Publicités
Exclusif: La lettre de remerciements de Vladimir Poutine au monde libre !

Exclusif: La lettre de remerciements de Vladimir Poutine au monde libre !

Les habitants de Crimée ont donc voté à plus de 95% pour le rattachement de la péninsule à la Russie. Vladimir Poutine est très content de ce résultat et tenait à remercier les occidentaux qui ont permis la tenue de ce vote. A cet effet, il nous a fait parvenir une lettre de remerciements adressée à plusieurs grands de ce monde, lettre que je m’empresse de diffuser.

 

 » Mes chers amis,

 

à vous Barack, François, David, Angela, à Herman et Catherine, à vous le Chinois, le Canadien et le Japonais dont je ne me rappelle jamais les noms,

à toi Ban ki Moon,

à toi Anders Rasmussen,

et à tous les citoyens du monde dit-libre,

 

Ce dimanche, les Criméens ont voté massivement pour le rattachement du territoire à la mère patrie russe. C’est un juste retour des choses car, vous le savez, la Crimée, comme l’Ukraine, n’ont jamais cessé d’appartenir à la Fédération de Russie. Les Criméens et les Ukrainiens ont le cœur russe. C’est ainsi, que cela vous plaise ou non.

Néanmoins ce jour de gloire n’aurait pas pu avoir lieu sans votre précieux concours, c’est donc avec joie que je vous adresse mes plus vifs remerciements.

A toi Barack, en premier lieu. En envoyant J. Kerry et J. Mac Cain plusieurs fois à Maïdan, tu as stimulé la révolution. Les habitants de Kiev se sont sentis soutenus, ils ont renversé Ianoukovitch et les lois qu’ils ont fait voter dans la foulée ont réveillé bien plus que nécessaire l’envie pour tous les russophones et russophiles d’Ukraine ou de Crimée de nous rejoindre. Merci donc pour ton engagement. Les sanctions que tu t’es proposé de mettre en oeuvre ont permis à tes alliés de croire que tu ne laisserais pas faire mais nous le savons tous les deux, elles auraient été totalement inefficaces car personne n’avait véritablement envie de te suivre. Pour tout cela, merci. Après ton échec sur le dossier syrien, je me tiens à ta disposition si avec humilité tu décidais de recourir à mes services pour recevoir quelques leçons de géostratégie et de diplomatie.

A vous David et François. Je tenais à saluer l’inefficacité de votre diplomatie, tout comme sur le dossier syrien. Malgré vos efforts pour contrer mes projets et le désir des russophones et russophiles de rejoindre la Grande Russie, j’ai pu dérouler sans encombre mon plan stratégique de reconquête. On ne s’improvise pas diplomate, on ne fait pas peur à l’Ours avec une tapette à mouche. David, je salue ta volonté constante de ne rien faire pour empêcher les capitaux russes de trouver refuge au sein de la City; quant à toi François, mes compatriotes fortunés sont heureux de voir qu’ils peuvent continuer à coloniser la Côte d’Azur ou Mégève pour dépenser tout l’argent que tu n’a pas voulu saisir. Merci de nous avoir envoyé ce philosophe en chemise blanche, il nous a bien fait rire et devrait inspirer nos comiques russes qui, il est vrai, manquent d’imagination. J’en profite aussi pour saluer la bonne performance de tes chantiers navals qui, comme prévu, livreront dans les délais la deuxième frégate militaire que j’ai commandé; la première nous donne pleine satisfaction, nous réfléchissons à t’en commander deux ou trois de plus.

A Herman et Catherine. Une nouvelle fois, votre inaction et vos difficultés à motiver les pays de l’Union Européenne contre nous, nous ont permis d’agir à notre guise. Chez nous, le pouvoir fédéral décide et les régions ou pays « frères » obéissent aux décisions prises à Moscou. J’imagine aisément qu’il ne doit pas être facile tous les jours de jouer les potiches aussi recevez à la fois mes félicitations pour votre abnégation et mes remerciements pour votre totale inefficacité dans cette affaire.

A Angela. Je suis heureux d’avoir constaté qu’entre une révolution de rues à Kiev et le souhait de protéger les investissements de tes compatriotes en Russie, tu as su faire le bon choix. Nous ne l’oublierons pas. Cela fait des année que l’Allemagne a compris l’importance du marché économique russe; encore une fois, tu as prouvé le bien-fondé de tes choix géopolitiques. Sois en remerciée.

A Ban Ki. Mon cher Ban Ki Moon, tu as pu à nouveau le constater dans cette affaire, rien ne sert de faire des moulinets avec tes grands bras, la Russie dispose d’un droit de veto au Conseil de Sécurité et est donc capable de contrecarrer toutes velléités de résolutions qui n’iraient pas dans le sens de mes desseins. Merci d’avoir fait respecter à la lettre le règlement interne à l’ONU. Tu seras toujours le bienvenu à Moscou et y seras bien reçu même si je ne perdrai pas de temps à te recevoir personnellement, j’ai d’autres chats à fouetter.

Anders. Nous l’avons encore vérifié dans cette affaire, l’Otan est un grand machin qui ne sert plus à grand chose aujourd’hui. J’ai la Bombe, j’ai la puissance militaire, et rien ne pourra, pas même ton bouclier anti-missiles ruineux, freiner ma détermination à rebâtir la Grande Russie éternelle. Merci de l’avoir compris.

Aux citoyens du monde dit libre. Merci à vous de n’avoir pas bougé le petit doigt, je n’en attendais pas moins de peuples qui ont appris à remettre leurs destins entre les mains d’incapables. Vos dirigeants ont appris à se passer de vos avis, avis qu’ils pourraient pourtant régulièrement prendre en recourant plus souvent, comme nous venons de le faire en Crimée, au référendum; alors, puisqu’ils ne vous remercient pas assez pour votre passivité, permettez-moi de le faire pour eux.

A vous tous, dirigeants et peuples occidentaux,  qu’il me soit permis une nouvelle fois de vous remercier. Grâce à votre inefficacité pour les uns et à votre passivité pour les autres, j’ai pu amorcer une nouvelle étape dans la mission que le peuple russe m’a confié: Rebâtir la Grande et Éternelle Russie. Nous somme en passe de réaliser cette grande ambition et soyez en assurés, nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin. L’est de l’Ukraine nous fait aujourd’hui les yeux de Chimène, il serait fort discourtois de ne pas céder à ce nouvel appel et à ce nouveau désir d’indépendance qui ne demande qu’à être satisfait.

Respectueusement à toutes et tous,
Votre Vladimir qui vous emmerde dans les grandes largeurs ! « 
Folie passagère 2185.
D’accord, pas d’accord: atoilhonneur@voila.fr
Publié par atoilhonneur corto
Source : http://corto74.blogspot.ch/2014/03/exclusif-la-lettre-de-remerciements-de.html
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :