Publicités
Urgent: Un complot contre le Président Laurent Gbagbo déjoué à la CPI

Urgent: Un complot contre le Président Laurent Gbagbo déjoué à la CPI

 Le 05/05/2014 – 13:20

Par IVOIREBUSINESS – Un complot visant le Président Laurent Gbagbo, déjoué à la CPI.

Selon une source extrêmement crédible, un complot visant le Président Laurent Gbagbo a été éventré à la Cour pénale internationale.
Ce complot visait à le maintenir contre tout bon sens, en l’absence de preuves, et en violation flagrante de la présomption d’innocence, dans les liens de la Cour pénale internationale, jusqu’à la présidentielle de 2015 en Côte d’Ivoire, afin d’assurer la réélection d’Alassane Ouattara.
Selon notre source, des émissaires français proches de Nicolas Sarkozy et d’Alassane Ouattara, seraient à la manœuvre pour faire pression sur la juge Sylvie Fernandez de Gurmendi de la chambre préliminaire 1, pour qu’elle maintienne Laurent Gbagbo en prison en utilisant l’astuce des reports d’audiences et des subtilités qu’offrent la procédure.
Nos informations évoquent également un ministre influent du gouvernement du Président François Hollande très proche de Ouattara, qui est notoirement contre la libération de Laurent Gbagbo.
Ces derniers veulent maintenir par tous les moyens Laurent Gbagbo en otage au centre pénitentiaire de Scheveningen, afin que leur poulain Ouattara, ait une chance de se maintenir au pouvoir en 2015.
Selon nos informations, ce complot qui vient d’être tué dans l’oeuf.
Alors que la libération de Laurent Gbagbo ne fait plus aucun doute, la Belgique s’étant déjà portée garante pour l’accueillir en signant un accord pour sa libération avec la CPI, c’est le branle-le-bas de combat du côté du pouvoir ivoirien où c’est la panique.
C’est également la raison pour laquelle la procureure de la CPI Fatou Bensouda vient, malgré l’absence de preuves, de demander à la chambre préliminaire I de confirmer les accusations contre Laurent Gbagbo, en le remettant à une chambre de première instance pour son procès.

« L’accusation de demande à la chambre préliminaire I de confirmer les accusations en vertu de chaque mode de responsabilité énoncée dans le document amendé contenant les charges et de remettre M. Gbagbo à une chambre de première instance pour son procès », stipule un document de 58 pages remis le week end dernier à la Cour par Fatou Bensouda, et dont IvoireBusiness a eu copie.
Nous y reviendrons.

Michèle Laffont
Correspondante permanente aux Pays Bas

– See more at: http://ivoirebusiness.net/?q=articles/urgent-un-complot-contre-le-pr%C3%A9sident-laurent-gbagbo-d%C3%A9jou%C3%A9-%C3%A0-la-cpi#sthash.NUyLNaGG.dpuf

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :