Publicités
Afrique du Sud: La Russie au coeur d’une vaste campagne internationale pour la libération de Gbagbo, et sur le rôle nocif de la CPI

Afrique du Sud: La Russie au coeur d’une vaste campagne internationale pour la libération de Gbagbo, et sur le rôle nocif de la CPI

 Le 03/04/2014 – 13:53

Par Correspondance particulière – La Russie au coeur d’une vaste campagne internationale pour la libération de Gbagbo, et sur le rôle nocif de la CPI.

PHOTO: A droite, le Pr Alexander Mezyaev, avocat de l’ex-président Yougoslave Slobodan Milosevic devant le TPIY.

Rôle nocif de la CPI dans la crise ivoirienne, mais surtout détention illégale du Président Laurent Gbagbo et silence coupable de l’opinion internationale. Le top départ de cette vaste campagne a été donné ce Lundi 31 mars a Johannesburg en Afrique du Sud par le Pr Alexander Mezyaev avocat de l’ex-président Yougoslave Slobodan Milosevic devant le TPIY, et un parterre de personnalités politiques, économiques, d’universitaires, des membres de société civile sud-africaine, et surtout de la presse.
Plus de deux ans que le président Laurent Gbagbo est encore détenu dans les geôles de la CPI alors que le Procureur Fatou Bensouda peine a trouver des éléments de preuve pour démontrer sa responsabilité pénale dans les tueries qui ont eu lieu lors de la crise postélectorale en Cote d’Ivoire de 2010-2011. En outre, en plus du mandat d’arrêt lance contre Simone Gbagbo, la Cour Pénale internationale s’est réjouie, le samedi 22 mars dernier, du transfèrement a la Haye de Charles Ble Goude, un autre proche du président Laurent Gbagbo sous le même chef d’accusation de crimes contre l’humanité. Pour le Pr Alexander Mezyaev, avocat de l’ex-président Yougoslave Slobodan Milosevic devant le TPIY, si cette forfaiture de la CPI est à dénoncer, le silence coupable de l’opinion internationale face a cette grosse injustice l’est encore plus. Il faut donc donner de la voix partout ou il faut se faire entendre et « faire désormais faire beaucoup de bruits sur les dérives de la CPI pour contraindre cette cour à sortir des arrangements politiques pour dire le droit ». Le top départ de cette vaste campagne internationale d’explication et de dénonciation c’est ce lundi 31 mars à Johannesburg en Afrique du Sud. Devant un parterre de personnalités politiques, économiques, d’universitaires et des membres de société civile sud-africaine et surtout de la presse, le Pr Mezyaev, titulaire de Chaire de Droit International a l’Académie de Kazan en Russie va expliquer le rôle nocif de la CPI dans le règlement des conflits notamment dans le cas de la Cote d’Ivoire. Surtout que, selon lui, cette même cour « qui n’a jamais pu avoir de preuves contre tout ceux qu’elle déteint » reste étrangement silencieuse et complice face aux violations flagrantes des droits de l’homme et autres dérives du camp d’Alassane Ouattara. ‘’Cour Pénale internationale est-elle réellement un instrument au service de la réconciliation et de la paix ?’’ C’est à cette importante question que le Pr Alex Mezyaev, avocat à la CPI, va donc tenter de répondre ce Lundi 31 mars a partir de 16h Gmt à l’Université de Johannesburg en Afrique du Sud. Notons que le Pr Alex Mezyaev qui est l’un des initiateurs de la séance parlementaire sur le cas Gbagbo à la Douma (Parlement russe) est membre de l’équipe de défense des Serbes Vojislav Seselj, Ratko Mladic actuellement détenus a la Haye.

Mireille Patricia Abié

NB: Le titre est de la rédaction

source : http://ivoirebusiness.net/?q=articles/afrique-du-sud-la-russie-au-coeur-dune-vaste-campagne-internationale-pour-la-lib%C3%A9ration-de

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :