Publicités
LA DEFAITE. Ukraine (Donbass): malgré des succès sporadiques, Kiev est mis en échec

LA DEFAITE. Ukraine (Donbass): malgré des succès sporadiques, Kiev est mis en échec

alex

Par Alexandre Sivov

_______________________________________________________________________________________________________
Dès 27 Juillet dernier, les troupes ukrainiennes ont essayé de faire une offensive dans la direction des villes de Shakhtyorsk et de Torez (images en dessous). Echec total. Près de Shahtarsk a eu lieu une énorme combat contre les chars et blindés ukrainiens, sorte de Prokhorovka de notre temps. Les pertes totales des véhicules blindés de Kiev sont de l’ordre de 125 (cent vingt cinq), y compris des chars, des véhicules de combat d’infanterie et des véhicules blindés. Et ce, malgré l’équipement sommaire des insurgés.

Et ce n’est pas la seule défaite dont Kiev a subi ces derniers temps.

La position de la Russie toujours aussi ambiguë prouve que les sanctions contre elle sont injustes. En effet, la mission de l’OSCE est arrivée dans la région de Rostov, à l’invitation des autorités russes, pour surveiller la frontière russo-ukrainienne. Elle va surveiller la situation dans la zone des points de contrôle frontalier russe de « Donetsk » et de « Gukovo. » Pour ne pas faire passer soi-disant, des aides russes aux insurgés de Donbass. Pourquoi le Kremlin a accepté d’implanter sur son territoire les espions de l’UE, avec lequel il est maintenant dans un état de confrontation ?

Selon les dernières informations, les deux lance-roquettes portables « Mouha » des milices du Donbass tirées sur le siège de la SBU à Berdyansk (sous l’occupation ukrainien), un seul a explosé. L’autre « Mouha » que les partisans ont tiré contre le bâtiment de la  Privatbank (principal soutien financier de Maïdan) à Kharkov, n’a également pas explosé. Deux roquettes antichars sur trois – émanant soi-disant de l’aide russe -, sont défectueux. En plus, certains insurgés parlent même de 80% ! Les roquettes spécialement défectueuses pour faire périr les insurgés contre les chars ukrainiens ? Est-ce possible ?

>>>Rejoignez-nous sur Facebook

>>>Rejoignez-nous sur Twitter 

Une autre position ambiguë de la Russie se fait jour. L’usine russe « Yaroslavl Diesel » vend maintenant, en pleine guerre, aux usines des chars de Kharkov (sous le contrôle de Kiev), des moteurs pour leurs chars. Pour mieux combattre les rebelles par ces chars ? Et de plus, ces moteurs dernier cri sont moins défectueux de 60-80%… Comment comprendre avec tout ça, la position russe ? Peut-on parler de trahison ?

Il n’y a pas de position unie en Russie. Il y a une lutte acharnée à l’intérieur de la classe politique russe, mais à peine visible de l’extérieur. Le sabotage de l’aide d’un côté, et l’aide réelle de l’autre côté.  La position de Poutine est chancelante, il est considéré comme  faible et traître. Certains rêvent qu’il soit vite remplacé par la couche militaire anti occidentale….

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :