Cellule44 : Revue de presse

Cellule44 : Revue de presse

Du lourd, du très lourd dans cette revue de presse ce soir : Sarkozy encore lui, futur président de l’UMP ? Et bien  il y en a qui en redemande….le sarkothon semble avoir été complètement zappé.S’il  faut absolument à nos amis français des repris de justice aux manettes de leur gouvernement, Hollande pourrait demander à Obama de vider les locataires de Cincinnati et de les envoyer à l’Elysée.L’on pourra ainsi accélérer la mise en place du traité transatlantique.

La saga FN continue, Papi Le Pen est  dans tous ses états, la trahison de sa fille passe mal, il s’en explique en long et en large, le gros crève-coeur, quoi…..oui  le président d’honneur et à vie du FN a un coeur, si vous en aviez douté et bien maintenant vous êtes éclairés. La famille Le Pen c’est un peu du Dallas à la française avec un J-R, enfin plutôt un J-M sur l’âge, un peu poussif question méchanceté, qui semble vouloir se ranger des guitares et prendre une retraite bien méritée.

Nous vous souhaitons une bonne et intelligente lecture. 

http://bit.ly/1uT8ZSd

Cellule44

              Philippe Ehua

One Reply to “Cellule44 : Revue de presse”

  1. Bonjour,les français en manque de Sarkosisme? comme il est dit d’un dicton (de la part d’un bon pot Sénégalais): “toi tu as eu un GRAND coup de bâton sur ta noix de coco, et maintenant tu auras la chute du cocotier si tu en redemande”… C’est à croire que les français se sentent en parfaite harmonie sur les étalages de grand marché, marché de change et d’échange, ou tout le monde peu, (droit de l’homme à l’appuie), palper, négocier, et même jusqu’à sentir une éventuelle odeur de parfum de fraîcheur,, perdu… Peuple très représentatif de l’exemple de vie du “tout droit au casse pipe…” Peut être qu’une bonne et longuuuuuuuuuueeeeeeee grève sur un soi-même trop entêté, serais à faire défiler dans chacune de ces consciences,,, (inconscientes…) Le jambon-beurre d’antan a laissé place à la brochette du oui et non, et du non au oui, et tous ceci bien enfilé d’un espace régulier, et prés à finir bien grillé dessus-dessous… Les GRANDS chefs cuistots, eux(politiques), sont déjà prés à vous accueillir d’une salutation au dos courbé de bienvenue, pour un banquet destiné à leur propre (“panse déjà bien pesantes”…) Le Christ lui même nous a averti!!! soyez souple comme des colombes!!! car les prédateurs sont à l’affût, et d’un pas rampant!!! PS: Mieux vaut en revenir au fameux jambon-beurre, que de finir bouillonnant entouré aux petits pois cassés… (En ce qui concerne la saga Le Pen, seul l’Alzheimer de secours peut “recoudre ce coup frontal”… Le père ne reconnaissant plus sa fille, et la fille ignorant le père, nous voici témoin involontaire, d’un face à face à la cicatrice sanguinolente, et jusqu’à la mort…) Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils