Jean Angius, ancien soldat de l’armée française, interpelleManuel Valls à propos de l’influence du sionisme en France, et des réactions populaires qu’elle pourrait provoquer. Excédé par l’affaire Dieudonné, il explique notamment que celle-ci occulte (opportunément pour la classe politique) les vrais problèmes des français (chômage, …). Si cette vidéo a la vertu de montrer la colère partagée par une partie des français, tout en dénonçant avec raison la classe dirigeante et ses différentes trahisons envers le peuple qu’elle est censée servir, le Cercle des Volontaires tient toutefois à nuancer certains propos de Jean Angius qui pourraient heurter certains citoyens, en particulier :

– Le Talmud. La plupart des livres sacrés contiennent des passages troublants, voir pouvant être interprétés comme des appels à la haine ; aussi bien la Torah, que la Bible ou le Coran. Se focaliser sur le Talmud sans dénoncer les autres est dangereux. D’autre part, chacun doit balayer devant sa porte. Les critiques ou les mises au point concernant le Talmud sont bien plus légitimes lorsqu’elles proviennent de la communauté juive elle-même.

– Français de souche. A partir de combien de générations un français est-il considéré comme « français de souche » ? De nombreuses familles juives sont installées en France depuis des siècles. Ne peuvent-elles pas être considérées (et se considérer elles-mêmes) comme françaises de souche ? En posant la question, nous répondons évidemment par l’affirmative ; la terminologie utilisée par l’auteur de la vidéo nous a semblé malheureuse.

– Israël. Si l’État juif est à l’origine du malheur du peuple palestinien depuis la Nakba (et à l’origine de nombreux troubles au Proche-Orient), ce n’est pas non plus le coupable de tous les malheurs du monde. Oui, une partie de la classe politique française est idéologiquement inféodée à Israël tout comme, dans une moindre mesure, une partie l’est des États-Unis. Mais il ne faut pas laisser penser qu’il s’agit là du seul réel problème du monde ou de la France.

– Antisionisme. Il est tout-à-fait légitime de s’opposer au sionisme. Mais il ne faut pas tomber dans le piège de la radicalisation. Quand bien même nous restons pacifistes, certains font tout pour déclencher un affrontement sionistes / antisionistes, que ce soit entre nations, ou bien à l’intérieur même d’une nation comme la France. Ne nous laissons pas entraîner dans un affrontement physique, restons sur le terrain citoyen des idées, de la politique, et de la souveraineté du peuple à recouvrer. C’est important de le rappeler.

– Immigration. Beaucoup de français sont inquiets de l’immigration. Mais en période de plein emploi, l’immigration ne suscite pas ce genre d’inquiétude. Donc le réel problème n’est pas l’immigration en tant que telle (l’immigration est d’ailleurs un phénomène naturel), mais le chômage, et les politiques de non-intégration des immigrés à la communauté nationale.

Raphaël Berland

Source : http://www.cercledesvolontaires.fr/2014/01/21/jean-angius-citoyen-excede-met-en-garde-manuel-valls-sur-le-sionisme/
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.