La tragédie continue ,triste dimanche en Ukraine.La pression des américains sur les russes se fait de plus belle malgré la libération des otages de l’OCSD. Le discours US donne l’impression que c’est au gouvernement russe de sortir l’Ukraine et le monde  de ce foutoir monumental et toxique pourtant généré par (nous le savons tous c’est un secret de polichinelle)  l’Oncle Sam et ses larbins.La liste des victimes s’allonge d’une manière inquiètante

 Plus de 2.000 pro-russes déchaînés ont pris d’assaut dimanche le siège de la police à Odessa (sud de l’Ukraine), et ont obtenu, en tambourinant avec des gourdins contre des portails de fer, la libération de leurs prisonniers capturés lors des heurts le 2 mai.

 

Le 03.05.2014 Edouard Gorodetsky, habitant d’Odessa, explique à BFMTV son sentiment au lendemain des violences qui ont secoué sa ville: « Nous avons l’impression ici que c’est fait comme une provocation pour valoriser la nécessité de l’intervention ».

Le 02.05.2014 Un incendie et des affrontements à Odessa ont fait plus d’une quarantaine de morts, ce vendredi, selon un bilan provisoire.A l’origine de ces violences : une manifestation d’environ 1500 partisans de l’unité ukrainienne qui a dégénéré lorsque des pro-russes ont tenté de la disperser à coups de battes de baseball et de pistolets. La police a tenté de s’interposer, sans succès.
La maison des syndicats a ensuite été incendiée, provoquant la mort de 38 personnes, d’après le ministère ukrainien de l’IntérieurOdessa avait, jusqu’ici, été épargnée par les violences. Le port fait partie des villes stratégiques en Ukraine pour sa position au bord de la mer Noire. La population y est majoritairement russophone.

Cellule44

Philippe Ehua

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.