PIECESACONVICTION_preview.jpg

 

Le 16 mars 2011, Saïf al-Islam, le fils de Kadhafi déclare à la chaîne Euronews : « Que Sarkozy rende l’argent qu’il a accepté de la Libye « . En avril 2013, les accusations du sulfureux homme d’affaires libanais Ziad Takieddine déclenchent l’ouverture d’une information judiciaire, les juges français s’intéressent aux soupçons de financement occulte de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

 

Le journaliste Pascal Henry a enquêté sur les liens politiques et financiers entre la France et la Libye depuis 2003 jusqu’au déclenchement de la guerre le 19 mars 2011. Il révèle comment Mouammar Kadhafi est passé du statut de terroriste infréquentable à celui d’interlocuteur de premier choix. Quels intérêts étaient en jeu ? Qui sont les hommes clefs de ce rapprochement ?

 

Pour « Pièces à conviction » des hommes de l’ombre ont accepté de révéler leur rôle dans cette affaire sensible. Des membres de la garde rapprochée de Moummar Kadhafi, des intermédiaires des marchés franco-lybiens…

 

L’enquête diffusée mercredi 29 janvier à 23h10 sur France 3 sera suivie d’un débat animé par Patricia

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.