Ce qui se passe depuis un peu plus d’une semaine dans le nord de l’Irak explique et résume tout ce qu’il faut savoir sur l’attitude et les motivations réelles derrières les « interventions » des USA et des Occidentaux en général.

Ce qu’il faut éliminer avant tout, ce sont les raisons fallacieuses de motifs « humanitaires ». Ces derniers n’ont jamais été, je dis bien jamais, un soucis pour les Occidentaux.

Prenons les choses dans l’ordre :

  1. L’intervention israélienne à Gaza, quel que soit ce qui l’a motivée et que je ne veux pas discuter ici car ce n’est pas le propos, a conduit à une crise humanitaire d’une très grande ampleur. Pour y faire fasse, les Occidentaux, la France par ses déclarations et les USA dans les faits, on apporté leur soutien « total » à l’État hébreux. Des parties entières du territoire se confondent désormais avec le sol, 2’000 tués (en grande majorité des civiles), 200’000 déplacés et pour y faire fasse, les USA promettent à Israël de « reconstituer » ses stocks d’armes et munitions.
  2. Rappelons-nous une histoire totalement oubliée, celle du Darfour. 300’000 victimes, selon les chiffres officiels de l’ONU, CICR, etc. Depuis 2011, plus personne, je dis bien personne, n’entend parler de cette catastrophe « humanitaire ». Personne non plus ne se demande pourquoi. Eh bien, cherchons un peu du côté des concessions et des « contrats » pétroliers et miniers qui arrivaient à échéance à peu près à cette époque et qu’il fallait … réattribuer.
  3. Les exactions de l’EIIL en Syrie dépassent de loin ce à quoi on assiste aujourd’hui en Irak. Ce depuis plus de trois ans maintenant. Pour y faire fasse, les USA, France, GB et d’autres, se sont alliés avec…l’EIIL
  4. Et on arrive en Irak où les exactions de l’EIIL ont « ému » les Occidentaux. Sans doute que les chrétiens et yezidis irakiens que les « sous humains islamistes » de l’EIIl égorgent et enterrent vivants, ont plus de valeur « humaine » que leurs frères et sœurs de Syrie. Sans doute aussi que les effluves de pétrole qui parfument l’atmosphère de la région, désormais à quelques kilomètres des jihadistes, ont dû caresser les narines des Américains qui, comme par hasard, se sont même passés de l’accord de l’ONU, pour intervenir. Les voies du Seigneurs sont impénétrables.

Ce ne pas les souffrances des chrétiens qui émeuvent les Américains. Aucune souffrance ne saura par ailleurs les émouvoir. Les souffrances de ces gens durent depuis 2003. Tiens, depuis l’intervention américaine pour déloger « le tyran » de Bagdad ».

C’est juste que les barbares de l’Islam se sont un peu trop rapprochés de…leurs concession. Je dis bien « leurs » concessions.

Il s’agit essentiellement de Chevron et d’Exxon Mobile.

Lire la suite ici

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.