Très très grave, puisque les blogs d’information alternative tels que celui-ci risquent d’être rapidement en danger, les vérités ne sont pas bonne à dire surtout si elles vont à l’encontre de l’Europe, et peut-on librement penser, du traité transatlantique. C’est là que le gros du problème se situe sûrement, les États-Unis restreignent l’information quand à certaines clauses et doivent avoir peur que tout ne capote, ce qui serait de loin la meilleure chose qui puisse arriver !

Selon le MELD, l’UE projette des mesures, incluant des amendes pour les médias, obligeant les médias à publier des rétractations ou des corrections, et refusant les journalistes critiquant l’UE et l’accès aux médias. D’autres mesures que projettent les Commissaires de l’UE non-élus incluent le contrôle de voix critiques de l’UE dans les réseaux sociaux. Dans des annonces dans les journaux danois, le MELD déclare qu’il trouve les mesures projetées inacceptables et les considère comme une agression contre la liberté d’expression et anti-démocratiques.

Les affirmations du MELD sont corroborées par un article du Daily Telegraph. Selon l’article, le Daily Telegraph a vu des propositions de dépense confidentielles et des documents internes, projetant une vaste campagne de propagandesans précédent en amont et au cours des élections au Parlement européen en 2014.

L’une des clés de la stratégie sera « les outils de contrôle de l’opinion publique » et « identifier très tôt si les débats politiques parmi les followers sur les réseaux sociaux et les blogs ont le potentiel de susciter l’intérêt des médias et des citoyens ».

[…]

Lire la suite sur www.lesmoutonsenrages.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.