Publicités
Côte d’Ivoire – FPI/Aboudramane Sangaré parle enfin: « Qu’on redonne le FPI à Gbagbo ».

Côte d’Ivoire – FPI/Aboudramane Sangaré parle enfin: « Qu’on redonne le FPI à Gbagbo ».

Côte d’Ivoire – FPI/Aboudramane Sangaré parle enfin: « Qu’on redonne le FPI à Gbagbo ».Vers un retrait du FPI de la CEI. Ago Marthe nommée SN chargée de la libération de Gbagbo 
 
Par IVOIREBUSINESS – Aboudramane Sangaré parle enfin « Le FPI doit être au service de Gbagbo ». La grogne au FPI s’amplifie pour un retrait du FPI de la CEI. Le comité central décide le 30 août prochain.
Aboudramane Sangaré faisant le V de la victoire peu après sa sortie de prison.
 

Aboudramane Sangaré, le gardien du temple, vient enfin de parler à la faveur de la dernière réunion extraordinaire du comité central du FPI, tenue le 15 août 2014.

Et c’est peu dire qu’il a mis les pieds dans le plat désavouant ouvertement Affi N’guessan président du parti. Pour lui, le FPI doit être au service de son fondateur Laurent Gbagbo. La libération du Président Laurent Gbagbo doit donc être la priorité des priorités du FPI.

Il a lancé un appel aux cadres de son parti en leur disant: « Redonnons le FPI à Gbagbo ».
Il a également profité pour régler quelques comptes concernant son mutisme jugé assourdissant par certains depuis l’éclatement de la crise au FPI: « Je parle quand c’est nécessaire », a-t-il tranché.

Message reçu cinq sur cinq par Affi N’guessan, qui sort très affaibli de son bras de fer avec Akoun Laurent.
En effet, pour se conformer à la nouvelle ligne de recadrage du FPI décidée par le Comité central, il vient de nommer Ago Marthe au poste de secrétaire nationale chargée de la coordination des actions pour la libération du Président Gbagbo et tous les autres prisonniers politiques de la crise postélectorale. Ce poste était resté vacant depuis resté vacant depuis les nouvelles nominations au secrétariat général le 04 juillet dernier.Par ailleurs, le front populaire ivoirien, sur pression de ses militants et de ses cadres, s’achemine vers un retrait pur et simple de la commission électorale indépendante. Un autre camouflet pour Affi N’guessan, qui a désigné Alain Dogou comme représentant du FPI au sein de la nouvelle CEI.

Les débats sur la présence du FPI à la CEI ont été très houleux jeudi dernier au cours de la réunion extraordinaire du comité central. Lequel se réunit de nouveau le 30 août pour définitivement trancher la question. Tout porte à croire que le parti de Laurent Gbagbo sortira de la CEI qu’il juge déséquilibrée, non consensuelle, et taillée sur mesure pour Ouattara. En effet sur 17 membres, 14 sont membres de la coalition au pouvoir, avec comme président, le représentant personnel de Ouattara.Eric Lassale

Source :http://ivoirebusiness.net/?q=articles/c%C3%B4te-divoire-fpiaboudramane-sangar%C3%A9-parle-enfin-quon-redonne-le-fpi-%C3%A0-gbagbovers-un-retrait#sthash.fbdh7IJb.dpuf

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :