Rebloger via Allainjules

Un Mi-8 en vol !

Un Mi-8 en vol !

alexPar Alexandre Sivov

Incrédulité, tristesse et colère ? Comme nous le précisions dans un précédent post, Kiev a toujours violé le cessez-le-feu que lui même avait déclaré. Le président ukrainien Petro Porochenko a déclaré hier, mardi, qu’il pourrait mettre fin à ce cessez-le-feu qu’il avait unilatéralement déclaré, après la mort de neuf soldats ukrainiens tués dans le crash de leur hélicoptère abattu par des rebelles prorusses. Étrange coïncidence avec la lettre adressée par Poutine à la Douma, qui demande l’annulation de la décision du 1er mars lui donnant le droit d’utiliser l’armée russe sur le territoire de l’Ukraine. Ceci, dit-il,  « pour la normalisation de la situation politique dans ce pays ». Or, sa côte de popularité risque fort de baisser avec cette décision.

Alors, quand Petro Porochenko  fat parvenir ce communiqué qui pointe directement la Russie, on s’étonne: «Le chef de l’État n’exclut pas de mettre fin au cessez-le-feu avant son expiration prévue parce qu’il est constamment violé par des rebelles qui sont contrôlés par l’étranger».

La riposte des rebelles du Donbass est pourtant justifiée. La destruction de l’appareil démontre que la désescalade reste pour l’heure un vœu pieux malgré un intense ballet diplomatique. Déclarer que c’est une arme fournie par Moscou qui a détruit l’appareil selon le porte-parole de l’armée ukrainienne est une forfaiture. L’hélicoptère -un Mi-8- a été abattu en plein vol près de Slaviansk, l’un des bastions des rebelles, qui a connu depuis avril les combats parmi les plus durs dans l’est de l’Ukraine, avec notamment de violents bombardements de l’armée ukrainienne sans discernement.

Petro Porochenko joue avec le feu. La vraie question est de savoir que fait un hélicoptère bourré de soldats dans une zone de combats ? Là, Kiev n’osera pas répondre. L’hélicoptère, selon lui, a été abattu par un missile sol-air portable, une arme fournie aux rebelles par Moscou en sous-main. Une affirmation gratuite ukrainienne qui risque de mettre à mal la diplomatie, au moment où, aujourd’hui, il doit y avoir une conférence téléphonique entre le président russe Vladimir Poutine, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande.

La vraie question est de savoir à qui profite le crime, après l’abattage de cet hélicoptère ?

Alexandre Sivov


Source : http://allainjules.com/2014/06/25/attaque-dun-helicoptere-9-soldats-ukrainiens-sont-morts-dans-le-crash/

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.