Par Ivoire-blog.com – Les autorités libériennes démentent les allégations mensongères du gouvernement Ouattara concernant l’attaque de GRABO.

MONROVIA – Le Ministre libérien de la Défense, M. Brownie Samukai, a apporté un démenti cinglant aux « allégations mensongères » de son homologue ivoirien Koffi Koffi Paul à propos d’une « attaque armée » survenue dans la ville frontalière de Grabo la nuit du samedi 22 février au dimanche 23 février 2014, au Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire.
En effet, animant une conférence de presse le lundi 24 février 2014 sur cette attaque, M. Koffi Koffi Paul, Ministre de la Défense du Gouvernement ivoirien a affirmé : « Une vingtaine d’assaillants venus du Liberia sont responsables de l’attaque contre les forces de sécurité ivoiriennes faisant quatre(4) soldats tués dans la nuit de samedi à dimanche à Grabo ».
La riposte du Gouvernement libérien n’a pas tardé. Ce mardi 25 février 2014 à Monrovia, par la voie de son ministre de la défense M. Brownie Samukai : « Les autorités Libériennes démentent avec véhémence, les allégations du gouvernement ivoirien accusant des libériens et individus venus du Liberia d’avoir attaqué un poste frontalier au Sud-ouest de la Cote d’Ivoire », a-t-on appris auprès des sources proches du ministère libérien de la défense.
Les forces libériennes affirment « avoir pris toutes les dispositions en vue de la sécurisation de leur frontière avec la Côte d’Ivoire ».

Après ce démenti cinglant des autorités libériennes relatif à l’attaque de Grabo, la seule question qui trotte sur toutes les lèvres est : « D’où vient donc ce commando d’une vingtaine d’assaillants, rapporté par le Ministre Ivoirien de la Défense, qui a mené cette attaque du poste des FRCI à Grabo tuant 4 soldats ivoiriens? »

Alain Doh Bi

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.