Un groupe de défense des droits des Palestiniens a publié lundi une séquence vidéo montrant le moment où deux adolescents ont été abattus par les forces militaires israéliennes lors de la Journée de la Nakba la semaine dernière.

« Les images capturées sur vidéo montrent simplement des meurtres, où aucun des adolescents ne présentait une menace directe et immédiate [pour l’armée d’occupation] au moment de la prise de vue », a déclaré Rifat Kassis, directeur général de DCI-Palestine.

« Ces actes par des soldats israéliens constituent des crimes de guerre, et les autorités israéliennes doivent mener des enquêtes sérieuses, impartiales et approfondies pour tenir les auteurs responsables de leurs crimes. »

Les forces militaires israéliennes ont assassiné quatre enfants palestiniens en 2014. Plus de 1400 enfants palestiniens ont été tués par les forces et les colons israéliens depuis 2000, selon DCI- Palestine.

JPEG - 25.4 ko
Nadeem Siam Nawara, 17 ans, assassiné le 15 mai par les troupes israéliennes d’occupation – Photo : DCI

Amnesty International a condamné les forces militaires d’Israël à la suite des meurtres, en disant que l’armée a « eu recours à plusieurs reprises à une extrême violence pour répondre aux protestations palestiniennes contre l’occupation israélienne, les politiques discriminatoires, la confiscation de terres et la construction de colonies illégales. »

En février, Amnesty a publié un rapport intitulé « gâchette », qui relevait que les forces israéliennes affichent un « mépris total » de la vie humaine, dans une impunité presque totale pour le meurtre de civils palestiniens dans les cas examinés depuis 2011.

JPEG - 16.5 ko
Mohammad Mahmoud Odeh Abu Daher, 16 ans, assassiné le 15 mai par les troupes israéliennes d’occupation – Photo : DCI

Le rapport indique que certains crimes, y compris l’assassinat de Samir Awad, âgé de 16 ans, en janvier 2013, pourraient constituer des crimes de guerre.

 

Source : http://www.info-palestine.eu/spip.php?article14568

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.