Abu Bakr al Baghdadi, le « calife » autoproclamé de l’Etat Islamique sur le territoire qui comprend l’Irak et la Syrie, a promis de conquérir Rome.

Il a lancé un appel aux musulmans du monde entier afin qu’ils émigrent vers cette nouvelle terre (Irak et Syrie) pour combattre tous ensemble sous son drapeau.

« Tous ceux qui peuvent immigrer dans l’Etat Islamique doivent le faire car, venir dans la maison de l’islam est un devoir » a déclaré al Baghdadi dans un message audio publié sur le site web d’un groupe connu sous le nom d’Etat Islamique d’Irak et du Levant.

« Hâtez-vous, ô musulmans, de venir dans votre pays. C’est votre Pays. La Syrie n’appartient pas aux Syriens ni l’Irak aux Irakiens. Cette terre appartient aux musulmans, à tous les musulmans » a-t-il ajouté.

C’est « The Telegraph online » qui a révélé les déclarations de celui qui s’est proclamé premier calife de l’islam depuis l’effondrement de l’empire ottoman.

« Voila ce que je vous propose. Et si vous suivez mon conseil, vous pourrez conquérir Rome et vous deviendrez les maitres du monde, avec la volonté d’Allah » a-t-il conclu.

califfato

Les partisans de cet Etat Islamique ont publié sur twitter cette carte (ci-contre) qui indique les territoires que les terroristes veulent conquérir d’ici cinq ans et étendre ainsi la domination du tout nouveau califat.

Cette carte comprend le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord, les Balkans et une grande partie de l’Asie occidentale. L’Espagne fait aussi partie des territoires à conquérir puisque celle-ci fut occupée par les musulmans pendant 700 ans, jusqu’en 1492.

La conquête de Madrid est prévue pour 2020.

Et maintenant, Abu Bakr al Baghdadi a rajouté Rome dans ses désirs de domination. Rome, qui jusqu’à présent avait été épargné par les conquêtes islamiques.

Source:
http://www.lesobservateurs.ch/2014/07/03/letat-islamique-setendra-jusqua-rome/

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.