Par IVOIREBUSINESS – Me Altit « C’est un passage nécessaire pour le dévoilement de la vérité. Ce qui permettra de voir et montrer ce qui s’est réellement passé ».

Me Emmanuel Altit, avocat du Président Laurent Gbagbo

La Haye – Me Emmanuel Altit, avocat du Président Laurent Gbagbo a annoncé jeudi soir la possibilité de faire appel après la confirmation des charges contre son client, comme le rapporte l’agence de presse africaine (APA).

« C’est un passage nécessaire pour le dévoilement de la vérité. Ce qui permettra de voir et montrer ce qui s’est réellement passé », a-t-il déclaré en réagissant à la décision de la Cour pénale internationale (CPI). « Il est donc possible que nous fassions appel », a ajouté Me Altit.

Jeudi, la CPI a confirmé, à la majorité, quatre charges de crimes contre l’humanité (meurtre, viol, autres actes inhumains ou – à titre subsidiaire – tentative de meurtre, et persécution) à l’encontre du Président Laurent Gbagbo, malgré le manque évident de preuves, et l’a renvoyé en procès devant une chambre de première instance.

Conformément à cette décision que plusieurs analystes jugent de politique, Laurent Gbagbo sera jugé pour des infractions qu’il n’a pas commises, mais qui sont néanmoins retenues contre lui par les 2/3 de la chambre préliminaire 1.

Laurent Gbagbo (69 ans), Président démocratiquement élu de la Côte d’Ivoire, a été kidnappé le 11 avril 2011 après le bombardement de son Palais par la force française Licorne, et a été remis à la CPI le 30 novembre 2011.
Sa première comparution devant la Chambre préliminaire 1 a eu lieu le 5 décembre 2011.

Michèle Laffont

Correspondante permanente aux Pays Bas

– See more at: http://ivoirebusiness.net/?q=articles/cpi-me-altit-annonce-la-%C2%AB-possibilit%C3%A9-de-faire-appel-%C2%BB-apr%C3%A8s-la-confirmation-des-charges#sthash.f8pG0UOn.dpuf

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.