52d7a5fd3570ba3e183b1be6.jpgUn projet de loi évoque la possibilité de sanctionner de six mois de prison ou de 20.000 euros d’amende toute référence lexicale ou symbolique au nazisme. 
Utiliser le terme « nazi » en Israël pourrait bientôt être passible de poursuites pénales. C’est en tout cas le projet de loi déposé par Shimon Ohayon, député du parti de droite nationaliste « leFoyer Juif ». Un projet qui propose de sanctionner par six mois de détention ou une amende de 20.000 euros l’usage du mot ou de symboles associés au troisième Reich, tels la croix gammée ou l’étoile jaune. Seuls les cours d’histoire ou les activités de recherche scientifique échapperaient à ces sanctions pénales, apprend-on via nos confrères du Times

Soutenu par une partie du parlement, le projet est toutefois critiqué par certains. Le journalHaaretz plaide notamment, au nom de la liberté d’expression, pour le maintien d’un terme qui est surtout « un artifice destiné à choquer », 

C’est justement une provocation qui est à la base de ce débat autour de l’interdiction du terme et des symboles nazis. En 2011, de nombreux juifs ultra-orthodoxes avaient arboré uniformes rayés et étoiles jaunes pour réclamer la création de zones séparées pour les deux sexes dans les espaces publics. Choquée, l’opinion publique avait réagi autour de ce débat qui pourrait donc trouver une première réponse si ce projet de loi venait à être accepté.

Source

Par: WikiStrike

Publicités

Une pensée sur “Le mot « nazi » bientôt interdit en Israël ?”

  1. Bonjour, il est certain que tous ceux qui imprime ce « symbole », ne recherche apparemment pas une certaine approche de l’art en générale…Bien à vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.