PLANÈTE18:09, 17/08/2014.

Auteur: BETA Photo: AP

Desvoleurs ont assailli une clinique et pillé de la literie et des matelas souillés avec du sang infécté à l’Ebola.On pouvait même aperçevoir dans les rue des personnes en possesion du matériel infecté dérobé en clinique.

Médecins ebola Afrique de l'Ouest, Photo AP

Monrovia: des responsables libériens ont averti du risque de propagation de l`Ebola depuis la capitale.

Auparavant, les sources hospitalières, environ 30 patients souffrant d’Ebola ont fui la ville en quarantaine infecté par un virus mortel, après que des tireursaient fait irruption dans la clinique etl’aient pillée.

La violence de la nuit passée dans le quartier de West Pointa eu lieu lorsque des habitants en colère ont fait irruption dans la zone en quarantaine,afin de protester contre la présence de patients infectés provenant d’autres parties de Monrovia. Cela a provoqué une réaction furieuse des citoyens locaux, des fonctionnaires du ministère de la Santé, qui ne précise pas combien de patients ont été trouvés dans le centre.

Photo: AP

Photo: AP

Le chef de la police locale a déclaré avoir vu « la chose la plus stupide de sa vie. »

Le fonctionnaire anonyme a déclaré que les autorités craignent une aggravation de la propagation du virus alors que le pays a déjà assez de mal à gérer cette épidémie.

« Ils (les agresseurs)ont cassé toutes les portes et tout volé.Les patients effrayés ont pris la fuite», a déclaré l’ officiel libérien George Williams, ajoutant qu’il a fui et le personnel a été témoin de l’attaque.

Selon des témoins, les assaillants ont fait irruption dans le bâtiment en criant que le pays ne dispose pas d’Ebola.Le Liberia a introduit le 6 août l’état d’urgence dans le pays, et les autorités ont commencé à travailler sur l’élargissement de l’unique centre de santé de la ville où les patients peuvent être isolés . Dans ce pays, 413 persones infectées par le virus sont mortes. Au Libéria, la Sierra Leone, la Guinée et le Nigeria depuis le printemps Ebola 1145 personnes sont mortes et au moins 2 127 personnes ont été infectées. Contre le virus Ebola il n’existe ni vaccin ni traitement efficace. La police a maintenant ramené la paix dans les rues du quartier de de West Point,quartier ayant une population de 50.000 personnes vivant dans une l’extrême pauvreté.

Source: le quotidien Serbe KURIR ( le courrier)

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.