Le 11/04/2014 – 09:32

Par Le Point d’Abidjan – CPI. Gbagbo vers la Belgique ?

Les détenus de la Cpi qui bénéficieront de la liberté provisoire sauront désormais où transiter, en attendant de rejoindre leur pays d’origine ou d’accueil. En effet, ce jeudi 10 avril, la justice internationale a produit un communiqué dont nous avons reçu copie selon lequel, la Belgique s’engage à accueillir les détenus qui sortent de ce lieu carcéral. Et ce sera la première fois dans l’histoire de la Cpi que des détenus provisoirement mis en liberté passeront un temps en Belgique.

Ce pays a accepté de les recevoir. Un accord a été signé avec ce pays (Belgique). Et selon ce communiqué, cet accord entre la Belgique et la Cpi est entré en vigueur depuis hier jeudi, date de sa signature. Ainsi, si une mise en liberté provisoire est accordée à Laurent Gbagbo, c’est vers ce pays qu’il se dirigera. L’on sait que plus d’une fois, Me Emmanuel Altit, le principal avocat de l’ancien Président ivoirien, a demandé à la cour de La Haye, d’accorder ce droit à son client ? Un temps, des bruits récurrents avaient trouvé des pays d’accueil à Gbagbo.

L’on a cité L’Afrique du Sud, ou en core l’Angola. Désormais, c’est clair. Quelque soit le pays qui le recevrait, en cade d’élargissement provisoire, Le fondateur du Fpi va de prime abord fouler le sol belge. Herman von Hebel, greffier de la cour a indiqué que cet accord « représente un pas en avant en matière de coopération avec la Cpi » a dit le magistrat de la Cpi. Qui a profité de la circonstance pour traduire la gratitude de la Cpi aux autorités belges pour leur incommensurable soutien. Herman von Hebel a estimé que d’autres pays emboîtent le pas à la Belgique. « Nous espérons également que cette avancée incitera d’autres États à signer de tels accords avec la cour ».

Selon le communiqué, cet accord régule la procédure applicable pour la mise en liberté à titre temporaire d’un détenu de la Cour et formalise notamment les nécessaires consultations du Greffier de la Cour avec les autorités belges, celles- ci examinant les demandes de la Cour au cas par cas. Des dirigeants africains et certains de leurs collaborateurs dont l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé croupissent sous les geôles de la Cpi en attendant de statuer sur leur sort. Il est bon de rappeler que le 7ème Roi Philippe Léopold Louis Marie de Belgique est au trône depuis le 21 juillet 2013.

Bosco de Paré

Source : http://ivoirebusiness.net/?q=articles/cpi-mise-en-libert%C3%A9-provisoire-des-d%C3%A9tenus-gbagbo-vers-la-belgique

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.