Publicités
Un génocide sous silence en Birmanie

Un génocide sous silence en Birmanie

Aung_San_Suu_Kyi_welcomes_Barack_ObamaL’ancienne opposante birmane Aung San Suu Ki, chouchou des médias occidentaux et agent de la CIA américaine, présentée durant des années comme une icône de la démocratie et du combat pour les droits de l’homme au Myanmar, adopté depuis des mois un profil très bas, voire tente de se faire oublier. Et pour cause, ses partisans, se présentant comme de faux moines bouddhistes a la couleur du safran. Sont en train de mener l’un des plus effroyables génocides en cours à coups de machettes et de haches. Populations visées: les Rohingyas.

Les médias occidentaux et notamment US n’en disent pas un mot. Les images des massacres et des camps de la mort où sont entassés des milliers de cadavres mutilés sont pourtant effroyables et ne laissent plus place au doute sur ce qui s’y passe réellement.

Après avoir durement réprimé des décennies durant la minorité Karen de confession chrétienne, Myanmar s’est tourné sur les Rohingyas. Une minorité ethnique d’origine indo-européenne et de confession musulmane. Principal instigateurs des massacres. Les faux moines Safran qui ont tenté de mener une révolution colorée en 2007 ( Safran inutile de le préciser) sous l’égide de la sorcière ou de la diablesse comme l’appelle Pékin.
Aung San Suu Ki est revenu au Myanmar a l’issue d’un compromis secret avec Washington. Celle-ci ne fait qu’appliquer ce que veulent bien lui souffler ses mentors neoconservateurs US et quoi de mieux d’utiliser une minorité musulmane pour créer un désordre visant à faire fuir les investissements chinois d’un pays très riche en ressources naturelles.

Washington, si prompt a dénoncer le moindre fait divers anodin quand il s’agit d’un pays classé “hostile” ferme totalement les yeux sur le génocide de dizaines de milliers de Rohingyas au Myanmar. Ces derniers se font tuer a la pelle dans l’indifférence totale. A noter l’attitude de l’Arabie Saoudite, officiellement soucieuse du sort des musulmans dans le monde et qui n’a émis aucun commentaire. Il est vrai que le royaume est trop occupé à faire abattre la Syrie pour le bien d’Israel même en dépensant l’ensemble de ses réserves de change…
Même en matière de génocides, c’est le deux poids deux mesures. Jamais Washington ne s’est autant délesté de scrupules… C’est le signe d’une décadence morale marquant un déclin assumé et bien entamé.

 

Source : http://strategika51.wordpress.com/2014/06/30/un-genocide-sous-silence-en-birmanie/

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :