Publicités
CÀ CHAUFFE AU GOLAN

CÀ CHAUFFE AU GOLAN

Alors que çà chauffe à la frontière, les réservistes s’entraînent pour les scénarios de la Syrie.  Les exercices d’entrainements amènent la Brigade Yiftah à travers le Golan, en préparation pour une gamme des menaces hypothétiques auxquelles pourraient faire face les soldats.

Par Lazar Berman – Le 20 mars 2014

Alors que la frontière entre la Syrie et Israël se réchauffe à la suite de l’attaque de mardi contre une patrouille des Forces de Défense d’Israël et les représailles israéliennes contre des positions de l’armée de régime de Bashar al-Assad, les réservistes de la Tsahal se sont entrainés cette semaine pour des scénarios qu’ils pourraient rencontrer lors d’hypothétiques opérations en Syrie.

Bien que les exercices de la Brigade Yiftah n’étaient pas spécifiquement reliés aux événements de cette semaine, l’incertitude croissante dans la zone frontalière ajoute l’urgence d’entraînements exténuants pour se préparer au combat contre les groupes djihadistes, le Hezbollah et l’armée syrienne.

Selon le site Ynet, la brigade, qui fait partie de la nouvelle division Bashan basée sur les hauteurs du Golan, s’est entrainée sur des Hummers conçus pour imiter les chars d’assaut après avoir fait un exercice avec leurs chars Merkava 3, il y a sept mois, dans leur base d’entrainements Tze’elim du Néguev.

L’exercice de cette semaine a commencé juste au nord de la Mer de Galilée où les réservistes se sont réunis aux quartiers généraux logistiques de leur unité, en fonctionnant comme s’ils étaient sous une attaque de missiles syriens.  De là, ils ont grimpé sur le plateau du Golan, et ont « combattu » pour se frayer un chemin à travers le plateau jusqu’au Mont Hermon.

Commandant de la Brigade, Amir Hamoud, a déclaré que ses soldats avaient besoin de se préparer à une variété de scénarios.

« Cela pourrait être deux terroristes djihadistes avec des Kalatchnikov, ou des milices para-militaires rebelles, ou des cellules de la guérilla du Hezbollah, ou des divisions blindées syriennes.  Notre plan opérationnel est mis à jour en fonction des changements dans le théâtre des opérations.  L’objectif est que les forces soient prêtes pour tout ce qu’elles sont habituées à rencontrer dans les autres théâtres. »

Mardi, une bombe a explosé près d’une patrouille israélienne le long de la frontière israélo-syrienne, en blessant quatre soldats de la Tsahal patrouillant dans une jeep. Tôt mercredi matin, l’aviation israélienne a effectué plusieurs frappes aériennes sur des positions militaires syriennes dans le Golan.  Le Premier Ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que les frappes avaient ciblé les unités impliquées dans les attaques de mardi.

« Notre politique est très claire », a déclaré Netanyahu. « Nous attaquons ceux qui nous attaquent. »

Les officiels syriens ont déclaré que les attaques avaient tué un soldat et blessé sept autres.  Ils ont averti que de telles actions par Israël « mettaient en danger la sécurité et la stabilité de la région ».

L’entrainement des réservistes a été réduit de manière significative en 2013.  Les formations d’infanteries et des divisions blindées ont continué à s’entrainer, tandis que d’autres unités de réserve effectuent uniquement des exercices de base.

Le chef d’état-major des Forces de Défense d’Israël, Benny Gantz, a dit que l’armée devra s’adapter à l’évolution des contraintes financières.  « En raison de coupes budgétaires, » a-t-il dit, « nous devrons changer la façon dont nous maintenons nos compétences et notre volonté dans les divisions de réservistes.  Il est important que vous sachiez qu’à l’avenir, malgré les difficultés budgétaires, nous allons maintenir nos compétences ».

Source : http://www.timesofisrael.com/as-border-heats-up-reservists-train-for-syria-scenarios/

Source Cellule44 :  PLEINSFEUX.ORG/

Publicités

One Reply to “CÀ CHAUFFE AU GOLAN”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :