Publicités
PRINTEMPS RUSSE. Donbass: quel est vraiment le vrai bilan de la tuerie d’Odessa ?

PRINTEMPS RUSSE. Donbass: quel est vraiment le vrai bilan de la tuerie d’Odessa ?

Rebloger via Allainjules

Posted on juil 4, 2014 @ 7:21

alexPar Alexandre Sivov

Le nombre des « officiellement morts » à Odessa dans la Maison des syndicats, selon la liste, a considérablement augmenté. Les affiches sur place disent qu’il y a au moins des dizaines de personnes « disparues » mais, ce sont  seulement ceux qui sont à la recherche de parents qui s’en plaignent.

odessa

Pourquoi sur la liste officielle, le nom de la seconde femme enceinte tuée, ne figure pas parmi les « officiellement mort »  ? Il ne s’agit pas du corps de celle qui a été retrouvée dans l’un des cabinet et photographié (photo), mais d’une autre, qui a été tuée devant tout le monde devant l’entrée de l’immeuble ?

Où sont également les noms de la mère et de son enfant, qui ont également été tués à la sortie de l’immeuble devant tout le monde ?

Qu’est-il arrivé au prêtre qui a tenté d’empêcher ce massacre avec une croix à la main ? Ses mains ont été coupées, d’ailleurs cette vidéo circule sur Internet. Le prêtre mutilé a disparu sans laisser de trace dans les médias.

Un membre de la Résistance depuis la clandestinité m’a informé que le 2 mai dernier, avant que le pogrom d’Odessa ne commence à la  Maison de l’Union, à proximité du complexe commercial Athena, de nombreux pro-russes ont été arrêtés. Près de 38 militants, après une bagarre de masse. L’usage d’armes à feu avait été restreint.

Après le massacre de la Maison des syndicats, un autre groupe de militants pro-russes, près de 60 personnes, ont aussi été arrêtés. On raconte qu’ils se comportent héroïquement en prison et chante la « Gloire de la Russie! » Pour ne pas « contaminer idéologiquement » les autres prisonniers. Considérés comme des criminels par Kiev, les heures de leurs promenades sont différentes. Maintenant, des arrestations massives se passent à Odessa. Certains activistes de la Résistance évitent de dormir dans leurs maisons.

Néanmoins, les chiffres ne sont pas tout à fait sûrs.

Selon une autre source, une première partie des armes à feu est déjà arrivée à Odessa et la guérilla urbaine se prépare activement et est sur le point de commencer si ce n’est pas encore le cas. Il n’y a pas, pour l’instant, des informations sûres pour le moment, les chiffres sont différents.

Alexandre Sivov

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :