Allocution de Poutine : commentaires d'experts occidentaux

Par La Voix de la Russie | L’unique voie correcte pour la Russie consiste à tenir ferme et à défendre ses principes de l’Occident, responsable de l’effusion de sang en Ukraine. C’est ainsi que les analystes occidentaux réagissent à l’allocution de Vladimir Poutine faite à la réunion des ambassadeurs au ministère russe des Affaires étrangères.

Le leader russe a dit en s’adressant aux diplomates : Kiev et Washington ne veulent pas que le monde apprenne la vérité sur ce qui se produit aujourd’hui au centre de l’Europe. Ils ne s’arrêtent devant rien : jusqu’à la chasse aux journalistes russes et étrangers. La situation en Ukraine est, selon Poutine, l’expression concentrée de la dénommée « politique de dissuasion » poursuivie à l’égard de la Russie. Le directeur du Centre analytique indépendant britannique Bruges Group Robert Oulds partage cette opinion.

« La vérité sur ce qui se produit en Ukraine est désavantageuse, en premier lieu pour l’OTAN. L’Occident a sponsorisé le Maïdan, ayant donné de multiples promesses concernant l’aménagement d’une zone de libre-échange. Or, l’intégration européenne n’était pas mentionnée. Les médias occidentaux passent ce fait sous silence. Cette politique a été appliquée plus d’une fois sur d’autres territoires. La voix indépendante de la Russie dans le monde n’arrange pas l’Amérique qui voudrait son isolement politique. »

La situation en Ukraine s’aggrave. Une telle évolution des événements n’est pas dans l’intérêt des capitales européennes qui ne le reconnaissent cependant pas, dit un expert allemand, le professeur de politologie de l’Université de Göttingen Peter Schulze.

« Kiev a déployé une opération d’envergure contre le Sud-Est de l’Ukraine ce qui n’arrange ni l’Allemagne, ni la France, ni la Pologne. L’administration russe est placée dans une situation très dangereuse. L’ultimatum adressé à la Russie par l’UE sous la pression de Washington : exercer la pression sur les mutins est la condition que Moscou ne saurait accepter. Une question s’impose : à qui profite, qui fait ce jeu ? Le refus d’accepter les initiatives de Moscou, de proroger le cessez-le-feu sont des actes dirigés contre la Russie. »

Moscou en prend parfaitement conscience. Vladimir Poutine estime que l’Europe a besoin d’un nouveau système de sécurité. Selon le président, il faut exclure la possibilité de coups d’Etat anticonstitutionnels, de l’ingérence dans les affaires intérieures des pays souverains en Europe. L’Europe a besoin d’une sorte de « grille d’assurance » pour que les précédents irakien, libyen, syrien et ukrainien ne s’avèrent pas une maladie infectieuse.

 

Source : http://french.ruvr.ru/2014_07_02/Allocution-de-Poutine-commentaires-dexperts-occidentaux-8169/

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.