de la Nation. Aujourd’hui, le président de la République impose sa politique et le gouvernement est juste là pour la mettre en place. En faisant ainsi, tout changement de gouvernement ou toute dissolution de l’assemblée nationale devient inefficace et le système se bloque.

Tout cela a été planifié depuis 2000.

Dans un premier temps il fallait synchroniser les mandats des députés avec celui du président de la République pour qu’il n’y ait plus de changement de majorité inopiné durant le mandat présidentiel. Ainsi, ce dernier a été passé à 5 ans en 2000. Pour que les Français ne se doutent de rien, durant 12 ans, les partis se sont arrangés pour qu’il n’y ait pas de crise politique.

Ensuite, Chirac puis Sarkozy ont pris progressivement le dessus sur le gouvernement et il est devenu naturel pour les Français que ce soit le président qui définisse seul la politique de la Nation et non le gouvernement.

Enfin, Hollande a été désigné pour porter le coup de grâce en imposant une politique très contestée et en restant sur ses positions afin de bloquer la machine. Il sera donc destitué prochainement et une nouvelle constitution totalitaire pourra être mise en place.

En parallèle, les partis ont cassé la machine industrielle française pour provoquer la crise économique que nous connaissons aujourd’hui. La conjonction de cette dernière avec la crise politique crée par Hollande permettra l’instauration du nouveau régime.

Il fallait en effet une crise économique grave accompagnée d’une crise politique. Sans l’une des deux, rien ne pouvait se produire. Pour y parvenir, il a fallu 14 ans voir plus, car la destruction du tissu industriel a commencé en 1981.

Aujourd’hui nous entrons dans la phase finale. Le nouveau gouvernement ne durera pas plus de 3 mois car il ne résistera pas à la pression à laquelle il devra faire face. Hollande sera donc destitué certainement avant la fin de l’année

Ce dernier a joué sa dernière carte le jour de l’anniversaire de la libération de Paris qui coïncide symboliquement à la mort du régime de Vichy.

Les commémorations de cette année nous ont montré le fort attachement de Hollande à l’histoire. Jamais nous n’avions vu autant de fastes. La date du 25 aout 2014, n’est donc pas une coïncidence. Elle a une valeur symbolique de revanche sur le Général De Gaulle qui a détruit le régime de Vichy que les partis avaient préparer en secret dès que Hitler avait fait part de ses intentions en 1925.

Si De Gaulle n’avait pas été là, la libération se serait faite avec Vichy et ce dernier serait resté debout. Ainsi, nous n’aurions jamais connu la démocratie et les partis auraient eu la vie belle. C’est la raison pour laquelle De Gaulle a toujours été l’homme à abattre pour la classe politique. Aujourd’hui, cette dernière prend sa revanche et elle fait ça dans les règles.

 

 

Source : autre média  et FB de Corruption de l’Etat français

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :