Publicités
Qassam frappe les sites gaziers d’Israël en mer!!!

Qassam frappe les sites gaziers d’Israël en mer!!!

 

IRIB- Chose inouie !! Pour la première fois, depuis le début de l’offensive israélienne contre Gaza,

les brigades Qassam ont attaqué, à coup de missiles, les installations gazières d’Israël, en Méditerranée !! Il s’agit de sites gaziers off-shore et in shore!! Selon Al-Mayadin, qui rapporte cette information, Qassam affirme que l’attaque est une riposte « au raid sauvage visant, mardi après -midi, les zones d’habitation de Gaza et qui a causé la mort de dizaines de Palestiniens innocents ». Les brigades Qassam affirment avoir tiré deux missiles Qassam contre les installations gazières israéliennes. Dans le même temps, la base militaire Faja, située dans la colonie d’Ashkol, a été prise pour cible de roquettes 120. Les brigades Qassam revendiquent le tir de roquettes contre Tel-Aviv, Qods , l’aéroport Ben gourion , Krat Melachi, Netevot, Beer Sheva, Al Majdoul et Sderot. Dans leur communiqué, les brigades Qassam affirment que « l’attaque constitue une riposte à la violation de la trêve et aux crimes commis contre les Palestiniens ». « C’est notre première réponse aux crimes de l’ennemi qui va payer trop cher son offensive ».

via Qassam frappe les sites gaziers d’Israël en mer!!!.

Publicités

One Reply to “Qassam frappe les sites gaziers d’Israël en mer!!!”

  1. Aujourd’hui nous souffrons du même terrorisme contre nous arabes, tous les arabes ensemble, contre nous syriens, nous irakiens, nous libanais, nous palestiniens aussi, et notre peuple à Ghaza vient il y a très peu de temps de subir encore une fois des attaques par traîtrise, derrière le dos, pour tentative de mettre un terme à la vie du chef combattant des groupes 3azedin el-Qassem, par des bombardements d’avions de guerre Tsahal, de sa personne supposée se trouver dans son logement à Ghaza, indiqué par des informateurs traitres parmi les palestiniens au service du Mossad ou parmi les politiques à Ramallah en Cisjordanie qui veulent capituler et détruire ce qui l’empêche; grâce à Dieu la tentative a été sans succès contre le chef combattant qui paya par l’assassinat de sa femme et de sa fille qui se trouvaient là sous le bombardement sioniste, pendant que se déroulaient des discussions durant cette dernière période de trêve non respectée par Netanyahou, sachant que au Caire, en Egypte il se déroulait dans le même temps ce simulacre de négociation indirecte par égyptiens interposés entre ses envoyés de Netanyahou et les représentants de ces combattants à Ghaza. Un jeu trompeur, un faux drapeau annonçant des tirs de missiles palestiniens dans la profondeur de la Palestine occupée, comme prétexte à ce sioniste assassin de rompre la trêve et tuer le Chef des brigades de 3azedin el-Qassem, durant ce court le laps de temps où les brigades combattantes auraient pu baisser la garde en écoutant par radio le déroulement des négociations au Caire, pour apprendre soudainement que le Général Khaled Soulimen leur Chef est mort, et ainsi les assommer, les écrouler dès cette annonce. Heureusement toujours vigilants, ces brigades de 3azedine el-Qassem par leur résistance, ils seront vainqueurs, rien que par le tir de quelques missiles sur l’aéroport de Tel-Aviv, sur la centrale nucléaire du Néguev, et sur les lieux de rassemblement des hébreux en Palestine occupée, rien que pour avoir osé s’en prendre à leur chef suprême, jusqu’à ce que retourne la Palestine non pas seulement libre, mais forte et résistante grâce à ses enfants courageux et héroïques. Le même combat contre le sionisme, comme celui des libanais, du Hizbollah, des irakiens, et certainement des syriens par leur valeureuse armée qui non seulement défend la Syrie, mais également l’honneur de toute la Nation Arabe. La situation dramatique actuelle, ne nous empêche pas de porter honneur et respect aux martyres parmi tous ceux qui combattent cet impérialisme américain, ce sionisme et ses hommes de main, comme partout et en Palestine. Avec la continuation de ces bombardements sionistes qui visent les habitations, les hôpitaux, les écoles, tout semble désespéré, c’est ce que cherchent nos ennemis précisément, par faire disparaître toute notre vertu, tout nos principes et nous dissuader de les défendre et d’abandonner notre engagement. Cette pensée sioniste, nous l’observons clairement en ce moment à Ghaza, sous forme de complot contre une population palestinienne encerclée, depuis plus de sept années à l’intérieur d’un territoire plus petit que la ville de Beyrouth, truffé de traitres parmi les palestiniens eux-mêmes, cependant la résistance sous cet acharnement dernier des sionistes qui dure déjà plus d’un mois par ce morceau du peuple palestinien isolé, a provoqué une véritable surprise pour ce gros lion dont il se targue, griffé au visage par ce petit chaton palestinien, et ce malgré toute la planification sioniste pour le faire disparaître. A ce sujet, il existe une confrontation entre Barak Obama et Netanyahou, comme preuve de ce qui se passe en ce moment dans cette région qui ne va pas dans le sens souhaité par l’empire américain. L’idiot Netanyahou, comme le définissent certains décideurs du monde occidental au sein de l’Alliance Atlantique, et même à l’intérieur de l’entité sioniste par ses opposants, à propos de sa stratégie guerrière sa confrontation, ses attaques aériennes sporadiques du territoire syrien, ses survoles de l’espace aérien libanais, en fait toutes les confrontations qu’il a provoqué avec la résistance des arabes, se sont avérées mal réfléchies, ce qui a démontré lors de la guerre de 2006 contre le Hizbollah au Liban, où l’armée Tsahal contre les commandos Hizbollah, bien que cette ordre soit venu des américains qui l’ont chargé d’éliminer le Hizbollah, la confrontation a donné la victoire au Hizbollah; de là vient le changement de cap de l’histoire moderne du Moyen-Orient, ce qui avait indiqué aux stratèges du Pentagone américains qu’il faille plutôt provoquer artificiellement des confrontations entre les différentes composantes des sociétés arabes, selon la vision diabolique de Hamilton, conseillé de l’Administration américaine pour la théorie trouvée par lui, sous la rubrique « Le conflit entre civilisation », entre la civilisation arabe et la civilisation perse, iranienne aujourd’hui. Peut-être aussi amazigh et arabe, copte et arabe, soudanais blanc, contre soudanais noir, tchadien contre libyen. Ce sioniste juif Bernard Lewis, professeur anglais, lui-même conseillé pour les USA et l’entité sioniste, qui donnait avec son élève Hamilton, la préférence à provoquer artificiellement ce qu’ils ont appelé la guerre dormante, consistant en des conflits sunnites contre shiites, druzes contre alaouites, kurdes contre turcs mans, etc. Il faut faire en sorte que des « takfiristes » et des wahhabites endoctrinés par les saouds depuis Hempher cet espion de l’Empire Britannique, et des frères musulmans au service du MI6 et de la CIA, et des chrétiens s’entre-tuent; charger quelques uns, avides de prendre le pouvoir, comme les frères musulmans et les « salafistes, wahhanite » de déclencher des coups d’états, contre leurs propres autorités, par l’assassinat de leurs frères de religion, par leur décapitation, par des actes carnivores, omnivores, par manger les entrailles de leurs victimes et le montrer au moyen des réseaux sociaux; et puisque ces islamistes politisés sont prêts d’abandonnent même leur religion pour prendre le pouvoir; donnons leur l’illusion et tous les moyens militaires pour qu’ils ouvrent le passage à ce pouvoir qu’ils espèrent grâce à nous, comme celui arraché par Morsi el-3ayat en Egypte, heureusement repris par le peuple égyptien et confié à ce petit Hosni Moubarak qu’est Abdel Fateh el Sissi. Et tout cela sans que ne nous coûte un seul dollar, les entités du Conseil de Coopération du Golfe fabriquées par nous, ces golden-boys qui ne tiennent que par nous, payeront la note de leurs comptes bancaires que nous contrôlons, que nous pouvons geler, vider voler, sans aucune discussion de leur part, et ainsi nous préserverons notre économie, nos finances, nos forces armées américaines et sionistes d’être sur le terrain de bataille elles-mêmes, comme nous le firent malheureusement en Afghanistan et en Irak où cette faute nous a couté des milliers de morts qui ont suscité une opinion interne contre nous. Nous n’interviendrons que par de la technologie militaire à distance pour récolter le fruit mûre, sans laisser une miette à nos mercenaires et laquais. La leçon apprise et non retenue lors de la défaite au Liban de cette armée Tsahal, tombée comme une démystification du mythe de cette armée invincible, battue par le résistant arabe. C’est donc un constat qui oblige à changer toute la stratégie militaire américaine, par une guerre de basse intensité, par Contras et mercenaires interposés, ce que Netanyahou a oublié d’utiliser face à la résistance palestinienne aujourd’hui, ce qui lui fera goutter une nouvelle fois comme en 2006, le poison de la défaite sous Ihoud Holmes, qui ne fera que rapprocher d’un cran la finitude de l’entité sioniste. Aujourd’hui, Netanyahou qui a déclenché cette agression contre Ghaza, est revenu indirectement à cette vieille méthode infructueuse d’armée classique contre une résistance populaire. Une illusion qui l’a tenté que s’était facile, mais le souffle de cette bataille sera absolument en faveur des palestiniens, de la Palestine jusqu’à se Capitale d’el-Qods. Toute cette fabrication de complots sunnites contre shiites qui s’est développent énormément est en train de perdre la crédibilité, et l’intérêt des acteurs supposés dans la sociologie arabe s’est détourné de ce piège tendu. Aujourd’hui, lorsque les sionistes ont accepté cette trêve qu’ils avaient suggéré aux égyptiens, pour que les combattants palestiniens, pas à l’unanimité, s’en approchent et jouent le jeu, c’étaient pour Netanyahou le but principal de disloquer le peuple palestinien, de mettre en conflit les uns contre les autres les différents groupes combattants palestiniens dans l’enclave de Ghaza, et vis-à-vis de l’autorité palestinienne à Ramallah, sur les buts des négociations, alors qu’il y a un élément essentiel dans la camp palestinien qui ne cherche absolument pas de négociation, même si toutes les conditions et les demandes sont obtenus. Aujourd’hui il y a des gens énormément tristes, alors qu’il y a d’autres très heureux avec beaucoup d’espoir. Les états qui ont usé de tous leurs moyens, de toutes leurs influence pour gagner certains acquis, comme la Turquie, le Qatar, comme l’Arabie Saoudite, dans l’éventualité d’une victoire de l’entité sioniste pour cette bataille contre Ghaza. Des gains et des acquis sur le plan politique, mais que maintenant ils ont vue que ces négociations n’ont pas pris le sens qu’ils souhaitaient, les attristent, que leurs investissements ne leurs rapporteront rien de ce qu’ils espéraient, puisque le projet sioniste est menacé par ce danger résistant. Comment imaginer et concevoir que cette enclave encerclée puisse produire une telle surprise et atteindre par ses missiles tous les objectifs situés en Palestine occupée, à n’importe quelle distance, qu’elle puisse inquiéter et mettre en danger tous les sionistes sur les terres palestiniennes occupées avec des moyens si modestes. Par cette tentative de tuer le Général Commandant des Brigades Azedin el-Qassem, désormais l’annonce faite par les combattants palestiniens aussitôt de prévenir qu’aucun avion, atterrissant ou sur le point de s’envoler ne sera à l’abri de nos missiles, tout devient et sera un objectif militaire, tous lieux de rassemblements le seront aussi, et même la centrale nucléaire dans le Néguev palestinien occupé sera visée, si la soldatesque de Tsahal s’acharne à ce qui reste de bâtiments debout à Ghaza, cela sera catastrophe contre catastrophe. Ce qu’il faut comprendre, c’est que la résistance est un seul camp qui part de Palestine occupée, passant par le Liban, la Syrie, l’Irak et atteignant l’Iran sans aucun doute. Maintenant le sens de ces combats, bombardements par les sionistes pour que rien ne puisse parvenir en armes en médicaments à l’intérieur de Ghaza, par la démolition aux moyens de bombardements des tunnels utilisés par la résistance pour communiquer avec l’extérieur, et là se trouve le déshonneur de cette attitude égyptienne, de ce Abdel Fateh el-Sissi, empêchant tout passage par Rafah entre Ghaza et l’Egypte d’où n’entre absolument rien. Ce qui fait que en ce moment l’autorité syrienne étudie l’envois d’un bateau chargé d’aide pour Ghaza sans passer par l’Egypte. Cette volonté des sionistes d’empêcher toutes possibilités d’introduction d’armes à Ghaza, bien qu’ils savent que tout le temps de ces troubles en Syrie, et pendant le semblant de calme durant la trêve depuis 2012, il n’y a pas eu d’interruption d’envois d’armes, de missiles prêt à l’emploi ou en pièces détachées, de la par de l’autorité syrienne pour Ghaza, d’Iran pour Ghaza et même du Hizbollah pour Ghaza. Mais lorsqu’une déclaration de la haute autoritée iranienne avait déclaré qu’elle était favorable pour un transfère technologique de la conception des missiles, et leurs rampes de lancement et leur production sur place à Gaza même, et dans la Cisjordanie, là le danger paraissait si grand que cette entité chercha avant que cela ne soit trop tard de tenter de stopper ce progrès, trop tard les fabriques d’armes et de missiles sont déjà à Ghaza, et la déclaration du responsable iranien n’était pas en l’air, il lavait faite rétroactivement par rapport à ce qui était déjà fait, ce qui a choqué tous les sionistes et leurs alliés, les USA en tête, l’Occident et le reste qui soutiennent cette entité sioniste, même des arabes du CCG qui comptaient obtenir un avantage par une victoire rapide de Tsahal sur les palestiniens. Donc encerclement ou pas encerclement la technique est à l’intérieur de Ghaza. Reste la pression sur la société, sur la population palestiniennes de Ghaza, la massacrer, la choquer pour quelle se détourne de la résistance, ceci n’a pas eu lieu, même lorsque ce peuple ne trouvait plus de place pour enterrer ses morts au point de les conserver dans des frigos pour fruits et légumes. Aussi démunie de tout, mais conscient qu’il ne veut désormais plus vivre comme un animal en captivité, et s’il y a mort elle sera si Dieu le décide durant le combat et la résistance contre le sionisme et l’impérialisme, et non autrement par une lâcheté en vivant sous une prolongation de cet encerclement; même poussé jusqu’à priver d’air et de lumière ce peuple vivant il est en train de combattre.

    http://youtu.be/7fkYBQtvqrg?list=UUlQ7Vp7g6zPlL21ayqb6HpA
    http://youtu.be/OMEMC8jrN7g Communiqué de Abou Khaled el Theif de Ghaza

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :