PETROLE. Nouvelle guerre du golfe: Washington envisage des frappes aériennes en Irak

PETROLE. Nouvelle guerre du golfe: Washington envisage des frappes aériennes en Irak

Publié le juin 12, 2014 @ 12:20

Rebloger via Allainjules

CONFLIT Les rebelles jihadistes sunnites ont pris une nouvelle ville et avancent vers Bagdad dans une offensive fulgurante, obligeant le Conseil de sécurité à se réunir jeudi et Washington à envisager des frappes aériennes. Bien sûr, quand ils avancent en Syrie, c’est motus et bouche cousue. Washington va-t-il les poursuivre jusqu’en Syrie ? C’est moins sûr et pratiquement impossible.

L’avancée des combattants de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), face à des forces gouvernementales en déroute et un pouvoir chiite impuissant, a poussé environ un demi-million d’habitants à fuir.

Le porte-parole de l’EIIL, Abou Mohammed al-Adnani, a exhorté les insurgés à «marcher sur Bagdad» et a critiqué le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki pour son «incompétence», dans un enregistrement sonore daté de mercredi et traduit par le réseau américain de surveillance des sites islamistes SITE.

>>>Rejoignez-nous sur Facebook

>>>Suivez-nous sur Twitter

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a lancé un appel à la solidarité internationale avec l’Irak. «Les Etats-Unis soutiendront les dirigeants irakiens alors qu’ils forgent l’unité nationale nécessaire pour remporter le combat contre l’EIIL», a affirmé le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney dans un communiqué. L’administration du président Obama envisage plusieurs options pour aider Bagdad, éventuellement par le biais de frappes effectuées par des drones, selon ce responsable qui s’exprimait sous couvert de l’anonymat.

Ah, le pétrole !

2 Replies to “PETROLE. Nouvelle guerre du golfe: Washington envisage des frappes aériennes en Irak”

  1. La décision de détruire ou tenter de détruire le résultat des élections présidentielles en Iraq, désignant El Maliki pour être le président du pays unifié, est prise par des pays contre l’unité irakienne, tels que l’Arabie saoudite, le Qatar, la Turquie, les USA, Israël. Comme preuve flagrante c’est la dernière attaque contre la seconde ville irakienne en importance Mossoul, et d’autres villes telles que Tikrit et Salah Eddine, par des terroristes takfiristes. Ainsi la presse El-Manar d’el Qods évoque un plan déjà qui a déjà été élaboré et prêt pour être exécuté dès le lendemain des résultats connus d’avance des élections irakiennes. Plan exécuté donc dès l’annonce de la victoire Del Maliki et son l’alliance, les saoudiens donnèrent l’ordre, ils ne pouvaient rester tranquille, et donc cette agression qui vise l’Iraq et son peuple par l’organisation de ce qu’ils ont appelé l’Emirat d’Iraq et du Levant (Syrie) attribué à la mouvance d’Al-Qaïda. La pétromonarchie saoudienne encaissa mal le succès d’El Maliki comme Président en Iraq, ce qui mis fin au plan ennemi de diviser l’Iraq en plusieurs entités distinctes, et c’est ce qui déclencha cette attaque soudaine et brutale ci-dessus évoquée dans ces trois villes, en plus de voitures piégés explosant par ci par là, et des roquettes tombées dans des milieux urbains sans distinction dans les autres centres urbains irakiens. Aussi le même scénario mis à exécution ailleurs comme en Syrie, les saoudiens misent sur des personnalités irakiennes opposées résidant hors d’Iraq, qui attendront les succès militaires de ces terroristes pour aussitôt rejoindre le pays et y prendre le pouvoir. Ils seront les intermédiaires entre les saoudiens fournissant des centaines de millions de dollars et les terroristes DA3ACH qui font le travail, et entreposeront des quantités d’armes en territoire limitrophe saoudien, pour d’autres missions. Aujourd’hui l’unité des terres irakiennes est menacée, d’une part une Arabie saoudite qui fournie des millions de dollars, des armes et des terroristes pour parvenir à diviser l’Iraq en trois entités, et un Premier ministre irakien et son peuple devant une grande épreuve voulue par les américains, les saoudiens et les israéliens.

  2. Si le spectacle visible de cette attaque éclair de DA3ACH en Iraq rendue possible grâce au soutien énorme accordé par l’Arabie Saoudite et le Qatar, via la Turquie, continue d’étonner tout le monde. C’est en effet les retombées de l’achat d’un complexe militaro industriel en Ukraine par les saoudiens, ainsi que la construction d’une voie de chemin de fer toute nouvelle depuis la Turquie jusqu’au Nord de l’Iraq pour l’acheminement des armes au bénéfice de DA3ACH avec le feu vert des USA et des français. Double jeux des américains contre le gouvernement irakien, pour casser la continuité de la résistance Hisbollah, Syrie, Iraq, Iran, et créer un nouveau front aux frontières partagées entre la Syrie avec la Turquie et l’Iraq, pour disperser l’armée arabe syrienne. Pour les saoudiens, c’est bien une volonté de faire revenir l’Iraq, comme au temps de Saddam Hussein, à direction politique sunnite et non comme aujourd’hui à prédominance shiite. Pour les turcs de Tayyib Erdogane, c’est d’affaiblir l’autorité centrale irakienne pour profiter impunément des ressources en hydrocarbure du nord de l’Iraq contrôlées par les Kurdes iraquiens. Les heures passées pas très loin de nous, montrant la retraite en panique des forces armées irakiennes stationnées dans la ville de Mossoul, deuxième plus grande ville d’Iraq. Sans doute une retraite tactique pas très loin des attaquants terroristes motivés pour réaliser un Emirat d’Iraq et du Levant (Syrie) commandé par un prince saoudien, frère de l’actuel ministre des affaires étrangères du royaume saoudien. Ainsi soudainement ces terroristes surarmés avaient envahi cette deuxième plus grande ville d’Iraq, ainsi que Tikrīt une autre ville toute proche, pendant qu’ils tenaient toute une région sous leur dictat, et particulièrement la ville martyre de Feloudja qui a été bombardé sauvagement par les troupes américaines avec des bombes radioactives pendant qu’ils occupaient l’Iraq. Il ressemble que ces victoires éphémères de DA3ECH n’ont duré que deux jours, puisque l’armée irakienne aussitôt a déclenché un déploiement large pour circonscrire cette invasion. Déjà la Ville de Tikrīt a été reprise presque aussitôt. L’aviation de guerre irakienne en action a détruit un nombre important de véhicules 4X4 entrant dans Mossoul utilisés par les terroristes, ce qui fait des dizaines parmi eux furent éliminés, ainsi qu’une force militaire de fantassins, commandos sont déjà en progression pour libérer la ville de Mossoul, quartier par quartier, déminant ce qui a été mimé par DA3ECH. Aidé par les troupes liées à la partie kurde d’Iraq autonome, les Peshmerga qui de leur côté ont libéré Sanoun de la Préfecture de Menawa. La population de Menawa armée a combattu les terroristes de DA3ACH pour la plus part venus de Syrie. Ainsi les rêves de DA3ACH commencent à s’effondrer par des coups sans relâche de l’armée irakienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils