Irak : BHL et Chauprade parlent d’une même voix

Irak : BHL et Chauprade parlent d’une même voix

« Il faut intervenir militairement, sans états d’âme ! »

NDLR – Dans une récente tribune, l’eurodéputé Aymeric Chauprade affiche son soutien à l’intervention militaires des États-Unis en Irak : « Je soutiens donc sans réserve les frappes militaires américaines contre l’État islamique et j’affirme que c’est l’intérêt et l’honneur de la France que de se joindre à ces frappes. » Une position commune avec BHL, qui s’exprime dans les colonnes du site du quotidien Le Parisien.

Le Parisien : Depuis des mois, l’État islamique (EI) se rend coupable d’actes de violence terribles. L’exécution de James Foley marque-t-elle un tournant dans l’horreur ?

Bernard-Henri Lévy : Un tournant, je ne sais pas. Car il y a tout de même eu, il y a douze ans, le cas de Daniel Pearl. Et, en Irak même, ces dernières semaines, toutes ces décapitations, crucifixions, mutilations sexuelles de yézidis et de chrétiens. Mais un sommet, oui, sûrement. La mise à mort, la mise en scène, la mise de ces images, en direct, sur Internet, tout cela soulève le cœur et marque un saut dans la cruauté mondialisée.

Le Parisien : Vous avez consacré un livre au cas de Daniel Pearl. A quoi correspond, selon vous, ce recours à la décapitation ?

Bernard-Henri Lévy : J’ai passé des mois au Pakistan à identifier les assassins de cet autre journaliste qui ressemblait à Foley comme un frère et qui s’appelait Daniel Pearl et à passer au crible leur discours. L’idée était très claire. Traiter sa victime comme une bête. L’égorger comme on égorge un animal. Le vider de son humanité en même temps qu’il se vide de son sang. Et puis, il faut imaginer la lame qui cherche, qui tâtonne, qui s’y reprend à plusieurs fois avant de trouver le point où elle pourra trancher : il y a aussi, dans tout ça, dans ce cérémonial abject, la volonté sadique que la victime vive sa mort, en face, et dans la pire des souffrances.

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

One Reply to “Irak : BHL et Chauprade parlent d’une même voix”

  1. Sans être, au non certainement que non de ce courant jihadiste puisque je ne cesse de combattre de toutes mes forces, Philippehua’c cellule, le sait parfaitement, mais le mal que ce Machiavel Bernard Henry Levy a fait, par la tromperie, la versatilité comme un dément, comme un diable sioniste, qui fait mine de pleurer les journalistes capturés par le terrorisme qu’il lui même combien de fois qualifié de combattants de la liberté. Je lui souhaite de tomber entre les mains de ces terroristes et qu’il lui fassent vivre sa mort de criminel et d’assassins de milliers de libyens, de syriens, d’irakiens, de maliens, de somaliens, de palestiniens, de libanais. En fait juif sioniste convaincu, tout ce qui éloigne la finitude de son entité, qui s’était implantée de force en lieu et place d’un peuple qui a toujours été là bien avant les hébreux et les juifs et les sionistes. Il utilise sa nationalité française pour tromper les gens, puisqu’il vient d’Algérie colonisée par la France de 1832 à 1962, et à l’intérieur de cet intervalle colonial, sa famille, ses parents sont devenu français par décret, celui de Crémieux. alors qu’ils étaient indigènes colonisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils