Publicités
Ukraine / Donbass : « plan de paix » et poudre aux yeux

Ukraine / Donbass : « plan de paix » et poudre aux yeux

  De Jacques Frère

Dans la Sainte-Eglise de la Résurrection a eu lieu la bénédiction du drapeau du 1er bataillon volontaires de Slaviansk

Le timide règlement de la crise qui s’est amorcé en Ukraine risque de se retrouver dans une impasse. Outre le fait que le « cessez-le-feu » annoncé par Petro Porochenko n’a pas fait cesser pour autant les combats, la partie kievienne cherchant à profiter d’une accalmie pour reprendre l’avantage, les troupes du Donbass ne cessent de se renforcer et de marquer des points, face à des forces ukrainiennes poussées à poursuivre les hostilités de la part de leurs bailleurs de fonds américains et européistes. C’est ainsi qu’il faut comprendre la proposition de « désentralisation » et le « plan de paix » du potentat kievien qui entend semer la confusion dans le camp adverse en espérant par là même faire oublier les souffrances que son régime fait endurer à quelque 7 millions d’habitants du Donbass.

 

 

Batterie ukrainienne de mortiers lourds de 120 mm 2B11 Sani sur le mont Karachun tirant sur les populations de Slaviansk

Les Etats-Unis préfèrent visiblement pousser les autorités ukrainiennes vers une confrontation, a estimé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. Sur le terrain, c’est l’évidence même. Mais face au drame des Ukrainiens russophones du Donbass, la Russie ne reste pas les bras ballants : Poutine a rappelé hier tous les réservistes des forces armées, des forces du ministère de l’Intérieur, des organes de la défense d’Etat et du FSB pour une période militaire de deux mois.

Le rapport sur la mission de l’OSCE à Slaviansk 27 juin 2014 est édifiant. Les experts internationaux ont constaté que les forces gouvernementales qui assiègent la ville ne lésinent pas question pilonnages d’artillerie. Extrait : « L’image est sombre, il y a beaucoup de destructions. Les experts peuvent voir des preuves de tirs de mortier, des bâtiments résidentiels, des maisons et des infrastructures détruites. J’ai vu Slaviansk, il y a un mois, c’était complètement différent. » Ce rapport servira-t-il à quelque chose ? On peut légitimement en douter, tellement l’OSCE est régulièrement utilisée par l’OTAN à des fins peu avouables.
Dans la journée, quatre observateurs de l’OSCE — trois hommes et une femme — ont été libérés à l’entrée d’un hôtel de Donetsk, où ils ont été pris en charge par des représentants de l’organisation internationale.

Des « Gadfly » pour la Nouvelle Russie

 

Et une de plus ! Après le casernement de gendarmerie (unité 3023 à l’ouest de Donetsk et au sud de l’aéroport) de la région militaire de Donetsk, qui s’est rendu hier, voilà que l’unité A-1402, toujours à Donetsk, vient de tomber elle aussi entre les mains du « Bataillon Vostok ». Il s’agit du 156e régiment de défense antiaérienne équipé de lanceurs Buk-М1 (9К37М1 / SA-11 Gadfly en code OTAN). Le site se trouve au sud de l’aéroport international. C’est la première fois que les forces de Nouvelle Russie capturent intacts des systèmes antiaériens de moyenne portée capables de mettre en œuvre une zone d’interdiction aérienne. Si les indépendantistes disposent de techniciens sachant utiliser ce type de batterie sol-air, s’en est fini des raids aériens ukrainiens sur une bonne partie du Donbass.
Le fait que le commandement ukrainien ait laissé ainsi une telle unité à la merci des forces indépendantistes relève d’une incompétence rare. Mais ce genre de bévue n’est pas la première dans ce conflit. C’est pourquoi il est permis de croire possible la victoire des indépendantistes, en dépit de l’inégalité des moyens mis en œuvre, tant en matériels qu’en effectifs.
Anoter aussi qu’après la reddition de l’unité 3023 du ministère ukrainien de l’Intérieur, les conscrits ont été libérés.

 

La milice frappe où elle veut, quand elle veut

 

 

Secteur de Kremina, au nord de la Siverskyi Donets (22 km à l’est de Krasny Liman), convoi de l’armée ukrainienne sur BTR-80 et autres véhicules, accroché par des tirs sporadiques de miliciens indépendantistes. Toute la zone est infiltrée par les forces du Donbass qui imposent aux unités kieviennes une épuisante guerre de partisans. Il s’agit du secteur tenu par le bataillon indépendantiste de Lysychansk.

Embuscade dans le secteur de Lysychansk : un convoi des forces kieviennes à Pryvillya a été attaqué par un groupe de combat indépendantiste. Cinq gardes nationaux auraient été blessés et un BMP-2 détruit. L’endroit se trouve à proximité de Rubizhne – Lysychansk, à une quarantaine de kilomètres à l’est de Slaviansk. Un bataillon de la milice du Donbass, très bien encadré, équipé et connaissant parfaitement le terrain, tient la zone. Le mois dernier, cette unité indépendantiste avait détruit deux sections d’infanterie mécanisée et capturé plusieurs BRDM-2, des camions et des BMP-2.

 

 

Passage, hier, d’une colonne motorisée des forces indépendantistes à Severodonetsk (5 km à l’est de Rubizhne – Lysychansk) : le matériel a été pris aux Ukrainiens. 3 ZU-23/2 tractés par des camions ZIL-131, 2 GAZ-66 bâchés (avec mortier de 120 mm 2B12 Sani ?), 2 BMP-2 avec de l’infanterie portée.

Au cours de la nuit, 10 drones ont effectué des opérations de renseignement au-dessus de Slaviansk et Kramatorsk, en violation des conditions du soi-disant « cessez-le feu ».

Hier soir, à partir de 23h50 (heure locale), sur Semenovka, une tentative de reconnaissance offensive de la part des forces kieviennes a eu lieu, avec un T-72B2 « Rogatka » en appui. La nuit a été ponctuée de tirs d’artillerie gouvernementaux et de ripostes de la part de la milice, notamment contre le site aéroportuaire de Kramatorsk toujours tenu par les forces de Kiev.

Dans la journée, un certain nombre de sources issues des réseaux sociaux ont évoqué la possibilité de capture d’un BTR-4E dans le secteur de Slaviansk par la milice du Donbass. Pour l’heure, nous n’avons pas de confirmation nette sur cette information.

Hier, à Gukovo, à deux pas du territoire ukrainien, dans la matinée le poste frontière russe ainsi que les villages proches de Vassetskiy et Chakhta, situés sur le territoire de la Fédération de Russie, ont subi un pilonnage de la part de l’artillerie ukrainienne. Pendant les tirs, les gardes frontières russes ont mis à l’abri une trentaine de réfugiés qui venaient de passer la frontière. Moscou a émis une vive protestation pour cette nouvelle violation flagrante du Droit international.

A Kiev, dimanche, une manifestation de l’extrême droite, incluant des néonazis et des paramilitaires ayant commis un certain nombre de crimes dans l’est et le sud-est du pays (notamment des membres du « Bataillon Azov »), a exigé du président ukrainien qu’il mette fin au cessez-le-feu qui n’a jamais vraiment existé afin d’instaurer l’état d’urgence dans le Donbass qui permettrait de démultiplier encore un peu plus les exactions contre les populations, y compris dans les zones qui n’ont jamais été contrôlées par les indépendantistes. Le « plan de paix » de Prorochenko ne prévoit pas, hélas!, d’en finir avec ce genre de fous furieux…

Partager la publication « Ukraine / Donbass : « plan de paix » et poudre aux yeux »

 

 

Source : http://www.nationspresse.info/mondialisme/atlantisme/ukraine-donbass-plan-de-paix-et-poudre-aux-yeux

A lire aussi:

  1. Ukraine / Donbass : violents combats à Slaviansk (actualisé) A peine le vice-président américain Joe Biden est-il reparti de Kiev, non sans avoir donné quelques ordres à ses gens de pied sur place (Praviy Sektor, Svododa, les « proeuropéens…
  2. Ukraine : offensive générale dans le Donbass ! En 72 heures, nous avons assisté dans le Donbass à une véritable offensive générale de la milice séparatiste qui a occasionné des dizaines de tués du côté des forces gouvernementales…
  3. Ukraine / Donbass : l’opération punitive de Kiev est un échec L’opération « antiterroriste » lancée par Kiev contre sa propre population afin de reprendre le contrôle de l’est de l’Ukraine en proie à une contestation virulente depuis le coup d’État…
  4. Ukraine / Donbass : Kiev dans l’impasse Les forces gouvernementales pansent leurs plaies à Slaviansk et à Kramatorsk, après l’assaut meurtrier dont ils ont été l’objet de la part d’une milice du Donbass qui maîtrise de plus…
  5. Ukraine / Donbass : contre-offensive à Kramatorsk A peine a-t-elle déclaré son indépendance que la République populaire de Donetsk (est de l’Ukraine) lance une « opération antiterroriste ». Igor Strelkov, commandant en chef des « forces armées…
  6. Ukraine : référendum sous tension, violents combats à Slaviansk, attaque sur Lugansk Les Ukrainiens de l’Est se sont rendus, ce dimanche, aux urnes pour décider du sort de leur région, un vote jugé « illégal » par les ennemis de la liberté…
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :