Publicités
Netanyahu n’est plus !!, par Abdul Bari Atwan

Netanyahu n’est plus !!, par Abdul Bari Atwan

Netanyahu n'est plus !!, par Abdul Bari Atwan

IRIB-
Dans son récent article, publié par le quotidien al-Ray al-Youm, le célèbre journaliste et spécialiste du monde arabe, Abdul Bari Atwan est revenu sur la victoire de la résistance lors de récente guerre à Gaza. « Le cessez-le-feu à Gaza est une défaite pour le régime sioniste et tous ses alliés, surtout, les arabes » a souligné dans cet article, Abdul Bari Atwan estimant que le visage du régime sioniste est abîmé auprès de l’opinion publique internationale, car cette fois, la désinformation médiatique s’est avérée inefficace. Et Atwan de poursuivre dans son article : « Gaza, la Palestine et les nations arabes et musulmanes ont le droit de fêter, cette fête n’est seulement pour la fin des attaques, mais pour la défaite de l’ennemi sioniste, non seulement l’ennemi sioniste, mais la défaite de tous ceux qui l’ont accompagné, surtout les Arabes, qui soit ont observé le silence envers les crimes, soit ont attendu pour que les chars et les avions de Netanyahu anéantissent le plus noble phénomène de cette oumma, c’est-à-dire la résistance.
Et Atwan de poursuivre : « La résistance a remporté la victoire, car elle a semé la terreur et la panique dans le cœur de 6 millions d’Israéliens et les contraignant à descendre dans les abris par peur des tirs de missiles, une action qui n’a jamais effectuée jusqu’à présent par aucun pays arabe. La résistance a gagné, car elle a prouvé sa puissance de ripostes aux agressions israéliennes et de cette puissance de riposte que la résistance a surpris non seulement le régime sioniste mais aussi ses amis arabes. Durant ses précédentes guerres, le régime sioniste s’était habitué à deux choses, la première chose de voir les arabes lever le drapeau blanc dès la première attaque, et la deuxième chose, d’atteindre, le plus rapidement  possible la région sure la plus proche, mais cette fois-ci, c’est exactement, le contraire de cela qui s’est produit. Et Atwan d’indiquer dans son article : « Ce qui s’est produit dans cette guerre était presque un miracle. La résistance n’a pas hissé le drapeau blanc et les avions de combat F-16 n’ont pas poussé les habitants de la bande de Gaza à quitter cette région, et en dépit du fait qu’ils s’étaient engagés à mourir en martyrs sur les ruines de Gaza.
Et Abdul Bari Atwan de continuer : « En revanche, les colons israéliens ont abandonné, par peur, leurs maisons pour se réfugier dans les abris. L’avenir politique de Netanyahu s’est effondré. C’est Gaza qui a vaincu Alexandre le Grand. Que dira désormais, Netanyahu aux colons à qui il avait promis de contrer le danger des missiles de la résistance ? Comment justifiera-t-il sa défaite ? Il n’est pas surprenant que le cabinet israélien s’est transformé en un cabinet de guerre, car ils ont annoncé, avec défaite, le cessez-le-feu et aucun de leurs objectifs n’a été réalisé, au contraire, ils ont été présentés comme criminels de guerre. Et ce spécialiste du monde arabe de poursuivre : « Israël a détruit son image auprès de la majorité de la population mondiale et cette fois-ci il n’a pas utilisé de la ruse et de la duperie médiatique.
Le monde entier a vu les images des enfants qu’ils avaient tués, des maisons qu’ils avaient détruites et des hôpitaux et des écoles qu’ils avaient bombardés. Evoquant les missiles de la résistance et ses tunnels, Abdul Bari Atwan souligne : « La victoire des hommes de la résistance était due à leurs habilités militaires, à leur confiance en soi et à leur endurance. Et Abdul Bari Atwan, tout en félicitant cette victoire à la résistance et eu peuple palestinien, conclut : « La culture de la résistance est revenu avec toutes ses forces, et s’éternisera générations par générations, jusqu’à ce qu’il y aura le recouvrement total des droits légitimes du peuple palestinien.
Source : http://french.irib.ir/analyses/chroniques/item/338617-l-avenir-politique-de-netanyahu-s-est-effondr%C3%A9-par-abdul-bari-atwan
Publicités

3 Replies to “Netanyahu n’est plus !!, par Abdul Bari Atwan”

  1. Abdul Bari Atwan, parle de la victoire des groupes combattants à Ghaza, qui ont obligés l’entité sioniste, qui au départ était partie certaine d’éliminer toute la résistance à Ghaza, en une semaine, et disait qu’elle n’allait s’arrêter que lorsque tous les tunnels utiliser comme passage en Egypte ou pour se dissimuler contre les attaques de l’aviation sioniste seront détruits, que le Hamas soit désarmé, et que ses dirigeants soient emprisonnés. Peu à peu, à cause des tirs ininterrompus de missiles par ces groupes combattants sur les villes, villages de colons, aéroports et casernements militaires en Palestine occupée, sans que le Dôme de fer ne parvienne à les intercepter tous, la tension publique dans l’entité sioniste était devenue telle, que Netanyahou perdant toute crédibilité vis-à-vis des ces électeurs, était obligé de lâcher prise et de se précipiter à de proposer un cessez-le-feu, de l’accepter lui-même, et accorder quelques demandes palestiniennes pour qu’il soit accepté par eux qui partaient pour une plus longue bataille, puisqu’ils n’avaient plus rien à perdre. Ces concessions pour leurs droits seront encore plus étendues vers d’autres exigences légitimes dans les jours a venir proches. Cependant, ce même Abdul Bari Arwan, ne nous dit pas que ces missiles tirés par la résistance lui viennent de la République Arabe Syrienne, de l’Iran et du Hezbollah, qu’il combat à longueur de ses articles de presse. Ne nous dit pas que la direction politique du Hamas, installée dans les Hôtels grand luxe à Doha au Qatar a perdu tous lien avec la base combattante, et donc n’a rien d’autorité sur les groupes combattants de la base qui ne sont pas tous Hamas, mais Fath et OLP et bien d’autres, et qu’il n’y a rien d’Al-Qaïda ou de Jabhet el Nousra à Ghaza, ni sur le reste de la Palestine occupée. Khaled Mech3el est de la Confrérie des frères musulmans, il est allié au Qatar qui le soutient contre l’Egypte qui a éliminé Morsi el 3ayat de la présidence égyptienne, il est allié à la Turquie qui est ennemi de l’Egypte et de la Syrie, lui-même Abdul Bari est propagandiste d’Al-Qaïda, et donc de Da3ach, ce qui fait que son article présent que Philipe Ehua nous présente, est une tentative par Abdul Bari Atwan de faire valoir el-Qaïda et les frères musulmans alors que ces derniers n’ont jamais combattu Israël, ils n’ont fait jusqu’ici qu’aider Israël et l’impérialisme à détruire le Monde Arabe.

  2. http://youtu.be/fZ3hz0bEBfo?list=UUlQ7Vp7g6zPlL21ayqb6HpA
    Netanyahu n’est plus !!, par Abdul Bari Atwan

    Dans son récent article, publié par le quotidien al-Ray al-Youm, le célèbre journaliste et spécialiste du monde arabe, Abdul Bari Atwan est revenu sur la victoire de la résistance lors de récente guerre à Gaza. « Le cessez-le-feu à Gaza est une défaite pour le régime sioniste et tous ses alliés, surtout, les arabes » a souligné dans cet article, Abdul Bari Atwan estimant que le visage du régime sioniste est abîmé auprès de l’opinion publique internationale, car cette fois, la désinformation médiatique s’est avérée inefficace. Et Atwan de poursuivre dans son article : « Gaza, la Palestine et les nations arabes et musulmanes ont le droit de fêter, cette fête n’est seulement pour la fin des attaques, mais pour la défaite de l’ennemi sioniste, non seulement l’ennemi sioniste, mais la défaite de tous ceux qui l’ont accompagné, surtout les Arabes, qui soit ont observé le silence envers les crimes, soit ont attendu pour que les chars et les avions de Netanyahu anéantissent le plus noble phénomène de cette oumma, c’est-à-dire la résistance.

    Et Atwan de poursuivre : « La résistance a remporté la victoire, car elle a semé la terreur et la panique dans le cœur de 6 millions d’Israéliens et les contraignant à descendre dans les abris par peur des tirs de missiles, une action qui n’a jamais effectuée jusqu’à présent par aucun pays arabe. La résistance a gagné, car elle a prouvé sa puissance de ripostes aux agressions israéliennes et de cette puissance de riposte que la résistance a surpris non seulement le régime sioniste mais aussi ses amis arabes. Durant ses précédentes guerres, le régime sioniste s’était habitué à deux choses, la première chose de voir les arabes lever le drapeau blanc dès la première attaque, et la deuxième chose, d’atteindre, le plus rapidement possible la région sure la plus proche, mais cette fois-ci, c’est exactement, le contraire de cela qui s’est produit. Et Atwan d’indiquer dans son article : « Ce qui s’est produit dans cette guerre était presque un miracle. La résistance n’a pas hissé le drapeau blanc et les avions de combat F-16 n’ont pas poussé les habitants de la bande de Gaza à quitter cette région, et en dépit du fait qu’ils s’étaient engagés à mourir en martyrs sur les ruines de Gaza.

    Et Abdul Bari Atwan de continuer : « En revanche, les colons israéliens ont abandonné, par peur, leurs maisons pour se réfugier dans les abris. L’avenir politique de Netanyahu s’est effondré. C’est Gaza qui a vaincu Alexandre le Grand. Que dira désormais, Netanyahu aux colons à qui il avait promis de contrer le danger des missiles de la résistance ? Comment justifiera-t-il sa défaite ? Il n’est pas surprenant que le cabinet israélien s’est transformé en un cabinet de guerre, car ils ont annoncé, avec défaite, le cessez-le-feu et aucun de leurs objectifs n’a été réalisé, au contraire, ils ont été présentés comme criminels de guerre. Et ce spécialiste du monde arabe de poursuivre : « Israël a détruit son image auprès de la majorité de la population mondiale et cette fois-ci il n’a pas utilisé de la ruse et de la duperie médiatique.

    Le monde entier a vu les images des enfants qu’ils avaient tués, des maisons qu’ils avaient détruites et des hôpitaux et des écoles qu’ils avaient bombardés. Evoquant les missiles de la résistance et ses tunnels, Abdul Bari Atwan souligne : « La victoire des hommes de la résistance était due à leurs habilités militaires, à leur confiance en soi et à leur endurance. Et Abdul Bari Atwan, tout en félicitant cette victoire à la résistance et eu peuple palestinien, conclut : « La culture de la résistance est revenu avec toutes ses forces, et s’éternisera générations par générations, jusqu’à ce qu’il y aura le recouvrement total des droits légitimes du peuple palestinien.

    Source : http://french.irib.ir/analyses/chroniques/item/338617-l-avenir-politique-de-netanyahu-s-est-

    Abdul Bari Atwan, parle de la victoire des groupes combattants à Ghaza, qui ont obligés l’entité sioniste, qui au départ était partie certaine d’éliminer toute la résistance à Ghaza, en une semaine, et disait qu’elle n’allait s’arrêter que lorsque tous les tunnels utiliser comme passage en Egypte ou pour se dissimuler contre les attaques de l’aviation sioniste seront détruits, que le Hamas soit désarmé, et que ses dirigeants soient emprisonnés. Peu à peu, à cause des tirs ininterrompus de missiles par ces groupes combattants sur les villes, villages de colons, aéroports et casernements militaires en Palestine occupée, sans que le Dôme de fer ne parvienne à les intercepter tous, la tension publique dans l’entité sioniste était devenue telle, que Netanyahou perdant toute crédibilité vis-à-vis des ces électeurs, était obligé de lâcher prise et de se précipiter à proposer un cessez-le-feu, de l’accepter lui-même, et d’accorder quelques demandes palestiniennes pour qu’il soit accepté par eux qui partaient pour une plus longue bataille, puisqu’ils n’avaient plus rien à perdre. Ces concessions pour leurs droits seront encore plus étendues vers d’autres exigences légitimes dans les jours à venir proches. Cependant, ce même Abdul Bari Atwan, ne nous dit pas que ces missiles tirés par la résistance lui viennent de la République Arabe Syrienne, de l’Iran et du Hezbollah, qu’il combat à longueur de journées par ses articles de presse. Ne nous dit pas que la direction politique du Hamas, installée dans les Hôtels grand luxe à Doha au Qatar a perdu tout lien avec la base combattante, et donc n’a rien d’autorité sur les groupes combattants de la base qui ne sont pas tous du Hamas, mais du Fath et de OLP et bien d’autres volontaires, et qu’il n’y a rien qui ressemble à d’Al-Qaïda ou de Jabhet el Nousra à Ghaza, ni sur le reste de la Palestine occupée qui combat Israël. Khaled Mech3el est de la Confrérie des frères musulmans, il est allié au Qatar qui le soutient contre l’Egypte qui a éliminé Morsi el 3ayat de la présidence égyptienne, il est allié à la Turquie qui est ennemi de l’Egypte et de la Syrie, lui-même Abdul Bari est propagandiste d’Al-Qaïda, et donc de Da3ach, ce qui fait que son article présent que Philippe Ehua nous présente, est une tentative par Abdul Bari Atwan de faire valoir el-Qaïda et les frères musulmans alors que ces derniers n’ont jamais combattu Israël, ils n’ont fait jusqu’ici qu’aider Israël et l’impérialisme à détruire le Monde Arabe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :