Publicités
Ukraine : interview d’un haut responsable russe

Ukraine : interview d’un haut responsable russe

 

Elle éclaire et combine ce que nous avons déjà développé.

Question : Il peut sembler étonnant que des partisans, en Ukraine, puissent tenir tête si longtemps à une armée qui, si elle n’est pas l’une des plus puissantes, est tout de même bien équipée et a un grand potentiel humain.

AV : Ne trouvez-vous pas curieux que les américains, les européens, et bien sur les ukrainiens, accusent régulièrement la Russie d’envoyer du matériel aux indépendantistes, mais que jamais UNE photo, UNE vidéo, n’est la pour étayer leurs accusations ? Un grand nombre de satellites sont braqués sur la région actuellement et enregistrent tout, alors comment expliquez-vous qu’aucun document ne vienne étayer ces accusations ?

Question : Donc vous confirmez que la Russie n’aide pas les indépendantistes ?

AV : Soyons sérieux. C’est un secret de polichinelle que la Russie aide militairement les indépendantistes. Et pourquoi personne ne diffuse les preuves de cette aide ? Simplement car si les preuves étaient montrées, les pays occidentaux seraient obligés d’attaquer la Russie directement, pour ne pas perdre la face. Donc ils ont choisi une approche médiane : Ils dénoncent mais ne montrent aucune preuve. La Russie a donc la tache facile pour nier !

Question : Les pays occidentaux pourtant soutiennent activement Kiev, donc pourquoi ne vont-ils pas jusqu’au bout en mettant cartes sur table ?

AV : Mais simplement car cela reviendrait à déclarer la guerre à la Russie. Or l’OTAN est en position de faiblesse et un conflit direct contre la Russie est perdu d’avance. Il est trop tôt. Les américains ne sont pas prêts à s’engager directement en Europe, et donc ils temporisent.

Question : Que va t-il donc se passer ?

AV : L’armée ukrainienne est quoiqu’en dise votre propagande occidentale, en très mauvaise posture. Kiev vient de décréter sa 3-eme mobilisation. Les troupes sont décimées par les attaques des indépendantistes et ne sont pas arrivées à couper les liaisons avec la Russie. Donc l’approvisionnement se poursuit, les indépendantistes sont gonflés à bloc, l’hiver approche, et je pense que nous allons avoir un statu-quo pour les mois à venir.

Le problème est que pendant ces mois, l’OTAN va renforcer son dispositif en Europe, leur but étant d’attaquer la Russie des la fin de l’hiver. Ceci sera fait en liaison avec une agitation insurrectionnelle en Russie dans le même style que le « Maydan de Kiev ».

Question : Mais alors pourquoi la Russie ne réagit pas plus vigoureusement ?

AV. Poutine fait tout pour retarder une guerre qu’il sait inévitable. A chaque concession de sa part, les américains et européens lui répondent par une nouvelle provocation. Regardez le convoi humanitaire. Il est reste bloqué une semaine, une semaine à la frontière, alors que des civils sont privés d’eau et de nourriture, vivent dans des conditions inhumaines. Dans cette semaine, les organisations internationales ont reconnu le caractère humanitaire du convoi. Malgré cela Kiev ne l’a pas laissé entrer en Ukraine.
Eh bien il y a quelques heures Poutine a donne l’ordre au convoi d’entrer en Ukraine, de forcer le passage. Rasmussen, le criminel qui dirige lOTAN, a déclaré que ce « prétendu convoi humanitaire » a violé le territoire ukrainien, que c’est inadmissible etc. Puis il déclare que NON il n’attaquera pas le convoi. On voit la encore la peur qu’ils ont d’attaquer la Russie.
Ne pensez pas que la Russie ne fait rien pour aider les indépendantistes. Poutine est un remarquable stratège très bien entouré, je ne pense pas que tout soit calculé à l’avance, mais quand il doit improviser, il ne se trompe pas. C’est un sans faute jusqu’à maintenant.

Question : Oui mais de très nombreux civils meurent encore chaque jour.

AV. Oui et c’est tragique. Mais vous comprenez bien qu’une guerre directe OTAN/Russie serait encore plus, beaucoup plus meurtrière. Il faut donc temporiser même si nous savons que la guerre est inévitable.

Question : Pourquoi inévitable ?

AV. C’est assez simple : Les USA sont dans une situation financière catastrophique et ils pensent que seule une guerre permettra de les sauver. Ceci est bien sur un très mauvais calcul car il est possible, sinon probable, que des échanges nucléaires auront lieu en cas de guerre générale. Les USA ne seront donc pas « sauvés » mais au contraire reviendront plusieurs années en arrière.

Question : Oui mais les USA sont loin, ils ne seront donc pas atteints directement, et leur industrie produira du matériel pour la guerre en Europe.

AV. En cas de guerre, la Russie frappera des cibles sur le sol américain, personne ne sera donc à l’abri. Il faut savoir qu’en Russie les gens se préparent pour la guerre, des abris souterrains sont remis en état dans les grandes villes depuis plusieurs mois déjà, des stocks de céréales sont constitués, les structures de force s’organisent pour mater très rapidement toute menace intérieure, des listes d’étrangers à expulser aux premiers troubles sont établies, etc. Un ordre de mobilisation de tous les réservistes a d’ailleurs été signé par Poutine en juillet, ceci semble être passé inaperçu dans les media occidentaux mais c’est bien réel. Les réservistes vont se familiariser avec les armes actuelles, dont d’ailleurs certaines n’ont aucun équivalent dans aucune autre armée.

Question : Puisque la Russie pense la guerre inévitable, pourquoi ne s’engage t-elle pas directement en Ukraine, ça ne changera rien donc.

AV. La Russie peut prendre Kiev en 3 jours. Et après ? que va t-elle faire en occupant l’Ukraine ? Ca n’a aucun intérêt pour elle. Concernant l’Ukraine l’intérêt de la Russie est de laisser faire le temps ; L’hiver approche, et sans gaz l’Ukraine tombera comme un fruit bien mur tombe de son arbre. Et c’est d’ailleurs pour cela que les américains prévoient de déclencher la guerre dès la fin de l’hiver : Ils savent que l’Ukraine va tomber et ceci met à mal leurs plans pour encercler la Russie. Ils vont donc renforcer leurs troupes dans la région aux frontières de la Russie pour être prêts en mars-avril prochain.

Question : Une conclusion ?

AV. Les américains ont commis une erreur monumentale en tentant d’encercler la Russie. Ils ont encore le temps d’arrêter et de retourner se charger de leurs affaires intérieures. Je pense qu’ils s’imaginent vaincre la Russie en quelques semaines. C’est une très très grave erreur, la Russie a des moyens militaires qu’aucun autre pays n’a développé.
L’Ukraine et en particulier les civils du Donbass sont les premières victimes de la 3-eme guerre mondiale. Il y en aura hélas bien d’autres encore si les agresseurs américains vont de l’avant.

Source : http://www.euro-reconquista.com/site/spip.php?article640

Publicités

One Reply to “Ukraine : interview d’un haut responsable russe”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :