Publicités
Laurent Louis: « Aujourd’hui, j’ai des douleurs dans tout le corps »

Laurent Louis: « Aujourd’hui, j’ai des douleurs dans tout le corps »

Laurent Louis c’est Tintin chez les Soviets : à la lecture de cet article partisan d’ailleurs,bourrelé d’inexactitudes, on peut mesurer la situation morale et politique en Belgique,un vrai scandale,ce pays se ridiculise dans toute l’Europe. Pas une autorité pour s’élever contre ces procédés  de la basse police, et de politiciens véreux,indignes et infâmes.Même le Roi ne bouge pas, trop occupé à soigner son autisme (il aurait des difficultés à s’exprimer en public, des blocages « psychologiques »).Hé oui ils ont un roi en Belgique,en fait ,il paraît qu’il n’a pas la fritte ces derniers temps.

Laurent Louis courage nous sommes avec vous. DEBOUT LES BELGES

Voir les faits ici

Cellule44

BELGA Publié le lundi 10 mars 2014 à 00h00 – Mis à jour le lundi 10 mars 2014 à 11h40

VIDÉO
FAITS DIVERS Le député Laurent Louis revient sur son arrestation, qu’il juge violente et politique. Redécouvrez les images impressionnantes de l’intervention policière!

Le député Laurent Louis se retrouve une nouvelle fois au centre de polémiques. Samedi, alors qu’il était en train de distribuer des tracts et de récolter des signatures, sans autorisation, dans le centre-ville de Mons en vue des prochaines élections, il s’est fait arrêter par la police.

Selon le parquet de Mons, il a refusé de présenter ses papiers et de se soumettre à la procédure de contrôle. Les forces de l’ordre ont été prises à partie lors de l’interpellation, des policiers ayant été filmés pleine face par les manifestants.

Une policière a été victime d’un fait de rébellion de la part d’un des militants et projetée au sol. Victime d’une fracture du coude, elle subit une incapacité de 15 jours minimum.

Laurent Louis et un de ses militants, qui ont dans un premier temps refusé d’obtempérer et de présenter leurs documents d’identité, ont été privés de leur liberté.

Après audition, ils ont été relaxés samedi vers 22 heures.

Le député indépendant a sévèrement condamné la violence dont il a été victime : « Aujourd’hui, je suis sous le choc et j’ai des douleurs dans tout le corps » , se plaint-il.

La nuit de sa libération, il s’est rendu aux urgences de l’hôpital Vésale de Montigny-le- Tilleul. Il est ressorti avec une incapacité de travailler pendant trois jours.

Mais ce que Laurent Louis dénonce par-dessus tout, c’est le caractère politique de son arrestation : « Ce qui s’est passé hier à Mons était clairement politique. Les humiliations subies de la part de quelques policiers sont édifiantes. Je ne compte bien entendu pas en rester là. L’arrestation était arbitraire et plus que violente. Et je ne parle pas de ce qui s’est passé ensuite au bureau de police. »

Du côté de la PJF de Mons, l’enquête judiciaire se poursuit.

Ce n’est pas la première fois que Laurent Louis a des soucis avec la justice.

Il a récemment fait l’objet d’un renvoi devant le tribunal correctionnel où il devra répondre d’outrage à l’égard du Premier ministre, de calomnie à l’égard d’un journaliste et de recel de pièces du dossier Dutroux.

Photos (D.R.): Laurent Louis a été arrêté alors qu’il récoltait des signatures et distribuait des tracts sans autorisation.

Publicités

One Reply to “Laurent Louis: « Aujourd’hui, j’ai des douleurs dans tout le corps »”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :