Publicités
80 soldats us au Tchad: Boko Haram a terminé sa mission, place à la re-colonisation

80 soldats us au Tchad: Boko Haram a terminé sa mission, place à la re-colonisation

Rebloger via Allainjules

Publié le mai 22, 2014

Militaires US

WASHINGTON DC, Etats-Unis – Sans surprise, le président Barack Obama, qui possède  les «pouvoirs de guerre», a informé la branche législative d’un déploiement militaire à l’étranger conformément à la loi. Il l’a expliqué dans une lettre. Les 80 soldats déployés au Tchad dans le cadre des recherches de lycéennes enlevées au Nigeria «soutiendront les opérations de renseignement, de surveillance et de vols de reconnaissance pour des missions au-dessus du nord du Nigeria et des régions voisines», indique la lettre. Et par conséquent, il s’agit du Cameroun, du Niger et même du Bénin. La stratégie du chaos fonctionne toujours très bien…

Alors que près de 150 personnes ont péri en deux jours au Nigeria, dans des attaques de villages dans le Nord-Est et un attentat à Jos (centre), on peut comprendre que Boko Haram a terminé sa mission. Mission de déstabilisation du Gouvernement du Nigeria. La mobilisation internationale contre Boko Haram n’était qu’un leurre.

Comment comprendre que deux villages situés près de Chibok (nord-est), où le groupe islamiste armé avait enlevé plus de 200 lycéennes mi-avril, ont été attaqués coup sur coup lundi et mardi par des hommes armés non identifiés ? Où était l’armée nigeriane ? Comment comprendre que les mêmes gugusses aient attaqué le Cameroun, aussi ? 

Au paradis de la clownerie comme mode d’expression.

Il y a plus d’un mois, Boko Haram a enlevé 276 jeunes filles dans leur école de Chibok, une ville située dans l’État de Borno, un des fiefs du mouvement. Il n’y a aucun doute, tout le monde sait où sévissent ces terroristes sous pavillon. Sans surprise, ils sont mieux équipés que l’armée nigeriane et camerounaise. Mais ça, dans la cervelle d’oiseau de certains, ça n’explique rien, ils s’en félicitent même. Diantre.

Ah, ces lycéennes, quel beau prétexte ! Les ennemis de l’Afrique s’en donnent à coeur joie. Ils brocardent les pouvoirs en place sans une once de patriotisme, perdus dans la critique vaseuse et puérile. Rien, vraiment rien dans leurs propos n’est clair.  Ils se comportent comme les islamistes somaliens d’Al-Chabab, qui veulent transporter la guerre partout. Ce sont des monstres, qui se cachent derrière une supposée critique, au moment où chacun doit se mobiliser pour faire barrage à nos ennemis.

>>>Rejoignez-nous sur Facebook

>>>Suivez-nous sur Twitter

Ils adorent détester l’Afrique et oeuvrent à sa re-colonisation.

Vivant à Washington, Londres, Paris ou Bangkok, ils inoculent leur fiel dans leur activité épistolaire. Plus nocifs qu’un litre d’eau de javel que vous pouvez ingurgiter, ces gens sont des plaies. C’est par eux que passent nos ennemis pour mieux nous « esclavagiser ». Ils ont toujours faim et soif. Ainsi, pour un plat de lentilles, ils vendront même leur propre père pour avoir une place, pensent-ils, au soleil.

Ces gens jouent le jeu de nos ennemis. Dans leurs sorties nauséabondes, vous ne les entendrez jamais critiquer les multinationales ou les violations des résolutions onusiennes comme en Libye. Jamais. Ils approuvent même, usant de la même dialectique morbide et mortifère de l’Occident. Ce sont les sous-fifres de ce dernier. Ce sont des démons qu’il faut combattre, que nous devons combattre avec la dernière énergie…

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :