Publicités
Ukraine : Accusé d’invasion, Poutine reprend la main et humilie l’Otan

Ukraine : Accusé d’invasion, Poutine reprend la main et humilie l’Otan

laughing-putin

 

BREIZATAO – ETREBROADEL (MISE A JOUR) BREIZ ATAO met sur ce fil les dernières nouvelles disponibles sur les derniers développements en Ukraine et entre la Russie et l’Otan.

Edition du 29/08/2014 :

Le fait du Jour : Poutine, joue aux échecs, Obama aux dames

– Alors que son pays est accusé d’envahir l’Ukraine, Vladimir Poutine, avec un art consommé de souffler le chaud et le froid, a voulu se montrer magnanime et faire d’une pierre quatre coups.

Dans une lettre adressée aux autorités des deux républiques du Donbass révoltées (source), le président russe invite tout d’abord les combattants prorusses à “ouvrir un corridor humanitaire” pour les nombreuses unités ukrainiennes encerclées depuis près d’une semaine. Soulignant les souffrances des soldats ukrainiens ainsi que celles de leurs familles, le Chef de l’Etat russe a annoncé que la Russie était prête à leur apporter des soins… Une manière particulièrement habile de retourner l’opinion publique ukrainienne contre les bellicistes de Kiev, la perspective d’un anéantissement total des troupes prisonnières étant maintenant de la seule responsabilité du gouvernement pro-occidental.Voilà pour le premier coup.

Le second consiste en une campagne de relations publiques à destination du peuple ukrainien, en montrant la Russie sous un jour résolument pacifique et apaisant. Une manière peu coûteuse de mitiger la propagande médiatique adverse et ses effets dans l’opinion.

Le troisième vise à reprendre l’initiative diplomatique et redevenir maître de l’agenda.  Pour cela, Vladimir Poutine veut contraindre Kiev à négocier en mettant dans la balance la vie de milliers de soldats ukrainiens. En focalisant l’attention de l’opinion publique ukrainienne sur leur sort, Vladimir Poutine casse le rythme diplomatique qu’essaie de créer Kiev et Washington.

Mais le quatrième et le plus important de ces quatre coups, c’est la nature de ce qu’implique cette lettre : la reconnaissance des deux républiques du Donbass comme des actrices du dossier à part entière et à égalité avec Kiev. Ce qui n’est pas la moindre des humiliations pour les Occidentaux. Le président russe a tout d’abord ironisé sur les capacités militaires de Kiev et de l’Otan :

“Il est clair que les milices ont obtenu un succès majeur en repoussant l’opération de Kiev”.

Puis a enchaîné :

“J’invite une nouvelle fois les autorités ukrainiennes à cesser leurs opérations militaires, à décréter un cessez-le-feu, à s’asseoir à la table des négociations avec les représentants du Donbass et à résoudre tous les problèmes accumulés par des moyens exclusivement pacifiques”.

Sans surprise, le leadership des républiques du Donbass a souligné son enthousiasme quant à la proposition du président russe, posant une condition : le désarmement complet des troupes encerclées (source).

Situation politique :

Comme nous l’annoncions hier, le gouvernement fantoche de Kiev a bel et bien entamé une internationalisation et une dramatisation de la situation dans l’Est de l’Ukraine suite à la débâcle de ses troupes. Kiev a ainsi accusé la Russie d’implication directe de ses forces armées sur le sol ukrainien, accusation reprise d’un bloc par les pays les plus en pointe contre Moscou : Estonie, Lithuanie, Angleterre, Etats-Unis.

Après la réplique russo-chinoise contre l’hégémonie du dollar US, il ne faisait pas de doute que les Etats-Unis réagiraient comme ils ont coutume de le faire : militairement. Les USA et leurs alliés adoptent donc une rhétorique visant à redéfinir l’interprétation de la situation comme une guerre effective entre l’Ukraine et la Russie et semblent visiblement décidés à soutenir militairement Kiev. La position de l’UE dépendra largement de Berlin.

Situation diplomatique :

– Barack Obama a d’ores et déjà fait valoir que de “nouvelles sanctions” étaient à l’étude, les premières ayant si remarquablement fonctionné que les USA se retrouve face à l’attaque la plus grave contre leur monnaie de toute leur histoire (source). La Russie a en effet abandonné le dollar dans ses transactions énergétiques, avec le plein appui de Pékin (source).

– Pour “apaiser les tensions”, l’Otan tiendra un sommet spécial sur la situation ukrainienne (source).

– Porochenko a annoncé que l’Ukraine recevrait bientôt des armes, sans donner de précisions. Les USA et la Pologne seront vraisemblablement parmi les fournisseurs (source).

– Dans le même temps, les USA se sont dits prêts à fournir du charbon à l’Ukraine (source). Ce mouvement, s’il était confirmé, pourrait signifier que les USA entendent pousser l’Ukraine à couper tout ou partie du ravitaillement en gaz de la Russie vers l’Europe, ceci en garantissant préalablement son autonomie énergétique à Kiev qui ne craindrait plus de se voir priver de gaz. Cette manoeuvre constitue peut-être également un message à l’Allemagne qui pourrait voir ses apports gaziers perturbés si elle ne se montrait pas “assez coopérante” face à Moscou.

– Le président estonien a formellement accusé la Russie d’avoir envahi l’Ukraine, laquelle serait victime “d’une agression” (source).

– Moscou ne semble en tout cas impressionnée par l’agitation américaine, l’ambassadeur russe à l’ONU, Vitali Tchourkine, a ainsi invité les USA à “revoir leurs ambitions géopolitiques à la baisse” et à “cesser de s’ingérer dans les affaires intérieures des Etats souverains en déstabilisant les régimes indésirables”. L’ambassadeur russe a également ironisé sur le double standard américain de “non-ingérence” (source) :

Personne ne cache la présence de volontaires russes dans l’est de l’Ukraine. On voudrait voir la même transparence de la part des autres. Que nos collègues américains nous expliquent ce que font des dizaines de conseillers américains dans les locaux du Conseil de sécurité et de défense d’Ukraine. Qu’ils nous expliquent combien de mercenaires américains des dites “sociétés de sécurité” combattent à des milliers de kilomètres de leurs côtes. Et comment les militaires ukrainiens ont réussi à obtenir des armements militaires américains de pointe.

Situation militaire :

– La situation semble se stabiliser, avec des offensives autour de Donetsk et Louhansk visant à dégager complètement ces deux villes.

 

 

Source :http://breizatao.com/2014/08/29/ukraine-offensive-finale-sur-donetsk-la-transdniestrie-en-alerte/

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :