Publicités
Ukraine/Boeing: 27 systèmes de DCA des pro-Kiev dans la zone du crash

Ukraine/Boeing: 27 systèmes de DCA des pro-Kiev dans la zone du crash

27 systèmes de DCA Bouk M1 appartenant à l’armée ukrainienne sont déployés dans la région de Donetsk, où s’est écrasé un Boeing 777 malaisien jeudi, rapporte le service de presse du ministère russe de la Défense.

« D’après les données du département militaire russe, des troupes ukrainiennes équipées de systèmes de DCA de type Bouk M1 sont déployées dans la zone de la catastrophe. D’une portée allant jusqu’à 160 km, les systèmes en question sont capables de détruire leur cible à n’importe quelle altitude dans un rayon supérieur à 30 km », a informé la source avant de préciser que les systèmes de DCA étaient au nombre de 27 dans la zone.

Un Boeing 777 de Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur avec 283 passagers et 15 membres d’équipage s’est écrasé jeudi à Snejnoïe, dans la région de Donetsk, théâtre d’intenses combats entre troupes gouvernementales ukrainiennes et forces d’autodéfense.

Selon le contrôle aérien ukrainien, étaient à bord du Boeing 154 Néerlandais, 27 Australiens, 23 Malaisiens, 11 Indonésiens, six Britanniques, quatre Allemands, quatre Belges, trois Philippins et un Canadien.

La Société internationale du sida a pour sa part rapporté qu’une centaine de spécialistes du VIH figurent parmi les victimes du crash.

Selon le conseiller du ministre ukrainien de l’Intérieur Anton Guerachtchenko, l’avion volant à 10.000 d’altitude aurait été abattu par un système de DCA Bouk.

Les insurgés combattant l’armée ukrainienne affirment pour leur part qu’ils ne disposent pas d’armements capables d’abattre un avion à une telle altitude.

L’avion de Poutine aurait pu être visé par le missile

Par ailleurs, la chaîne de télévision russe Pervy Kanal a rapporté que le Boeing 777 de Malaysia Airlines pourrait avoir été confondu avec l’avion du président russe Vladimir Poutine.

Se référant à une source au sein de l’Agence fédérale russe des transports aériens (Rosaviatsia), cette source a précisé que l’avion qui ramenait Vladimir Poutine d’Amérique latine a croisé le Boeing malaisien dans le ciel de Varsovie à une altitude de 10.100 m.

L’avion présidentiel y est passé à 16h21 heure de Moscou et le Boeing à 15 h 44 heure de Moscou.

L’aspect des deux avions aurait pu être confondu et les couleurs étaient pratiquement identiques à grande distance, a-t-on ajouté de même source.

Source: Ria Novosti

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :